jeudi 9 juillet 2015

Répandre les clichés

Bonjour !

Hier soir ma soeur regardait une vidéo sur son téléphone d'un certain Mister Video qui a tenté de faire un canular téléphonique (mais il a oublié que les policiers ne sont pas nés de la dernière pluie et il s'est fait prendre, convoquer, et à dû payer quarante euros ; comme quoi les histoires qui se terminent bien ça existe) dans lequel il dit qu'il a un problème : il ne peut pas s'empêcher de violer des filles. Et comme ça serait quand même franchement dommage que vous ne perdiez pas deux minutes cinquante-six de votre temps je vais vous mettre un lien (je voulais l'intégrer mais je n'ai pas réussi).

L'explication du "je ne peux pas retenir mon zizi" m'a achevé. Je suis de ceux qui pensent que l'on peut rire d'ABSOLUMENT tout : de la misère, de la faim dans le monde, du sida, de la guerre, des femmes battues, des viols, des meurtres, des religions, des juifs, des Arabes, des musulmans, des chrétiens, des immigrés, du racisme, des Noirs, des Blancs, des maladies, du handicap, et de tout autre thème que l'on pourrait qualifier de "tabou" et de "gênant". Je suis allée voir Jérémy Ferrari en spectacle, et j'irai le voir pour son nouveau s'il passe dans ma ville (steuplait-steuplait-steuplait viiiiieennnns), parce que ce qu'il fait est drôle, quelque soit le sujet qu'il aborde. Là où je veux en venir c'est que, dans cette vidéo de ce jeune homme, ce qui me dérange, ce n'est pas le thème abordé, c'est la manière de le traiter. Ce n'est pas drôle. Quand Jérémy Ferrari fait un sketch sur un sujet difficile (c'est-à-dire tout le temps xD) il dénonce les choses. L'autre jour sur France Ô y'avait une diffusion de Rire Ensemble Contre le Racisme 2012 et le sketch d'Anthony Kavanagh était drôle. Mais cette vidéo de Mister Video n'est pas drôle.

Je pense que la problématique ici est la même que pour les youtubeuses. Se rend-il compte que son public est constitué de jeunes de plus ou moins dix-sept ans ? Se rend-il compte qu'il a un impact sur ce que ces personnes vont penser ensuite sur le viol ? Qu'ils vont peut-être se dire que c'est un acte anodin, contre lequel la police ne fait rien quand on appelle (alors que là le monsieur avait juste compris que c'était une "blague") ? Se rend-il compte de ce que presque cinquante mille vues et trois mille "j'aime" représentent ? L'autre jour je vous faisais part sur Hellocoton de mon malaise quant à la propension de ma soeur à aligner les clichés sur les viols. Maintenant je comprends. C'est avec ce genre de vidéos légères que des jeunes, filles comme garçons, vont arriver à penser que la fille mérite le viol, que ce n'est pas grave, ou qu'ils vont se conforter dans cette idée.

J'ai lu un article dans lequel la blogueuse disait que c'était facile d'accuser les jeux vidéos de rendre violents alors qu'en réalité c'est la société qui crée la violence. Je crois qu'elle a raison, mais je crois que le contraire fonctionne aussi. En fait je crois que l'on est dans un cercle vicieux, et que c'est un peu le même principe dans ce cas-là. Ma soeur pense que, en gros, si une fille s'est faite violer c'est parce qu'elle l'a cherché ; voir ce genre de vidéos la conforte dans cette idée donnée par la société ou du moins peu démentie ; elle va répandre elle-même ces pensées et participer au mécanisme de la société (en gros).

Alors je me doute bien que ce jeune homme a juste voulu rigoler deux secondes et faire rigoler son public, qu'il ne pensait certainement pas à mal et ne voit pas le problème d'utiliser l'argument du "les hommes ne peuvent pas se contrôler", qu'il ne prend peut-être pas la mesure de l'impact que ça va avoir. Je ne vais pas m'insurger contre lui, signaler sa vidéo, et le traiter de tous les noms. Déjà parce que j'ai pas envie de me faire lyncher par ses fans, haha xD mais surtout parce que ça serait contre-productif. Je ne suis pas une féministe décérébrée qui essaye de lancer une polémique à la con ; je suis une jeune fille à peine sortie de l'adolescence qui a vu dans cette vidéo quelque chose de dangereux et qui essaye de l'expliquer et de l'analyser calmement, pour que le message soit entendu ou du moins écouté et que les oreilles des principaux intéressés ne se ferment pas parce qu'ils se sentiront agressés.

Ce canular n'était pas drôle. Je crois que ce jeune homme devrait essayer d'écouter ceux de Jean-Yves Lafesse avec sérieux et de prendre religieusement des notes. Ou de choper le numéro de Jérémy Ferrari et de discuter avec lui de comment on fait rire avec un sujet aussi épineux que le viol. S'il s'en sort bien il pourra même essayer d'allier les deux et de retenter un canular téléphonique sur fond d'agression sexuelle. Parce que pour l'instant tout ce qu'il a réussi à faire c'est de répandre un cliché stupide qui voudrait que les hommes ne soient pas capables de se contrôler (sinon il faut leur interdire les plages).

Qu'en pensez-vous ?

