mercredi 26 août 2015

Ces contrôles inutiles

Bonjour !

Ce matin dans l'émission de Jean-Marc Morandini sur Europe1 ils débattaient à partir de dix heures sur la question de savoir si l'on devait ou pas établir des contrôles aléatoires dans les gares, les aéroports... au risque d'aller vers le contrôle au faciès. Un peu tout y est passé : "oui, on contrôlera plus les gens typés d'Afrique du Nord parce que quand on regarde ce sont eux qui mettent les bombes" "mais monsieur, c'est du racisme" "ça n'a rien à voir avec le racisme, il ne faut pas confondre contrôle aléatoire et contrôle au faciès", et les questions sur la liberté, etc.

Je vois ce que ce monsieur veut dire quand il dit qu'il ne faut pas confondre l'aléatoire et le faciès : on prend une population dont on sait que les poseurs de bombes en font partie, et on contrôle, parce que ça ne sert à rien de viser une population blonde aux yeux bleus. Je comprends, c'est pragmatique. Mais je comprends aussi la question de racisme. Qu'est-ce que cherche Daesh ? A diviser les Français. Qu'est-ce que vont faire ces contrôles ? Mettre la suspicion sur les musulmans Français et Français d'origine arabe, créer un climat de conflit. Autrement dit : du pain béni pour l'Etat Islamique. Mais, surtout, l'EI a largement les moyens de contourner ces contrôles ! Y compris ceux faits aux frontières si on les rétablit !

Comme je le disais sur Hellocoton l'autre jour, je suis un djihadiste avec un peu de jugeote et j'apprends que ces trouillards de Français vont renforcer les contrôles ; qu'est-ce que je fais ? Au lieu d'envoyer des personnes typées qui vont se faire contrôler et faire échouer la mission je contacte les petits jeunes bien Blancs bien Français que je recrute sur Facebook et, au lieu de leur demander de me rejoindre en Syrie pour buter de l'Infidèle, je les envoie vers des liens sur le Darknet pour qu'ils se procurent de quoi faire une bombe. Qui pourrait suspecter un gamin de vingt ans, bien Blanc, propre sur lui, à l'allure d'un étudiant qui prend le train un week-end pour rentrer chez lui, de vouloir faire exploser une bombe ? Pour peu qu'il ait l'air parfaitement calme et serein, sûr de lui et pas du tout stressé, aucun policier, aucun militaire, ne fouillera son sac où se trouvera pourtant une bombe susceptible de faire sauter un bon morceau de la gare en question.

Je pense qu'il faudrait d'abord s'en prendre aux personnes qui sont recrutées. On a bien essayé, et j'en avais déjà parlé dans un article, avec une campagne gouvernementale inspirée de celle des Etats-Unis diffusée sur les réseaux sociaux. La blague. La campagne disait, en gros, "réfléchissez avant de partir, pensez à vos familles". Mouarf. Les gars ont été embrigadés, on leur dit "n'écoutez pas vos familles, elles ne comprennent pas", on leur dit qu'ils se battent pour une cause juste, on dit aux filles qu'elles vont aider des gens, vous pensez vraiment qu'avec le cerveau retourné ils vont écouter le gouvernement contre lequel on les a monté ? Mais juste... qui a eu cette idée stupide ? Qui a pensé que ça marcherait vraiment ? Les gars de l'EI ont juste totalement compris comment on manipule un esprit et comment maîtriser leur communication sur les réseaux sociaux. Et c'est aussi là que la guerre se joue. Quand on aura compris ça, peut-être qu'on pourra lancer des campagnes de prévention pour dire aux jeunes qui se font aborder par des recruteurs sur Facebook de faire attention. Tant que l'on aura pas fait ça, les contrôles aléatoires dans les transports ou dans la rue ne serviront à rien. Tout comme fermer les frontières.

Si je suis un djihadiste avec un peu de jugeote (autrement dit la plupart des djihadistes) je contacte là encore les petits Français avec lesquels j'entretiens la conversation sur Facebook, je leur fait fabriquer une bombe ou leur fait commander des armes sur le Darknet. Ils sont Français résidant en France. Et paf ! On contourne le rétablissement des contrôles aux frontières. Trop facile.

