lundi 1 juin 2015

Et si c'n'était qu'une question de savoir-vivre ?

Bonjour !

Ce matin dans l'émission de Jean-Marc Morandini ils parlaient du nouveau décret sur le tabagisme dans les aires de jeux et en profitaient pour faire un débat autour des lois sur le tabagisme, faut-il aller plus loin ou pas, etc. Mon téléphone m'a démangé. J'ai appelé. Un gentil monsieur m'a dit que s'ils pouvaient me faire passer ils me rappelleraient. Et ils m'ont rappelé (merci gentil monsieur). Parce que, voyez-vous, je ne suis pas particulièrement anarchiste (pas du tout même), ni fumeuse, mais je ne pense pas que ça soit avec des lois qu'on va régler le problème, et peut-être même que l'on va en créer.

Samedi, comme chaque samedi (le mois dernier j'ai loupé deux émissions que je n'ai pas encore rattrapées, mais ça compte pas :P), j'ai écouté les Carnets du Monde sur Europe1 (comme d'habitude quand j'en parle je vous encourage à écouter cette émission _ à défaut de pouvoir user réellement de la menace et du chantage). Et ils parlaient des lois sur le tabagisme aux Etats-Unis. Figurez-vous que, là-bas, vous payez plus d'impôts (relatif au travail) si vous êtes fumeur, un employeur peut vous demander une analyse d'urine pendant un entretien d'embauche, et il y a, surtout, une réelle pression sociale car les fumeurs sont vus comme un danger public, qui causent la mort des autres. Les fumeurs ont tendance à mentir sur le véritable nombre de cigarettes qu'ils fument, certains même, s'empêchent de fumer chez eux par rapport au regard des voisins, plus de la moitié des sondés répondent qu'ils ne pourraient pas se mettre en couple avec un fumeur. Et le pire dans tout ça c'est que ça ne sert à rien : le tabagisme a augmenté. Donc on voit bien que ce genre de choses très restrictives ne servent à rien et, en plus, mettent sur les fumeurs une véritable pression sociale et psychologique.

Mais on n'a pas besoin d'aller de l'autre côté de l'Atlantique pour voir que les lois ne servent à rien (dans ce genre de cas) (je précise au cas où xD). Comme je le disais dans l'émission on va vers l'interdiction totale de l'alcool au volant et pourtant certains prennent encore leur voiture en étant bourré. Alors, certes, comme m'a répondu Jean-Marc Morandini, une loi permet la répression. Mais je ne pense pas que ça change grand-chose. Le gars qui s'est fait prendre qu'est-ce qu'il va faire ? La semaine suivante (s'il a moins de vingt-cinq ans c'est pas dit qu'il attende jusque-là) il va aller à une soirée, boire, peut-être se livrer au binge drinking, et prendre le volant en espérant ne pas se faire prendre. Et l'amende n'aura servi à rien du tout. Finalement je me demande si ce n'est pas juste une question de savoir-vivre dans le sens où, quand vous êtes à un arrêt de bus, que le gars n'a qu'à faire un quart de tour et tendre le bras pour jeter son mégot, qu'est-ce qu'il fait ? il le jette par terre. Des auditeurs ont aussi appelé pour dire que, aux arrêts de bus, quand il y avait des fumeurs ils se mettaient au milieu du banc et que tout le monde prenait la fumée ; l'un des auditeurs voulait qu'on leur interdise de faire ça. Nan mais attendez... sérieusement ? On en est à ce point-là ? On en est au point où il faut une loi pour que les fumeurs s'éloignent quand ils se rendent compte qu'ils gênent ?! Mais c'est juste du savoir-vivre et du bon sens !

