mardi 16 août 2016

Ce qui manque, c'est l'esprit sportif

Bonjour !

J'aime le sport. J'aime les Jeux, j'aime les athlètes, j'aime les voir sourire quand ils gagnent (non, contrairement aux apparences je n'ai pas un cœur de pierre :P), je suis triste et déçue quand ils perdent. Comme tout le monde j'ai mes poulains que j'encourage de tout mon petit cœur essoufflé de sportive de canapé. Mais je garde l'esprit sportif et, malheureusement, certains éléments des publics des différents stades ont un peu oublié ce que ça foulait dire, avoir l'esprit sportif.

Dans ces Jeux on a tout (comme dans à peu près toutes les grandes compétitions) : de la joie, de la déception, de la persévérance, des records du monde, du suspens, des athlètes qui vont jusqu'au bout d'eux-mêmes... ce qui manque, parfois, c'est l'esprit sportif. Et ça m'agace, ça me révolte. Les athlètes attendent ces Jeux depuis quatre ans au bas mot ; ils se sont préparés pour ça, pour relever des défis, devenir les premiers à faire un doublé ou un triplé, ou juste avoir une médaille, première ou pas. Ils ont fait des sacrifices, ils se sont entraînés des heures et des heures (et qu'on ne me réponde pas un truc comme "oui, mais ils l'ont voulu"). Alors entendre certains souhaiter la défaite de l'adversaire plutôt que la victoire du poulain, entendre des sifflets... ça me désespère !

N'est-ce pas mieux de gagner parce qu'on a été meilleur que l'adversaire plutôt que parce que l'adversaire a perdu ? Quand j'entends mes parents souhaiter la défaite de l'adversaire, voire des chutes, à coup de "nan mais lui il va tomber", "allez, rate !" ça me mets en colère. Quand j'entends, pendant les matches de volley (et encore hier à l'encontre de l'Italie) des gens siffler, ça m'énerve. Quand j'entends des gens siffler Renaud Lavillenie ça me mets en colère. Ce n'est pas ça l'esprit sportif. Si ces gens ne sont pas contents de ce qu'ils voient ils n'ont qu'à quitter le stade et laisser les athlètes faire ce pourquoi ils sont venus. Le perchiste brésilien qui ne donne pas l'exemple à son public me titille aussi un petit peu. Je me souviens d'une compétition où Shawn Barber avait encouragé Renaud.

Certains ont dit "on n'est pas au foot". C'est pas très gentil pour les footballeurs ! Ils méritent de se faire siffler, eux ? Non. Personne, aucun athlète, aucun sportif, ne mérite de se faire siffler pour faire son travail ! Personne, aucun athlète, aucun sportif, ne mérite qu'on lui souhaite de rater, voire de chuter (d'autant qu'une chute peut entraîner une blessure comme nous l'a malheureusement démontré Samir Aït-Saïd), et que l'on implore je ne sais quelle force mystique de le faire échouer l'un des jours les plus importants de sa vie. De fait il y a plus de perdants que de gagnants dans les compétitions sportives puisqu'il n'y a qu'une seule médaille d'or par épreuve. Donc, de fait, des tas d'athlètes vont être déçus, désabusés, tristes, à la fin des Jeux (et il suffisait de voir la tête de Tom Dumoulin au contre la montre ou de Renaud Lavillenie tôt ce matin). Mais ce n'est pas une raison pour souhaiter que ça leur arrive ! Entre souhaiter la victoire de son petit préféré et souhaiter la défaite de ses adversaires il y a un monde ! Un monde qui sépare l'esprit sportif de ce qui ne l'est pas.