Source photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ton article, c'est vrai qu'on peut rire de tout, mais seulement en fonction de la manière avec laquelle on en rit. Beaucoup de vidéos – faites pour faire le buzz – ne sont, à mon sens, pas drôles du tout, voire même dangereuses, comme tu l'as dit. C'est un peu comme Rémi Gaillard et ses dernières vidéos qui ont beaucoup fait polémique, parce qu'il agresse des femmes sans leur consentement dans le but de faire rire. Certains ont dit qu'on ne peut pas condamner une vidéo aussi "bon enfant", d'autres, comme moi, ont été un peu choqués par la vidéo. Simplement parce que je pense que ce n'est pas un bon exemple à donner, on ne peut pas mimer une agression sexuelle sur une femme, même si c'est pour rigoler. Si j'étais dans la situation de la femme, je me sentirais humiliée, et je ne refuserais pas pour autant qu'il utilise les images parce que j'aurais pas envie qu'on pense que je sois une putain de coincée – "il lui faudrait un bon coup de b*** à celle là" – mais en tant que femmes, on connait toutes la boule au ventre qu'on a souvent en rentrant chez nous tard le soir liée à la peur de faire une mauvaise rencontre... faire une blague aussi violente là dessus c'est un peu traumatisant, à mon sens, et vicieux, parce que c'est une "blague" et qu'on est presque obligés d'en rire à contre-coeur.

    On peut rire de tout, mais pas n'importe comment. Même si le type dont tu parles s'est pris une amende, ce n'est pas suffisant, il aurait fallut qu'il se rende compte de son erreur et qu'il s'excuse en avançant le fait que c'était un peu de mauvais goût, même s'il ne voulait pas à mal.

    Bref, c'est pas agréable, et on se rend vite compte de la maladresse de l'auteur de la blague de part le malaise qu'on peut éprouver en regardant la vidéo par la suite. Si c'était complètement décomplexé, on ne ferait qu'en rire, ce qui signifierait que l'auteur de la blague a réussi à rendre quelque chose drôle. Sinon, ben... on le sent tout de suite, que c'est maladroit. Et ça peut devenir grave, dans la mesure où les plus jeunes peuvent ne pas le ressentir et simplement s'en inspirer...

    Voilà, désolée pour le pavé ahaha, merci pour la réflexion ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu ces vidéos de Rémi Gaillard (et vu ce que tu me dis ne m'en donne pas envie, haha ^^') mais si j'étais une cible je refuserais que l'on utilise les images. Ça fait longtemps que je me fous qu'on pense que je suis une "putain de coincée" comme tu dis. Et, justement, si les femmes qui se sentent blessées acceptent quand même, les critiques à l'encontre de la vidéo seront moins comprises par Rémi Gaillard à mon sens.

      Je trouve aussi qu'il aurait pu s'excuser, surtout que dans la vidéo où il dit qu'il a pris une amende, il n'a pas l'air de comprendre pourquoi... Mais je ne pense pas que quelqu'un lui ait fait remarquer le mauvais goût de sa vidéo et, vraiment, j'ai pas envie de me lancer là-dedans maintenant.

      C'est vrai que je n'avais pas vu cette partie de la chose mais dans la vidéo je n'ai pas l'impression que ça soit complètement décomplexé, en fait ça fait même un peu improvisé, on dirait qu'il ne sait pas où il va parce qu'il ne s'attendait pas à ce que le policier à l'autre bout du fil lui réponde de cette manière. Au début de la vidéo il dit qu'il risque la prison et je crois que ce qui l'amusait c'était ça : le risque de se faire arrêter, ça devait être grisant...

      T'inquiète pour le pavé, j'aime bien les commentaires développés !

      Supprimer
    2. Justement j'allais te demander si tu avais vu la vidéo de RGaillard ! Moi ça me scandalise ! Et le pire, quand tu t'offusques et que tu partages ton avis (parce que ça sert à ça les réseaux sociaux non ?), tu te fais traitée de "sale" féministe...

      La société est tellement bloquée dans ces valeurs (et la femme n'est toujours pas égale non non avec des comportements pareils) que les gens ne comprennent même pas ce qu'il y a de choquant !

      Perso je suis d'avis qu'on peut prendre tout avec humour, sans oublier les histoires vraies qu'il y a eu derrière un sujet... En fait non, en cherchant des exemples je trouve qu'il y a des sujets juste pas dédramatisant, d'office quelqu'un sera touché par la blague de mauvais goût...

      Bon je veux pas rentrer dans le débat, mais avec le tuerie du 7/1/15, il y a la liberté d'expression, mais il y a aussi le contrôle de ce qu'on dit et qui peut avoir de graves répercussions.. Mais à l'heure d'internet beaucoup oublie le mot "responsabilité" :/

      Supprimer
    3. Oui, on peut prendre tout avec humour, mais ça dépend comment on en rit. Jérémy Ferrari qui se moque du viol, c'est drôle, cette vidéo de Mister machin-chose c'est juste navrant.

      Supprimer
  2. Je suis tout à fait d'accord avec toi et avec le commentaire de Safia. Et pour reprendre son expression : oui, "on peut rire de tout, mais pas n'importe comment".
    J'ai vu la vidéo et c'est tout simplement nul. Nul et pas drôle.
    merci beaucoup pour ton article !
    Des bisous ♥
    Clara

    claraconlimon.wordpress.com

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)