Une loi ne va rien changer. Je pense que les flics ont autre chose à faire que de surveiller ce que font les fumeurs aux arrêts de bus, et surtout que c'est juste une question de respect et, comme je me plais à le répéter encore et encore, on n'impose pas le respect, on ne peut pas obliger quelqu'un à respecter les autres. Le respect ça se gagne ou ça s'enseigne, mais ça ne s'impose pas. Les personnes qui mettent les mégots dans le sable à la plage manquent juste de respect et de savoir-vivre. Et qu'on ne me dise pas qu'ils n'ont pas de quoi les mettre ailleurs. Nous avons depuis longtemps inventé quelque chose de très simple mais néanmoins très pratique qui s'appelle une boîte. Si si, une boîte, je vous jure. C'est révolutionnaire ! :P Le problème c'est juste que les gens ne respectent pas les autres, qu'ils s'en fichent complètement. Et je ne pense pas qu'une loi fera changer ça. Par contre, on peut peut-être faire des campagnes de sensibilisation ou, encore mieux, agir sur les plus jeunes pour leur faire comprendre que, non, ce n'est ni cool ni swagg de jeter un mégot par terre (oui, j'ai dit "swagg", et alors ? Moi aussi je suis jeune ! xD).

L'autre jour au 19.45 de M6 ils interviewaient quelqu'un devant un jardin d'enfant et ça m'a fait un peu fait rire. En arrière plan on voyait le jardin d'enfant avec les balançoires, chaises et bascules, etc. entourés d'une grille verte. Le père ou la mère qui veut jouer un peu sur les mots n'a qu'à aller de l'autre côté de la barrière pour sortir du jardin d'enfant et ne pas être hors la loi. Et pourtant il suffit d'un coup de vent pour emporter la fumée près des enfants. Donc ce décret il me fait un peu rire, quand même, il faut bien le dire. Par contre, ce qui me fait moins rire, c'est que les gens n'aient même pas le bon sens de ne pas jeter leurs mégots par terre ou sur les plages, de ne pas s'éloigner quand ils se rendent compte qu'ils gênent quelqu'un à un arrêt de bus. Parce que si ça continue, à mon avis, on est bon pour le genre de répression états-unienne et là tout de suite on va moins rigoler.

Qu'en pensez-vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Je ne savais pas que c'était aussi stricte aux États-Unis ! Tu m'apprends quelques chose. Tu m'as déjà conseillé de regarder cette émission, mais je n'ai jamais le temps ou alors je n'y pense jamais au bon moment haha ><
    Cette fois ci, je note, rendez-vous samedi prochain sur Europe 1 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est de 14 à 16h, mais si tu n'as pas le temps à ces horaires-là pour X raisons il y a toujours le podcast :) Tu vas voir c'est une émission vraiment géniale !

      Supprimer
  2. Je pense que tu as raison, c'est une question de respect, de savoir-vivre et de bon sens. D'ailleurs, ils n'ont pas ajouté l'interdiction de fumer dans la voiture quand il y a des enfants à l'arrière (ou ça existe peut-être déjà, je ne sais pas)? Ma belle-soeur fait ça, et qu'est-ce que ça m'énerve...

    Aujourd'hui, on sait tous à quoi mène le tabagisme, actif aussi bien que passif, et pourtant les gens continuent de fumer chez eux, dans leur voiture, près de leurs enfants... Et effectivement, je pense pas que le décret changera quelque chose, parce que c'est un comportement qui devrait déjà être "évident" à la base.

    Tout ce que ça va faire, c'est faire râler les fumeurs "pfff on n'est plus dans pays libre ici".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que la loi sur les enfants de moins de 12 ans est passée. Mais là encore il ne devrait pas y avoir besoin... Ma mère fume dans la voiture mais elle ouvre la fenêtre en grand et maintient bien sa clope de l'autre côté... En revanche ceux qui fument avec les fenêtres fermées c'est un peu plus embêtant.
      Oui, et puis ils vont trouver des solutions pour fumer quand même... On n'a pas le droit de fumer dans les restaurants, mais les restaurateurs investissent dans des radiateurs ou des tables chauffantes qu'ils mettent sur leur terrasse l'hiver pour que les fumeurs consomment quand même...