On est face à des personnes qui ont absolument tout compris ! Tout compris à internet, tout compris à la communication, tout compris aux réseaux sociaux ! Et on veut les combattre avec quoi ? Des contrôles ? Vraiment ? M-m-mais... ?! On a juste un train de retard. Comme d'habitude. Pourquoi on s'est pas battu contre les recrutements dès le début ? Pourquoi est-ce que l'on n'a pas pris les djihadistes de Daesh au sérieux ? Attendez... les mecs ils ont des puits de pétrole, pétrole qu'on leur achète, on leur paye des rançons ; ils ont de l'argent, de quoi acheter des armes, des munitions, ils ont les ressources pour embrigader les gens : ils ont tout pour eux ! C'est quand qu'on leur livre la guerre du web !?

Une auditrice a appelé pour dire qu'il valait mieux utiliser l'argent dans les quartiers difficiles pour aider les jeunes en difficulté qui trouvent quelque chose dans l'Islam radical, parce que sa fille, très blanche, s'est marié à un Algérien, s'est convertie, et que, quelque soit la taille de son sac dans les gares, on ne la contrôlera jamais. Je suis d'accord. Il faut préserver les jeunes de l'embrigadement, il faut les préserver de ça, leur montrer que non, la France, ce n'est pas pourrie ! Et peut-être qu'un jour, quand un de leurs amis leur demandera d'où ils viennent, ils ne diront pas "Nigéria", "Cameroun", ou "Algérie" alors qu'ils sont nés en France mais "Français, mais mes parents sont...". Et là, on aura fait un réel pas en avant.

Mais en attendant, ces histoires de contrôles, ça me fait juste rire. Parce que si moi j'ai trouvé l'idée pour les contourner (même si j'imagine que ça relève d'une certaine naïveté ;P), je ne doute pas que les djihadiste ont déjà la solution depuis bien longtemps, et peut-être même une solution bien plus intelligente que la mienne qui est un peu simplette.

Qu'en pensez-vous ? Êtes-vous pour ou contre les contrôles aléatoires dans les transports ?
Si vous n'êtes pas d'accord avec moi il ne faut pas hésiter à le dire, je ne mords pas ! Je précise parce que je sais que parfois on n'ose pas trop quand on n'est pas d'accord, mais là allez-y ! :D ;)


Rendez-vous sur Hellocoton !

19 commentaires:

  1. Honnêtement, je ne sais pas. Bien sûr qu'il y a le risque que tout se confonde, encore, et comme toi, je pense qu'il faudrait que quelqu'un là haut ait la merveilleuse idée d'aller agir à la racine : les jeunes de cité susceptibles d'être embrigadés, en mettant en place un système qui les intègre à la société, en les acceptant tels qu'ils sont, avec leurs origines et leur religion, qu'ils se disent qu'ils sont Français.
    Et peut-être qu'en même temps, pour déjouer les plans "en cours" il faudrait continuer le plan vigipirate, surveiller, peut-être contrôler, si ça ne suffit plus... mais on se rendra vite compte qu'il y a des parades pour toutes situations et qu'il est important d'avoir de l'avance (en commençant à la racine).
    En tout cas c'est sûr que le contrôle ne suffira pas à éradiquer le problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, évidemment, on ne va pas arrêter vigipirate étant donné qu'il y a au mieux plusieurs centaines de personnes qui reviennent de Syrie, mais j'ai un peu l'impression qu'on vend ces contrôles comme la solution miracle... et on a un train de retard. Ces contrôles sont une réaction à un attentat, pas une prévention. Si on continu à réagir et pas à agir il va y avoir un moment où on va vraiment se trouver dans le caca, parce qu'on n'aura pas toujours des touristes étrangers pour nous sauver la mise...

      Supprimer
  2. Merci beaucoup pour cet article !

    J'y rajouterais juste une chose : perso, j'attends avec impatience (façon de dire) le jour où le poseur de bombe ou porteur de kalach sera justement un bon petit blanc bien propre sur lui mais au cerveau bien délavé par ces c*** ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, haha ^^'

      Je pense que ça sera le moment où on prendra réellement au sérieux les recrutements de Daesh. Parce que pour le moment les petits Blancs sont en Syrie ou veulent partir. Mais quand les ordres seront différents et que l'EI changera de stratégie on comprendra peut-être que es djihadiste n'ont rien à voir avec les musulmans.

