samedi 5 décembre 2015

Où je répond aux questions qui m'ont été posées

Bonjour !

Bon. Charlie m'a taguée alors du coup je vais répondre, mais je ne dirai pas onze choses sur moi parce que je sais que je vais galérer, que ça ne sera pas intéressant, et que j'ai pas envie, et que je fais ce que je veux, de toute façon je sais pas si vous avez remarqué mais je triche tout le temps dans les tags et autres articles communs et questions pièges. Et je ne poserai pas onze questions parce que je voudrais poser des questions qui n'ont pas déjà été posées, des questions un peu farfelues, et que là tout de suite rien ne me vient alors voilà...

01. Quel(s) regrets as-tu dans la vie ?
J'aurais bien aimé m'intéresser à l'anglais plus tôt et avoir un bon niveau. Et en même temps ce n'est pas vraiment de ma faute : c'est aux profs de nous intéresser à la matière, quelque part. Mais quand même.

02. Qu’est-ce qui te rend heureuse, là, tout de suite, maintenant ?
Mon blog (je n'ai pas de vie) et l'idée que mon colis m'attend à la Fnac et que je vais bientôt aller le chercher (mouha-haha).

03. Une citation qui te définirait bien ?
"Qui ne tente rien n'a rien", "A qui se peut vaincre soi-même il n'est presque rien qui puisse résister" de Louis XIV (oui, je sais, ce sont plus des leitmotivs qu'une définition mais je fais ce que je peux, et de toute façon je vous avez prévenu que je trichais).

04. Une information savante à me faire partager que d’habitude tu ne peux pas placer dans une conversation ?
Alors figure-toi que oui ! Dans le National Geographic du mois dernier (que je suis en train de lire parce que je n'ai toujours pas rattrapé mon retard) ils disent que l'homme de Cro-Magnon ça s'appelle comme ça parce qu'on en a trouvé un dans l'abri de Cro-Magnon qui veut dire l'abri de la famille Magnon. Voilà. Sinon y'a plein d'autres trucs que j'arrive jamais à caser, mais là tout de suite ça ne me vient pas.

05. Un coup de gueule à pousser ?
Oui. Faut arrêter les questions difficiles. Déjà que Céline m'avait fait le même coup, maintenant ça suffit ! Pourquoi vous ne posez jamais des questions simples ? Et encore, heureusement que je ne suis pas tombée sur "quel est ton meilleur souvenir d'enfance" ou quelque chose comme ça... Mais c'est vrai qu'aujourd'hui j'ai moins galéré que je ne l'avais pensé.

06. Ton dessert préféré ?
J'en ai pas, mais j'adore les desserts.

07. As-tu déjà fait des rencontres magnifiques sur la blogosphère ? Virtuelles et réelles !
Oui ! Mots à maux que je suis obligée de citer pour deux raisons : déjà parce qu'elle est chouette et qu'elle me supporte depuis presque un an (elle en peut tellement plus de moi qu'elle compte le temps et que c'est elle qui m'a fait remarquer que ça ferait bientôt un an :P) et surtout parce que comme même sur la blogosphère je suis une asociale eh bien c'est la seule avec laquelle je parle en dehors des articles et des blogs, donc celle que j'ai le plus "rencontré".

08. Ferais-tu de ton blog, ton principal métier si c’était possible ? Pour quelles raisons ?
Certainement pas. Je tiens trop à devenir journaliste pour ça mais surtout ça voudrait dire que mes revenus dépendraient de la fréquence avec laquelle j'écrirais sur le blog, ce qui reviendrait à me forcer à écrire et donc rendrait des articles médiocres pour ne pas dire mauvais. Puis franchement je crois que le modèle de blogs tel qu'on le connait est en train de s'essouffler.

09. Un talent caché à nous révéler ?
Je cherche encore ; il est bien caché ;)

10. Un ou une humoriste préférée ?
Ouh lala. Je dois en citer qu'un ? Vraiment ? Nan, parce que ça ne va pas du tout ! Y'en a trois, au moins, que je ne peux pas départager : Jérémy Ferrari, Jeff Panacloc et Eric Antoine (oui, j'aime l'humour noir et méchant). Mais après j'aime bien Vérino, Willy Rovelli, Claudia Tagbo, Antony Kavanagh, et plein plein d'autres. Il faut dire que je suis plutôt bon public et que je rentre tout de suite là où ils veulent nous emmener, ce qui simplifie les choses.

11. Un instant cocooning à nous faire partager ?
Je sais pas ce que c'est. Rappelez-vous, je ne parle pas anglais (du coup pour être bénévole sur les JO je vais bien me marrer), du coup "cocooning" c'est comme si tu me parlais... en grec ancien. Ou même en grec tout court d'ailleurs.

Voilà !
Je vous retourne la question : vous feriez de votre blog votre métier, vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Merci d'avoir répondu ! :-)
    Je réfute, mes questions ne sont difficiles ! :-)
    Pour l'anglais la VOSTFR sur les séries et les films aide beaucoup ;-).
    Je surkiffe égalemet Jérémy Ferrari :-D.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai l'impression qu'il y a une incohérence dans ta réponse à la question 08. Lorsque tu seras journaliste, tu seras obligée d'écrire à une certaine fréquence pour gagner ta vie… cela voudra-t-il dire que tes articles seront mauvais ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serai journaliste radio, ce qui règle le problème ! :)

      Supprimer
    2. Ahah ! Jolie parade. Donc cette règle ne s'applique pas à la parole ? Que se passe-t-il quand on est obligé de parler ?

      Supprimer
    3. Non, ça ne s'applique pas à la parole, parce que je suis une bavarde, et puis surtout les animateurs peuvent ne pas parler beaucoup. La parole c'est plus immédiat que l'écriture qui demande une certaine mise en forme, alors que la parole elle peut sortir plus brut, plus hésitante s'il faut.
      Je ne sais pas ce qu'il se passe quand on est obligé de parler, j'ai jamais été confrontée au problème... ma prof de français en Première voulait que je participe plus en cours, mais j'avais rien à dire... alors je disais rien et tous les trimestres elle me redisait la même chose x)

      Supprimer

Un petit mot ? :)