      Supprimer
    2. Après, le problème, comme tu le dis, c'est qu'on ne devrait pas avoir besoin de ses lois ou de ses décrets, parce que ne pas fumer devant ses enfants, ou boire au volant, devraient être des comportements naturels pour tout le monde. Là où le bat blesse, c'est que malheureusement, beaucoup trop de personnes n'en ont rien à faire, d'où ces lois. C'est idiot, mais quelque part, ça force certaines personnes à devenir responsables (même si bon, comme tu le dis aussi, y'en aura toujours pour trouver une parade) et à adopter des comportements qu'elles n'auraient jamais adoptées d'elles mêmes.

      En fait, c'est ça qui est dommage, devoir obliger des adultes à devenir responsables.

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec toi, c'est avant tout une question de savoir-vivre. Mais ce savoir-vivre, il y a un paquet de gens qui ne l'ont pas. Je suis comme cet auditeur, il m'arrive régulièrement de me prendre dans le visage la fumée de quelqu'un qui refuse de bouger quand je prend le bus. Les gens n'en ont rien à foutre de déranger, surtout quand on ne représente rien pour eux. Il y en a qui en sont à un stade où ils fument devant leurs jeunes enfants sans remords.
    Quand je suis arrivée dans ma résidence, j'ai rapidement fait mettre une plaque dans le couloir car ça empestait la clope en permanence, les résidents fumaient dans le couloir commun. C'est connu que je suis atteinte d'une maladie voisine de la mucoviscidose, que c'est pour ça que je ne veux pas avoir à respirer la clope des autres, c'est vital pour moi. Pourtant, une voisine n'a pas supporté que je fasse poser cette plaque car elle fumait dans ce couloir depuis 20 ans. Et donc, elle poussait le vice jusqu'à descendre à mon étage pour fumer à côté de la fenêtre voisine de la mienne pour que la fumée vienne chez moi et que je ne puisse plus aérer. J'ai eu beau supplier, menacer, rien n'y faisait. Et puis je l'ai prise en photo sur le fait, plusieurs fois, j'ai tout envoyé à la propriétaire en précisant que la prochaine fois c'était la plainte. Depuis elle ne le fait plus. Mais ça sent régulièrement la clope dans le couloir donc elle doit bien se faire plaisir parfois.
    La répression n'est pas si inutile. Ça permet de se sentir vengé du manque volontaire de savoir-vivre de certains. Ça ne change rien à leurs actes mais au moins ils les ont payés. Le respect devrait être évident mais il ne l'est pas, alors on est obligé de faire des lois pour faire respecter quelque chose qui devrait aller de soi.
    Je suis totalement pour le genre de répression étasunienne, si ça pouvait rabattre le caquet de certains sans-gêne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que ta voisine abuse largement ! Mais en même temps on n'arrête pas de nous rabâcher les oreilles avec cette phrase "la liberté des uns commence là où s'arrête celle des autres" et, évidemment, plus ou moins tout le monde voit midi à sa porte et donc pense que ce sont les autres qui empiètent sur leur liberté...
      Non, la répression n'est pas inutile, effectivement, dans le sens où les gens comme tu dis payent leurs actes, mais c'est quand même fou de devoir en arriver là et, surtout, tu le dis toi-même : dans le couloir ça pue encore la clope (je ne parle même pas de l'idiotie de fumer dans un endroit fermé comme un couloir) donc ta menace n'a servi à rien dans le sens où ta voisine continue de fumer, même si ce n'est pas devant toi.
      Moi je suis plutôt contre la répression états-unienne parce que je trouve que ça va un peu trop loin et que, oui, ça rabat le caquet de certains sans-gêne, mais ça fout aussi une grande pression sur les épaules des fumeurs qui n'osent même plus dire qu'ils fument, et je trouve ça un peu dommage que des gens ne se sentent pas à l'aise dans leur propre pays.

      Supprimer
  4. Je me dis que si quelqu'un veut contourner la loi, les lois, il trouvera toujours (comme l'exemple que tu donnes avec le fumeur qui se met juste de l'autre coté de la barrière du jardin d'enfants). Ce qui compte avant tout, c'est le savoir-vivre. Cela dit, ce n'est pas toujours évident. Ce qui te semble normal ne l'est pas forcément pour ton voisin et inversement. J'ai le problème avec la cigarette électronique, car je suis allergique à l'un des composants (ça ne s'invente pas!!). Quand je demande aux gens d'ouvrir la fenêtre quand ils "vapotent", je me heurte souvent à un mur d'incompréhension parce qu'ils sont persuadés qu'ils ne peuvent pas déranger...