      Supprimer
  3. Bonjour, je trouve ton article très intéressant et je suis d'accord avec toi, renforcer les contrôles signifie juste chercher plus ardemment l'aiguille dans la meule de foin. Après le 21 Août je rentrais d'Allemagne avec ma famille et l'identité de tous les passagers a été vérifiée, je ne savais pas ce qu'il se passait, c'est seulement le soir que j'ai appris l'incident évité de justement dans le Thalys.
    Donc pour l'aiguille il n'y a que deux solutions : soit on la met en sûreté avant qu'elle ne tombe, soit on l'attire avec un aimant, à réfléchir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'attirer... on se croirait dans un film d'action, haha x) Mais je pense que si les choses sont bien faites ça pourrait marcher... après il y a tellement de personnes susceptibles de faire quelque chose que si tous sautent sur l'occasion qu'on leur tend ce sera peut-être un peu dangereux... je veux dire... si on en arrête trois mais que dix autres bombes explosent...

      Supprimer
    2. Juste pour dire que je ne sais pas si c'est en raison de ça que tu as été contrôllé. Je vais souvent en italie dpeuis 5 ans et j'ai TOUJOURS été controllé. Du moment que tu passes la frontière, on contrôle ton identité. Moi perso, ça ne me dérangerait pas qu'on le fasse dans tous les trains...ensuite...je ne suis pas sûre que ce soit efficace pour être honnête.

      Supprimer
  4. Coucou,

    Très bon article mais avec quelques bémols quand même. Oui, ils peuvent contourner le truc, c'est totalement sur. Mais pas à 100%. La majorité de ceux qui se font embrigader dans ces histoires sont des jeunes, blancs et pas forcément musulmans. Mais pour autant, tous les "terroristes" ont été des "arabes". Crois moi que si ils avaient pu, ils aurait mis un bon blanc bien sous tout rapport. C'est donc qu'il y a un flottement quelques parts. Ou? Je ne sais pas.
    Ensuite, ils ne vont pas arrêter que des "arabes" (désolée, mais c'est vachement moins long a écrire que des "africains du nord."), mais c'est sur que la probabilité d'arrêter un blanc terroriste parmi les blancs sera plus fine que arrêter un arabe terroriste parmi tous les arabes, vu que leur ration sera plus grand.
    Puis, soyons franc, le but n'est pas réellement d'arrêter les terroristes, mais de rassurer la populasse et surtout montrer que les "gros méchants" c'est les musulmans. En attendant ça occupe les français, ça attise la haines contre les musulmans et les arabes et on regarde pas le fait que le chaumage augmente. Puis quand il aura trop augmenté car l'Etat s'en gratouille les fesses, les premiers pointés naturellement du doigt les français, c'est kiki? Les musulmans! La faute a eux, ils avaient qu'à rester dans leur pays et pas dire qu'ils étaient musulmans...
    Je sais pas toi, mais moi, le comportement qu'on a en ce moment (oui déjà!) ça me rappelle vaguement une période pas si lointaine de notre histoire...Un "petit" évènement avec des juifs et un allemand je crois! ><
    Parce que bon, soyons sérieux à un moment donné... au lieu de tout simplement attendre et contrôler une personne par heure dans 3 gares en France, il y a pas mieux? Non parce que là, je sens que les djihadistes, ils se marrent.
    C'est comme si un mec avait un flingue pointé sur un proche à toi, que toi dans ta mais tu as un bazooka, mais que non, tu donne un gilet en coton à ton proche et tu attends que l'autre tire... Vachement utile
    Voilà voilà, je vais m'arrêter la, je pourrais continuer pendant trop longtemps.
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois, mais c'est peut-être mon côté parano, que si pour le moment on a eu que des Noirs et des "rebeu" c'est parfaitement contrôlé. Je pense que l'EI cherche à nous faire virer tous les étrangers, à nous faire nous retourner contre les musulmans de France et d'Europe au lieu de nous battre avec eux, et je pense qu'ils continueront sur cette voie-là tant qu'ils ne seront pas obligés de changer de façon de faire (avec l'établissement de contrôles par exemple).
      Non, évidemment, contrôle au hasard, comme le disait le monsieur, ne veut pas dire contrôle au faciès. Mais dans les faits (et il y avait déjà eu un débat à ce propos dans l'émission) on sait très bien que les personnes d'origine arabe et africaine sont plus contrôlées que les autres et que donc _ d'autant plus avec l'image/imaginaire du terroriste barbu en jelaba avec une kalach en bandoulière _ c'est une certaine population qui va être arrêtée (et le débatteur l'admettait, et comme je le disais je trouve ça pragmatique). Mais ça risque de créer des dérives et des suspicions là où il n'y a peut-être pas lieux d'y en avoir.
      Oui, du pain béni pour le FN... le gouvernement en place c'est moins sûr puisque ça donne des voix au FN et que personne à part le FN ne veut que le FN passe. Je ne pense pas que les politiques soient prêts à risquer de voir Marine Le Pen au pouvoir. Par contre, pour ce qui est de rassurer les gens je suis d'accord.
      Le problème c'est que je ne suis pas sûre qu'on ait réellement les moyens... les services secrets sont obligés de limiter leurs écoutes à 2000 personnes en même temps, il arrive un moment où ils sont obligés de faire des choix, quant à aller en Syrie... on ne peut pas ! J'ai entendu un journaliste il n'y a pas si longtemps expliquer que tous nos soldats sont employés, qu'on est au maximum des roulements. Ben oui, on est déjà au Mali et en Centrafrique. On ne peut pas aller en Syrie et en plus on ne veut pas parce qu'il y a Bachar. A leur place je m'allierais avec Bachar pour casser la gueule à ces c******* de djihadistes et quand c'est fait je pète la gueule de Bachar. Le problème c'est qu'en s'alliant avec lui on lui fait connaître nos forces et nos faiblesses et que donc la guerre contre lui après sera plus compliquée...

