dimanche 3 avril 2016

Le retour des portraits #4

Bonjour !

Avec deux jours de retard parce que vendredi j'ai fini par oublier et qu'hier je n'avais pas envie (ce qui constitue une raison suffisante de ne pas écrire :P), je reviens pour l'avant avant-dernier portrait chinois de cette année ! Et, bien que ça soit moi qui l'avait proposé à Mot à maux, je dois dire que j'ai eu un peu de mal à trouver un dieu, mais finalement je lui ai mis la main dessus et c'est en fait une déesse.

C'est une déesse de l'Ancienne Egypte parce que j'aime l'Ancienne Egypte même si j'en connais au fond assez peu de choses ; ça me fascine. Et pour ce quatrième portrait j'ai choisi Maât. Dans le livre de Nadine Guilhou et Janice Peyré que j'ai sur la mythologie égyptienne et que vous avez peut-être vu il y a quelque mois dans mon menu, il est écrit que Maât "personnifie le concept de vérité, de justice, et de norme". Bon, pour la norme c'est loupé, encore que je ne sois pas bien sûre que "norme" soit ici synonyme de "normalité". Aussi elle "représente l'équilibre et l'harmonie de la création par rapport l'incréé" et c'est sa plume ou son effigie que l'on pose dans le plateau de la balance contre le coeur du mort pour vérifier s'il dit vrai ou s'il doit se faire dévorer par le crocodile.

J'ai choisi Maât pour les valeurs qu'elle représente, parce que je n'aime pas mentir et que j'ai un sens de l'honnêteté, je pense, assez poussé. Et aussi je crois que dans cette histoire d'équilibre et d'harmonie de la création par rapport à l'incréé il y a un peu la notion que, si c'est créé, c'est que ça s'inscrit dans un tout et j'aime bien cette idée. J'ai aussi l'impression que ça se rapproche un peu du Tao, le Yin et le Yang chinois. Voilà-voilà :)

Et vous ? Si vous étiez un dieu lequel seriez-vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Un Dieu crevette c'est possible ? xD Nan mais sinon j'aurais surement pas de réponse, ce n'est pas un domaine que je connaisse vraiment.
    Mais j'ai appris des choses en lisant ton article et j'aime bien ton choix. Je pourrais m'y retrouver un peu aussi, surtout vis à vis de la vérité et de la justice. Petite ma mère me surnommait "Caliméro" parce que je passais mon temps à dire que telle ou telle chose était injuste xD Et même aujourd'hui certain m'appellent la justicière parce que je suis toujours entrain de la ramener quand j'estime que quelque chose n'est pas juste. Et comme toi, je suis plutôt quelqu'un d'honnête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant y'en a beaucoup de plus connu que Maât, dans les dieux greco-romains par exemple ^^' mais c'est vrai que c'est pas simple parce que parfois ils ont un peu un double visage.
      Haha ! T'aurais dû devenir avocate ! Pour défendre la veuve et l'orphelin de l'oppresseur x)

      Supprimer

Un petit mot ? :)