dimanche 28 juin 2015

Le Fort et le Faible

Bonjour !

Il y a quelques jours j'ai reçu un commentaire un peu spécial sur mon article les filles, ces empotées. Je l'ai partagé avec vous sur Hellocoton mais, depuis ça me travaille. Et puis cette nuit, en revenant des toilettes (ma vie est ô combien passionnante :P), j'ai commencé à cogiter au risque de ne pas parvenir à me rendormir.

Le commentaire le voici : "Vous ne comprenez rien aux hommes. Faire des trucs de femme ne nous valorise pas aux yeux des autres, ça donne une image plus faible de nous. Alors que pour vous les femmes, faire des trucs de mecs ça donne une image plus forte, ça montre que vous avez du caractère etc... Beaucoup n'aiment pas ça, mais dans la société actuelle être fort c'est mieux qu'être faible je trouve. Donc faites des trucs typé "pour les homme" ça ne me dérange pas, mais ne nous forcez pas à devoir pleurer ou faire de la danse... Soyez fortes vous même et pas en rendant les autres autours plus faible que vous."

C'est sur cette dernière phrase que j'ai commencé à réfléchir. Sortie de son contexte elle est parfaitement vraie : il vaut mieux, moralement, gagner de la force par nous-mêmes plutôt que de rendre les autres faibles. C'est comme l'histoire de la copine moche qui nous accompagne en soirée pour qu'on paraisse plus belle, c'est pas très sympa... Mais, en contexte, je la trouve absolument affolante. Les féministes (à part quelques extrémistes dégénérées) ne veulent pas rendre les hommes faibles : elles veulent l'égalité. Ce n'est pas pareil. Et puis il n'est pas question d'obliger les hommes à faire de la danse mais, au nom de l'égalité, de permettre aux hommes qui le souhaitent de faire de la danse sans se faire insulter de "tapette" et sans se faire moquer. Personnellement je ne vois pas en quoi un homme ne peut pas faire de la danse, mais peut-être que ce monsieur n'a pas regardé les danseurs de Danse avec les Stars (qui sont les vrais stars de l'émission soit dit en passant), Brahim Zaibat ou les Quick Crew. Enfin bref.

Donc, premièrement, les féministes ne veulent pas rendre les hommes faibles, et, deuxièmement : si c'était le cas je répondrais une chose un peu puérile mais assez vraie : c'est pas moi qu'est commencé, d'abord ! Qui a empêché les membres de l'autre sexe de sortir de chez eux sauf pour ce qui concernait la religion ? Les hommes de la Grèce Antique. Qui a fait en sorte que les membres de l'autre sexe soient sous la tutelle d'un père, d'un mari, ou d'un frère ? Les hommes du Moyen-Âge. Qui empêchait les membres de l'autre sexe de gérer eux-mêmes leur argent et de voter ? Des hommes il n'y a encore pas si longtemps. Qui a empêché les membres de l'autre sexe d'accéder à l'éducation ? Les hommes, encore aujourd'hui. Étaient-ce des femmes qui ont essayé de tuer Malala Yousafzai ? Des hommes (bon, d'accord, extrémistes, mais quand même). Qui maltraite des femmes au Népal ? Des hommes. Quel sexe gagne plus que l'autre à un poste égal dans notre pays ? Des hommes. Les membres de quel sexe meurent majoritairement sous les coups de leur conjoint ? Des femmes. Qui a répandu des clichés selon lesquels les membres de l'autre sexe ne peuvent pas pratiquer certains sports ? Des hommes. Et on peut continuer la liste comme ça un certain temps.

Certes, les premiers hommes de notre planète partaient à la chasse tandis que les femmes s'occupaient des enfants, du logement, ils ont donc développé leurs muscles et pas elles. Et tout doucement les femmes ont été maintenues dans la faiblesse. Parce que figurez-vous que, moi, j'ai entendu parler d'un dictateur asiatique qui, il y a quelques décennies, prononçait des discours écrits par sa chère et tendre épouse et annonçait des lois créées par sa chère et tendre épouse. Les femmes sont-elles incapables ? En cours de concepts historiques cette année la prof nous a sorti une définition d'un Larousse de 1876. Vous allez rire. Selon eux, l'infériorité de la femme tient au fait qu'elle est incapable de produire des germes, des idées, avec une jolie référence aux spermatozoïdes, évidemment (donc quand on dit que les hommes ne pensent pas avec leur cerveau, apparemment c'est vrai ;P).