      Supprimer
  5. Totalement contre ces contrôles évidemment. Genre un djihadiste va se balader dans une gare avec une kalach dans son sac, bah oui bien sûr... Cela dit ça pourrait arriver mais ça voudrait aussi dire que le gars est pas bien malin et a fortiori pas tellement dangereux (psycho de comptoir je sais mais bon...). Nous savons pertinemment que ces contrôles n'auront jamais lieu sur des blancs bien propres sur eux, ce sera toujours sur des personnes typées, TOUJOURS. Et c'est déjà le cas de toute façon les contrôles au faciès donc ça va changer quoi à part le fait qu'il y aura encore plus de contrôles sur ces gens qui n'ont rien demandé à personne et sur qui on va encore jeter l'opprobre. Au pire, ça donnera envie aux jeunes personnes qui vont se faire contrôler 15 fois par jour et qui en auront marre, et à l'esprit un peu trop malléable d'écouter les "grands", supeeeer. Le serpent qui se mord la queue quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être pas une kalach montée, mais le gars du Thalys je crois bien qu'il est allé dans les toilettes pour préparer son arme justement.
      Tu as raison sur les jeunes ! Une auditrice a appelé pour dire qu'elle avait un neveu ou un fils, je ne sais plus, de 14 ans, issu d'un couple mixte et donc typé, et qu'il en avait mare qu'on le contrôle ! Le risque c'est qu'il finisse par se dire "ils me prennent pour un terroriste ? Ben autant que j'en devienne un alors !".