En fait, cet article pourrait être un complément de mon article Respecter les athlètes parce que je vais me répéter (ça serait pas la première fois sur ce blog haha x'D) : un peu de respect pour les athlètes, leurs efforts, leurs performances, leur stress parfois, leurs sacrifices, et les humains qu'ils sont, ne ferait vraiment, vraiment, vraiment pas de mal. Je ne trouve pas ça mieux de gagner contre un adversaire qui a été déconcentré par des sifflets ou des lasers qu'on lui a projetés dans les yeux. Bien au contraire. Et c'est tout au déshonneur du public que d'agir comme ça.

Il reste quelques jours de Jeux, alors espérons que ce qu'il reste du public ne va pas gâcher la compétition d'autres athlètes. Un peu de respect, mince ! (je suis polie, en plus :P).

Qu'en pensez-vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

  1. Je suis entièrement d'accord avec toi ! Et malheureusement lors de ces jeux beaucoup d'athlète on été "victime" de ces sifflements et s'en sont plaint... Car malheureusement pour eux c'est très déstabilisant de faire leur sport dans ces conditions... Dommage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est très déstabilisant, ils peuvent se sentir insulter (et dans un sens ils le sont !), et avoir du mal à se concentrer... du coup ils ne peuvent pas réellement donner le meilleur d'eux-mêmes... c'est très irrespectueux et en fait c'est même démontrer que les siffleurs n'ont pas confiance dans leur propre athlète s'ils se sentent obligés de déstabiliser l'adversaire pour lui faire réaliser une performance moindre.

      Supprimer
  2. Pssst, "volley", pas "volet" ;)

    Sinon je suis d'accord avec ton article, rien à ajouter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah merciii ! C'est corrigé ! Je me disais bien quil y avait un problème dans mon orthographe mais je voyais pas quoi... puis j'ai écrit correctement "volley" dans un SMS tout à l'heure et ça a fait tilt x'D Cela dit c'est pas étonnant quand on sait que j'ai déjà écrit "mayo" à la place de "maillot" et que je n'ai absolument pas vu le problème x'D

      Supprimer
  3. Ahah t'as vite rebondit sur le sujet ^^
    Il se trouve que j'adore Renaud, un des rares sportif que je suis sur twitter et le seul que je suis sur Instagram. C'est un mec hyper gentil, hyper fair-play, il est à fond dans ce qu'il fait et se donne toujours à fond. Il a un franc parler vraiment très agréable, une sincérité touchante notamment sur ce podium olympique.
    J'ai aussi eu les boules de le voir comme ça même si - personnellement (j'insiste) - je ne comprends pas que ces sifflements l'aient autant atteint. Autant pendant la compétition qu'après. Moi ça me donnerait surtout envie de gagner encore plus et je trouve ces gens plus pathétiques qu'autre chose. Ça me pousserait aussi d'avantage à savourer mon podium et leur envoyer mon plus beau sourire en pleine face pour leur donner une leçon de savoir vivre. Mais après chacun sa sensibilité.
    Après évidemment je suis d'accord sur le fait que huer et siffler c'est vraiment nul. Que ce soit au foot ou ailleurs, ça gâche l'ambiance festive qu'amènent les rencontres sportives. Puis je ne vois pas l'utilité qui plus est.