C'est très gentil, monsieur, de nous autoriser à faire des trucs "typées pour les hommes", comme vous dites, je me sens soulagée de savoir que j'ai le droit de faire de l'escalade, de l'athlétisme, bref, tout ce qui n'est pas de la danse. C'est très gentil aussi de nous moraliser en nous disant que nous devons devenir fortes par nous-mêmes. Mais interrogez-vous plutôt : quel sexe a maintenu l'autre dans la faiblesse, la peur, la soumission ? Le féminin ? Vous pensez ? Vraiment ? Moi non. Alors, vos grands principes de morale sont très bien, hein, mais appliquez-les vous avant de nous donner des leçons, s'il vous plait. Parce que ce sont les hommes qui maintiennent les femmes dans un état de faiblesse depuis des siècles. Peut-être qu'ils ont peur de nous... je ne sais pas pourquoi... on est gentille pourtant ! :D Mais, quand on regarde, les sirènes, les harpies, les gorgones et compagnie, ce sont toutes des femmes.

Il y a eu dans l'Histoire de grandes femmes, chef d'État parfois ; en moyenne les filles sont meilleures à l'école que les garçons... L'infériorité des femmes est infondée. Elle a été créée par une bande d'hommes qui s'enorgueillissaient et se gargarisaient d'avoir plus de muscles. Voilà. Et maintenant que les femmes veulent un peu d'air, on les accuse de vouloir affaiblir les hommes. La bonne blague.

Qu'en pensez-vous ?

Source photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Bon article et bonne réaction!! Je suis bien d'accord avec toi, surtout sur le fait que beaucoup de féministes veulent simplement une égalité homme femme, peu de féministes souhaitent vraiment que les femmes dominent le monde et écrasent les hommes (mais il faut quand même prendre en compte qu'il y plusieurs "courant" dans le féminisme, et il faut aussi savoir auquel s'identifier avant de se revendiquer "féministe" et savoir aussi à quel courant appartient une personne avant de lui sortir des phrases comme celle que tu as eu dans ce commentaire...) D'ailleurs, je n'aime pas trop le terme féministe parce qu'il renvoi trop à l'idée d'être complètement pour les femmes et leur affirmation, alors que dans mon sens lutter pour que les femmes puissent accéder aux mêmes salaires que les hommes, aux même droits que les hommes, c'est certes défendre les femmes, mais c'est surtout défendre l'égalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil :)
      Je ne crois pas que l'on soit obligé de choisir un courant pour devenir féministe. On peut avoir notre propre courant ^^'
      Oui, c'est défendre l'égalité et donc aussi les hommes (en supprimant ce vieux clichés qui veut qu'ils ne puissent pas danser ! Quelle drôle d'idée !)

      Supprimer
  2. Oui, je ne veux pas rendre les hommes plus faibles, je ne veux pas les forcer à faire de la danse... simplement l'égalité.
    Quant au fait de faire "des trucs d'homme"... rien que la formulation me gene. Je ne vois pas pourquoi conduire un tracto-pelle ou faire du foot serait un truc de mec. Et beaucoup d'hommes n'aiment pas que les femmes se lancent dans des trucs de mecs. Celle qui réussit, oui, sera valorisée (encore que), mais celle qui se plante aura le droit à toutes les moqueries possibles...
    Alors vive l'égalité!

    RépondreSupprimer
  3. Cet internaute ne s'exprime pas bien en français, il est assez dur à suivre !
    Tout ce qui est censé être féminin est considéré comme "faible" : pleurer facilement, pratiquer la danse classique, porter du rose, etc...
    Je me demande quand est-ce que notre espèce va évoluer...

    Sable

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)