      Supprimer
  6. Ah et j'oubliais une chose. Certes ici (en "Occident" j'entends) il y a des attentats, on ne peut pas le nier (Charlie etc). Mais une chose est sûre, les premiers à souffrir de ces malades mentaux sont les "arabes" eux-mêmes, dans leurs propres pays. Ce serait peut-être bien qu'on fasse une piqûre de rappel aussi par rapport à ça. Des syriens, des libyens, des irakiens ou que sais-je encore, se font tuer tous les jours par des djihadistes en allant au boulot ou je ne sais où. Alors évitons vraiment de tomber dans la parano ici et maintenant. Et comme tu le dis toi-même, le mec du Thalys a en effet monté son arme dans les toilettes mais résultat il n'y a eu aucun massacre, alors oui y a eu de la chance, mais on peut éventuellement aussi considérer le fait qu'il était pas hyper futé pour se faire gauler comme ça. Et je rebondis aussi sur ton propos concernant le jeune issu d'un couple mixte : il faut savoir également qu'une majorité de personnes issues de l'immigration ont honte de ce font ces fous, alors si en plus on les assimile à ça en les contrôlant et en les affichant bien, je ne suis pas certaine que ça arrange quoique ce soit, ça va juste diviser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dans "leurs" pays c'est bien plus le bordel que chez nous ! C'est simple, il n'y a même pas de gouvernement en Libye qui est aux mains des passeurs (en gros), le Yémen est bourré de djihadistes, la Syrie seul citer son nom suffit à tout dire, le Mali est mal engagé... donc comme tu dis, il ne faut pas non plus tomber dans la paranoïa parce qu'on en est pas encore au point d'avoir une voiture piégée à tous les coins de rues...
      Après, ne pas être hyper futé n'empêche pas d'être dangereux... dans La Bible du Crime de Stéphane Bourgoin sont rapportés les meurtres d'un gars qui n'avait que 70 de QI. Mais je vois ce que tu veux dire ;)
      Oui, ça va diviser, et ça va juste faire le jeu de l'EI. Donc il faut qu'on choisisse entre établir des contrôles pour rassurer les gens mais diviser la population, porter les soupçons sur un groupe de personnes, et faire exactement ce que l'EI attend de nous en cédant à la peur.

      Supprimer
  7. Je suis contre ces contrôles, mais je suis pour le renforcement du plan vigi pirate. Tous ces attentats me font vraiment stresser ....

    RépondreSupprimer
  8. J'imagine bien le désarois de ceux qui sont "typés" et qu'on contrôle sans aucune rasion. j'ai eue le cas dans le sens contraire, une blanche dans un pays de "noirs", tous les 500 mêtres, y'avait un contrôle, et a chaque qu'il me voyait (ils m'ont vu 20 fois sur 21 barrages..) j'avais le droit a un contrôle, cela prenais 15 minutes a chaque fois, tout le bus étaient en mode arrêt pendant ce temps. j'étais vraiment génée de leur faire perdre tout ce temps et j'en avait marrrre de me faire contrôler !! pour pour le coup, c'était plus pour ma sécurité a moi mais bon un peu pnénible quand même. bref, je me suis égarée mais je pense qu'il ferait mieux de renforcer les contrôles sur les personnes qu'ils ont déjà répérés plutôt que de les laisser dans la nature pour après s'apercevoir qu'ils viennent de tuer xx personnes...
    et je suis bien d'accord que c'est pas logique et plus ou moins inutile de contrôler qu'une catégories de personnes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que ces personnes n'ont rien fait de mal, sont "juste" revenues de Syrie, ils ne peuvent pas faire autre chose que de les laisser dans la nature, car sinon ça serait une arrestation arbitraire. On est tous d'accord pour dire que quelqu'un qui revient de Syrie est dangereux et que peut-être ça serait bien de faire une exception, de faire comme en Grande-Bretagne où on les fout en prison (après s'ils contaminent tous l'établissement on n'a pas fini...) mais si on fait une exception pour ça c'est la porte ouverte au grand n'importe quoi...

      Supprimer
  9. Un profil a été établi et c'est regrettable qu'il corresponde à une ethnie en particulier. Mais il ne s'agit plus de contrôle "au faciès" mais bien de profilage. Alors même s'il faut être vigilent d'une manière générale, les contrôles doivent être renforcés à destination des individus, hommes ou femmes, qui correspondent au profil déterminé par les enquêtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, qu'ils fassent des contrôles de profilage c'est parfaitement naturel, et c'est là que la reconnaissance faciale serait intéressante, mais est-ce que le risque ce n'est pas que ça dégénère en contrôle au faciès ?

      Supprimer
    2. Le risque existe oui. Pour autant, on reprocherait aux autorités leur laxisme si rien n'était fait ou si les contrôles étaient insuffisants...

      Supprimer

Un petit mot ? :)