    RépondreSupprimer
  5. bon...alors je pense que je t'ai entendu, j'ai écouté l'émission, je l'écoute tout les jours, j'écoute aussi "les carnets du monde" j'aime bien cette station de radio...depuis l'âge de 13 ans je l'écoute...j'écoutais " SLC" à 17h pile en rentrant de l'école...j'aime bien aussi "les grandes voix" surtout Catherine Nay et Carérou...bref, tout ça pour te dire que je te rejoins complètement, ce n'est qu'une question d'éducation...cette chose qui manque cruellement dans ce pays à notre époque...tout ça à cause de mais 68...après c'était "l'enfant roi"...et voila le résultat au bout de plus de 40 ans de laisser aller...

    RépondreSupprimer
  6. Alors je suis fumeuse (mais avant tout, un être humain ;-) ), ceci étant dit ça ne m'empêche pas de conserver un zeste d'objectivité (d'autant que j'ai commencé à fumer sur le tard, donc je sais ce qu'est le "tabagisme passif" même si cette expression me fait doucement rire). J'ai entendu parler de cette loi et je la trouve stupide, parce que une aire de jeux, à part si c'est minuscule et confiné, c'est en plein air... Donc à moins de se mettre à genoux devant un gamin en lui soufflant dans le nez, je ne vois pas ce que ça change qu'on soit à l'intérieur de l'aire ou à l'extérieur. Puis, il y a des aires de jeux qui n'ont pas de "barrières", genre à Nantes, il y a une aire dans le centre qui n'est délimité d'aucune façon ! Comment fait-on dans ce cas ? Ensuite, dans les aires de jeux, ce sont avant tout les parents des gosses qui s'y trouvent, donc si on leur interdit de fumer là bas, ça changera quoi vu qu'ils fumeront chez eux ? Et peut-être même qu'ils profitent du fait d'être dehors pour fumer afin de moins fumer chez eux avec leurs enfants, c'est très possible. Et qu'on ne me fasse pas avaler que les enfants des non-fumeurs peuvent en souffrir, ils ne passent pas leurs vies dans ces aires. Alors oui, le tabagisme passif existe, mais à mon humble avis (enfin ce n'est pas que mon avis mais qu'importe), il est très surestimé (et encore une fois une aire c'est en plein air ^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord mais je crois que cette loi n'est pas pour le tabagisme passif, j'ai entendu passer un argument comme quoi ça serait pour ne pas donner le mauvais exemple aux enfants. Mais en même temps les parents des enfants fument certainement chez eux donc je ne suis pas sûre que ça change grand-chose... En gros ils sont en train de nous enfumer (c'est le cas de le dire, haha xD) avec ce décret parce qu'en vrai ils savent plus quoi faire xD