    En revanche sur ce qui est de "souhaiter du mal" aux adversaire je suis plus nuancée que toi. Ca m'arrive et c'est parfois "justifié". Quand par exemple, pendant l'Euro 2016 tu vois que le Portugal passe chacun de ses matchs avec une chance de cocu et sans rien foutre sur le terrain : oui tu fini par te tourner vers une force invisible qui anéantira cette chance et cassera les jambes de deux ou trois joueurs. Le sport est fondamentalement injuste. Quand je regarde le cyclisme sur piste et tous ces Britanniques dopés qu'on laisse voler les médailles d'or sans rien dire, ben encore une fois : je souhaite qu'ils fassent des chutes qui les empêchent de poursuivre les Jeux. Parce que personne ne dit rien, tout le monde laisse faire et que ça devient gavant. Autre exemple : le boxe. Si il y a bien un sport qui me met hors de moi au niveau du jugement c'est bien la boxe. Ca avait l'air mieux parti cette année avec les changements apportés à cette discipline mais c'était trop beau pour être vrai. Alors en plus d'avoir envie de couper la tête de chaque membre du jury soudoyé, je souhaite à chaque combat des Français que l'adversaire en face se fasse démolir en beauté au point que la victoire ne laisse aucune place à la triche.
    Mais je ne suis pas vache. Quand aujourd'hui, la Russe s'est luxé le coude (c'était violent à voir) j'ai eu mal au coeur pour elle et j'ai tout de suite dit "la pauvre".
    Quand je vois des athlètes étrangers pleurer parce qu'ils ont perdu, j'ai de la peine pour eux, même si c'est un Français qui leur à pris la victoire.
    Mais parfois, quand ça joue moche chez une nation, quand ça se comporte mal : oui je souhaite que ces personnes échouent en beauté ^^

    Et une grosse pensé pour notre nageuse en eau libre, Aurélie, qui elle se fait voler la médaille d'argent au profit d'une Brésilienne classée 4e.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu penses ! Je suis tellement remontée ! Surtout quand j'ai appris ce matin qu'ils l'avaient sifflé SUR LE PODIUM !
      Moi aussi j'adooooore Renaud ! Mais je ne le suis pas sur les réseaux sociaux parce que je m'y connecte jamais donc ça ne me servirait à rien x)

      Ca lui a donné envie de réussir encore plus sur le saut à 5.98 mais il a dit qu'après ce saut lui avait demandé tellement d'énergie qu'il n'avait pas su faire abstraction des sifflets sur les sauts suivants. Moi je comprends que ça l'ait atteint parce qu'il s'est senti humilié, parce que ce n'est pas ça l'esprit olympique, parce que, comme le stade était très vide, on a l'impression que tout le stade siffle. Et parce que comme tu l'as dit il est hyper gentil et hyper fair play et que ce qui lui ait arrivé est le total opposé de ses pensées.
      Je pense aussi qu'il faut bien prendre en compte que nous quand on voit ça à la télé on voit les athlètes de face, mais eux ils sont face à un public immense, à un mur de gens qui sifflent, à une masse, ils sont piégés au fond d'une cuvette de bruit de laquelle, de part leurs obligations, ils ne peuvent pas échapper : ils sont piégés, ils ne peuvent pas fuir, et donc la frustration et la tristesse il faut bien la faire passer d'une certaine manière.

      Certes, certes. Mais donc au lieu de souhaiter que l'autre équipe soit meilleure, de mettre toutes tes forces pour que l'autre équipe gagne, tu mets tes forces pour que l'équipe détestée perde et s'écroule... alors que la pire défaite serait de se retrouver face à une équipe meilleure. Pour moi souhaiter une blessure ne se justifie jamais et on n'a bien vu que ça ne fonctionne jamais : Ronaldo blessé : l'équipe de France perd !
      Mais il y a une différence entre "que l'autre échoue en beauté" et "que l'adversaire les ratatine à l'état de crotte" ;)

      Classée quatrième et super loin ! Mais apparemment ils l'ont disqualifiée parce que dans le règlement y'a que la disqualification de prévue, une interversion des 2è et 3è n'est pas prévue.

      Supprimer
    2. Moi aussi j'ai appris ça ce matin et j'ai vu toutes ses interviews ou il expliquait qu'il s'était senti humilié. Je sais aussi qu'au départ ça l'a boosté pour le saut à 5m98 mais je ne comprends quand même pas. Je pense que ça vient de mon tempérament, j'ai l'habitude au quotidien d'être pointé du doigt, d'être moquée - c'était déjà le cas au collège, au lycée. Je pense que je suis HYPER endurcie vis à vis de ces choses, ça ne m'atteint pas et limite ça me rend encore plus fière de moi. Je n'aurais pas réagit comme lui, même placée au milieu du stade, mais je ne critique pas son ressenti. C'est juste que je ne peux pas comprendre, c'est interne. Je ne peux pas.