      Supprimer
  7. (deuxième partie de mon commentaire ^^) Ensuite, parlons du tabac en voiture, je vais passer pour une égoïste mais si c'est moi qui conduit et que c'est ma bagnole, j'estime que je fume si je veux (ah et je n'ai jamais vu quelqu'un fumer en voiture sans ouvrir les fenêtres, c'est désagréable au possible et surtout ça devient difficile de conduire si l'habitacle est enfumé), par contre je ne fume pas si je sais qu'une des personnes qui m'accompagne est malade (asthme, bronchite ou je ne sais quoi), je ne suis pas tarée ni méchante ^^. Et évidemment, je ne fume jamais dans la voiture de quelqu'un d'autre, ça me semble logique, comme ça semble logique pour la quasi totalité des fumeurs. C'est dommage quand même d'oublier que 95% des gens qui fument sont respectueux des autres... Et évidemment ça nous diabolise et criminalise encore. Pour les arrêts de bus ou de tram, c'est la même chose, la quasi totalité des fumeurs va soit ne pas fumer (bah oui, on a pas toujours la clope au bec hein, ça paraît logique dit comme ça, mais visiblement beaucoup ont tendance à l'oublier) soit s'éloigner. En fait, je prends conscience en écrivant tout ça d'une chose très juste que tu as écrit, on se sent obligé de se justifier. Alors que nous n'avons rien à nous reprocher. Fumeur n'est pas égal à bête sauvage pas civilisée quoi :D Puis bon, ça me fait bien rire toutes ces mesures contre les fumeurs alors qu'on ne fait strictement rien, ou du moins on s'insurge beaucoup moins sur les méfaits de l'alcool, parce que "l'alcoolisme passif" ça existe aussi et nous l'avons tous déjà certainement subi, sauf que c'est tellement ancré dans les moeurs qu'on ne s'en rend même plus compte... comme si c'était normal de se faire emmerder (voire pire) dans la rue par des gens alcoolisés, comme si c'était normal que malgré les lois, les gens conduisent encore en état d'ébriété, parce que je suis certaine que parmi ceux qui crient au loup sur les fumeurs, y en a une partie qui a déjà conduit en ayant bu un verre de trop mais en se disant que "bon ça va, c'est juste un verre en plus, je suis encore capable de conduire", et ça conduit à des drames. Je pense avoir "mal" répondu à ton article, tant pis :D Pour finir, je pense aussi que les lois ne serviront absolument à rien. Mis à part créer un clivage encore plus important entre les gens et ça c'est vraiment très dommage ! Favorisons plutôt le dialogue, l'ouverture et le respect. Je pense que c'est bien plus efficace que des lois ou des chasses aux sorcières...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai déjà vu quelqu'un fumer en voiture sans ouvrir les fenêtres (ou alors de même pas un centimètre) : ma grand-mère. Et puis ce qu'elle fume c'est pas de la nioniotte !
      Oui, je crois aussi que la majorité des fumeurs sont des gens sympa, mais malheureusement comme généralement quand on est fumeur (enfin j'imagine) on fume quand même un certain nombre de cigarettes, un petit nombre jette beaucoup de mégots, du coup on peut avoir l'impression de se faire envahir. Sans compter que les plages ne sont pas nettoyées ou relativement peu, donc parmi tous les mégots qu'on trouve y'en a qui datent de plusieurs années... Cette année, en prenant le bus tous les jours je n'ai jamais vu quelqu'un fumer et gêner les autres... Mais on a toujours tendance à retenir le mal.

      Supprimer
    2. Attention commentaire inutile :D Je rebondis seulement sur ce que tu dis concernant ta grand-mère, ça me paraît dingue de fumer en voiture fenêtre fermée !!! Et encore plus, si on fume un truc qui n'est pas "léger", je me demande sincèrement comment elle pouvait faire et comment les passagers supportaient ! Déjà moi, quand il m'arrive de fumer une cigarette roulée, même avec la fenêtre ouverte, ça peut me saouler (du coup j'arrête ^^), alors des cigarettes qui tabassent comme tu as l'air de dire, j'en reste bouche bée :D Et sinon pour être vraiment bien sûre que je suis une gentille fumeuse faut demander à Charlie Dupin, elle m'a supporté une journée à Nantes ;-)

      Supprimer
    3. Hin hin... Mais comment on sait que le témoignage de Charlie vaut plus que le tien ? ;) ;P

      Supprimer
  8. Vraiment bien cette article ! Je suis tout à fait d'accord avec toi, et pas parce que je suis fumeuse et qu je ne veux pas de lois, mais parce que tout ce que tu dis est exact !
    Je pense déjà qu'en France, il y'a un certaine pression social sur le fumeur.. pour ma part j'ai honte de fumer, parce qu'on te regarde comme ça partout comme si tu dérangeais. Alors parfois oui tu déranges, c'est logique, mais quand tu fais des efforts pour ne pas déranger tu sens quand même les gros yeux sur toi ..
    je suis d'accord pour dire que tout est une question de respect et de bonne manière. Toujours demander à quelqu'un si ça le dérange si tu fumes, ou faire attention au enfants dans les parages et tout ça !
    En tout cas, encore un super article ;)
    xx, Clémence

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)