      Non quand y'a mon pays en ligne je mets tout mon enthousiasme pour eux, c'est ce qui prime. Mais il peut arriver qu'en même temps je descende l'adversaire parce que ça fait des choses inadmissibles en face et que ce n'est pas sanctionné ni rien. J'y peut rien, l'injustice (peu importe sa forme) me met hors de moi ^^ Je crois que je te l'ai déjà dit lol. Alors oui, France / Portugal mes premiers mots ont été "donnons-leur une leçon ne serais ce que pour tout ce qu'ils ont fait de moche sur l'Euro". Donc en ce sens je supporte mon équipe et je veux qu'ils mettent la déculottée. Mais au fil des minutes, quand je vois des choses pas possible sur le terrain il m'arrive de dire "on peut pas lui couper les jambes et qu'il sorte définitivement celui là ?!". Mais encore une fois, je ne hue pas, je ne siffle pas bêtement, je râle juste dans mon coin. Et c'est toujours pour une question de justice.
      Quand la France tombe sur plus fort je le dis, comme au Basket aujourd'hui face à l'Espagne. J'avais rien à reprocher à leur équipe, c'est plus aux Français que je tirais les oreilles xD (Oui ça marche dans les deux sens tu vois)
      C'est la passion, ma passion des Jeux qui fait que mes émotions prennent en otage mon cerveau.
      Il existe une phrase très juste et que j'adore : "Le respect ça se mérite". On a tendance à l'oublier mais le respect c'est pas un dût, un automatisme. Si quelqu'un te craches dessus à répétition alors elle ne mérite pas ton respect. Chez moi c'est presque sacré surtout que je suis misanthrope. L'humain est mauvais de base donc le respect n'est pas inné :-)

      Tu parles Charles, il n'y a pas de règlement qui dit "si 2 coureuses de nations différentes tombent et s'entraident jusqu'a la ligne d'arrivée en pleurant = alors on les fait passer en finale". Et comme l'a dit Aurélie elle même, se "marcher" dessus en eau libre fait partit de la discipline. Y'avait aucune mauvaise intention. C'est juste que ça les arrangeait.

      Supprimer
    3. Moi je ne sais pas comment j'aurais réagi, mais le comprend sa manière de réagir et pourquoi ça l'a autant touché !

      Ah mais y'a une différence entre dire "mais putain toutes les fautes qu'ils font ! mets un carton rouge bordel !" et dire "rate ton but, rate ton but, allez raaaaaaate ! blesse-toi !".
      En fait je fais bien la différence entre râler à base de "mais c'est pas possible !" et SOUHAITER (désolée, pas d'italique) une blessure ou quelque chose comme ça. Pour moi souhaiter une blessure ce n'est pas comme râler, râler ça se fait, souhaiter une blessure c'est moche !

      Je te répondrais que chacun peut être respecter (doit) en temps qu'humain, que personne et qu'individu, mais après effectivement, dans le cadre du sport, on peut ne pas respecter le gars en temps que joueur (ou que prof, ou que supérieur, etc.). Mais pour moi déjà y'a une mini-base de respect donné à l'individu en temps qu'humain et qu'être vivant. Le minimum syndical si tu veux !

      Oui, on voit bien que les images qu'elles sont gênées par la bouée et qu'elles se bousculent à cause de ça mais que y'avait pas d'intention de couler. Mais on est au Brésil donc comme tu dis ça les arrange. Comme dans le matche de volley ça les arrangeait de dire que la balle était sortie alors qu'elle touchait la ligne !

      Supprimer
  4. Je n'ai pas regardé les jeux mais j'ai remarqué toute cette méchanceté lors de la finale de l'euro... Le deferlement de haine contre le Portugal m'a... comment dire... vraiment énervée voire blessée ! On parlait là d'un pays que je considère comme le mien étant portugaise du côté de mon père. Et cracher à la figure d'un pays car son équipe a gagné... ça semblait normal, c'était leur manière de soutenir la France. Désolée d'être crue mais on peut soutenir la France sans se comporter en imbécile ! Voilà ça m'a fait penser à ton article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que (expliquer/comprendre n'est pas accepter et être d'accord, on s'entend) l'équipe du Portugal a vraiment mal joué (et son entraîneur l'a dit d'ailleurs lui-même : on joue mal mais on gagne et c'est ce qui m'intéresse ; allant parfois jusqu'à faire preuve d'anti-jeu) et je pense que c'est ça, cet anti-jeu, qui a largement agacé les spectateurs (et pas seulement lors de la finale mais globalement sur tous les matchs du Portugal). Maintenant il est clair qu'entre critiquer une équipe et descendre un pays entier il y a une différence, comme il y a une différence entre l'emportement au cours d'un match où les émotions et la tension sont exacerbées, et la haine complète.

      C'est vrai que c'est un peu le même principe !

      Supprimer
    2. Ce n'est tout de même pas excusable. Dans ce cas là la France avait mal joué aussi car elle a eu d'innombrables opportunités de marquer des buts sans jamais y arriver. On a également vu des joueurs portugais se prendre des croche pieds et des sacrés torgnoles lol des deux côtés il y a eu des comportements regrettables et la vérité c'est que si la France avait gagné elle aurait été portée en triomphe alors qu'elle ne le méritait pas plus et pas moins sur ce match. Moi j'ai juste vu de la rage et des mauvais joueurs un peu partout et c'est aussi ça l'anti jeu ne pas accepter la défaite voire insulter les vainqueurs. Perso j'étais contente pour les portugais pas seulement car j'aime leur pays mais aussi car c'était la première fois qu'ils gagnaient un prix international ! Il faut être content pour eux ! La France aurait gagné on aurait pas supporté qu'un mec ramène sa poire pour tout gâcher lol l'esprit sportif ça n'est possible qu'avec des personnes respectueuses et dépourvues d'ego mais hélas on est tous un peu égoïste et ça se ressent dans la manière de supporter une équipe :)
      Le problème se règle vite car ça m'a vacciné du sport c'était la première fois depuis longtemps que je regardais et j'ai trouvé les reactions tellement basses qu'on ne m'y reprendra plus ! Je préfère regarder des séries haha

      Supprimer
    3. Je ne dis pas que c'est excusable (d'où ma première parenthèse ! :P). Je ne suis pas chauvine donc je ne vais pas dénoncer des trucs à l'encontre des Français pour finalement les défendre quand ils se comportent comme des cons ! x)

      Oui mais Portugais ont mal joué tous leurs matchs et surtout ils ont fait de l'anti-jeu... (même si on peut parfaitement admettre que dans les dernières minutes les Français ont fait des fautes par manque de lucidité).
      Mais justement, les critiques n'ont pas porté sur ce match seulement à l'encontre des Portugais.

      Oui, c'est pas fair-play du tout ! Mais les joueurs français eux n'ont pas fait de critiques ! Ce sont les supporters ! On ne peut pas reprocher à l'Equipe de France le comportement de certains supporters !

      Haha !
      Moi je ne regarde pas le sport pour les supporters ! Je regarde le sport pour les athlètes qui souvent sont très sympas, et j'adore les voir heureux ! L'autre jour à la Ligue de Diamant les perchistes étaient crevés, et quand ils passaient 5,80m ils étaient super contents tellement c'était dur x)

      Supprimer
    4. Bon, ils sont toujours contents quand ils réussissent, mais là Jean Galfione qui était le consultant a dit qu'on dirait qu'ils étaient contents comme s'ils avaient passé 6m x)

      Supprimer

Un petit mot ? :)