lundi 18 mai 2015

L'égoïsme, cette qualité

Je l'avais déjà lue, donc j'ai cherché la vraie personne qui a dit ça mais je n'ai pas trouvé. La phrase la plus proche est celle d'Ambrose Bierce
Bonjour !

Ce matin, après mon très très médiocre partiel de Médiévale, j'ai allumé la radio de mon téléphone sur Europe 1 et suis arrivée à temps pour le Grand Direct de la Santé de Jean-Marc Morandini et, ô joie, ô coïncidence, voilà ti pas qu'on nous cause égoïsme. Si vous me suivez sur Hellocoton vous savez que ma mère me taxe d'égoïste (entre autre). La psychologue nous dit donc que nous sommes tous égoïste (oui, même toi là-bas, JE TE VOIS) et, qu'en fait, l'égoïsme c'est la survie. Qu'un enfant est égoïste tant qu'il n'est pas sociabilisé, qu'il ne prête pas ses jouets par exemple, parce qu'il se sait en position de faiblesse (il est tout petit) et qu'il veut survivre. Elle nous dit aussi qu'une étude états-unienne a trouvé que, quand on rend service, quand on pense à l'autre, c'est par égoïsme : parce que l'on est content que l'on nous renvoie une image positive de nous, et que les gens qui sont égoïstes, tiennent plus longtemps dans les associations où il faut aider les autres. Pire ! Elle nous dit même qu'en fait, quand on vit avec quelqu'un que l'on trouve égoïste, il faut se demander si nous-même on n'est pas trop dans le sacrifice.

Pendant qu'elle parlait je me demandais si j'étais vraiment trop égoïste. Au final, je ne sais pas trop. Elle disait que les égoïstes parlent tout le temps d'eux, ne demandent jamais aux autres comment ils vont et moi je ne sais pas trop parler de moi. Mais d'un autre côté, elle a dit que les égoïstes se tournent plutôt vers des sports solitaires, comme le jogging, et je voulais effectivement faire du jogging avant de me faire mal au pied (mais elle a aussi insisté sur le fait que les égoïstes surveillent leurs performances et, sincèrement, je n'ai pas l'intention de le faire). Alors finalement je ne me pense pas plus égoïste qu'un autre (oui, que toi là-bas) (je te vois toujours :P). C'est vrai que je n'ai pas énormément d'amis, mais je préfère en avoir peu et des bons, que cinquante qui mentent et qui trichent (cette formule me fait rire, que voulez-vous, on s'amuse avec c'qu'on peut ^^').

En fait c'est un peu comme pour tout, l'égoïsme : ça dépend avec quel œil on regarde. Si nous-mêmes on ne l'est pas assez, on va avoir tendance à trouver ce trait exacerbé chez les autres, pas forcément à raison. Et si on l'est trop, on ne le verra pas chez les autres (puisqu'on s'en cogne xD). Ma mère me taxe d'égoïste, mais quand j'ai dit à une amie qu'elle m'avait dit ça elle était surprise. Alors finalement... C'est comme... quand on est franc. Y'en a que ça gêne qu'on dise les choses, parce qu'eux-mêmes ne disent pas forcément franchement les choses, et donc pour eux ça sera un défaut, alors que pour d'autres c'est bien que quelqu'un soit franc et dise les choses directement. Alors oui, peut-être que je suis un peu égoïste, mais c'est nécessaire pour survivre et, en plus, tout le monde est égoïste (même toi là-bas on a dit). Et puis d'abord, la madame elle a dit que quand on n'était pas assez égoïste, on le faisait payer aux autres, et on se plaignait tout le temps. C'est un peu chiant les gens qui se plaignent tout le temps (quoique je suis mal placée pour dire ça, je n'en connais pas) (en même temps je ne connais pas énormément de gens xD).

Donc je préfère être égoïste.
(Mais pas trop, la dame elle a dit).

Et vous ? Vous pensez que vous êtes égoïste juste ce qu'il faut ?
Et au passage je remercie Charlie pour le titre ; c'est une question de son dernier tag qui m'a donné l'idée ;)

Source image

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Bonjour,
    ça dépend avec quel œil on regarde
    est bien dit.

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. Comme on dit, "l'égoïste, c'est celui qui ne pense pas à moi."

    Donc il y a des chances que ce soit le souci avec ta mère. Comme elle ne comprend pas que tu ne puisses pas penser à elle, c'est toi l'égoïste.

    RépondreSupprimer
  3. Parfois, autrui nous reflète une part de nous-même!
    Après le mot "égoïste" est utilisé à tort et à travers car franchement l'égoïsme, c'est subjectif comme tu as pu le constater et il faudrait aussi revoir la définition de "égoïste" qui peut être une version d'une personne qui sait être équilibrée: savoir se centrer sur soi-même tout en s'intéressant aux autres. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, que l'autre nous renvoie une part de nous-même c'est indéniable ! Parce que nous-même, on ne se rend pas forcément compte de comment on est, et puis on n'agit pas pareil en fonction des personnes avec qui l'on est.

      Supprimer
  4. Ton billet me fait sourire, puisque ma mère me taxe elle aussi d’égoïsme.
    Et mon homme avec qui je suis depuis 15 ans, me dit que je ne le suis pas: comme quoi, on s'adapte (et se protège) selon les situations!
    Bises.

    RépondreSupprimer
  5. Vaste sujet...je pense que l'égoïsme est comme la jalousie, il faut de la modération dans tout...je suis un peu égoïste...je déteste qu'on emprunte mes affaires, car les trois quarts du temps on ne nous les rends pas, ou en mauvais état, donc je ne prête plus, me suis encore faite avoir il y a deux ans, j'avais un livre, que j'ai eu le malheur de prêter à une personne de la famille que je vois peu, je ne l'ai toujours pas récupéré et je pense que je peux mettre une croix dessus! Donc je suis égoïste....c'est sans doute aussi être égoïste de ne plus vouloir être envahie de migrants, car on ne peut pas les accueillir correctement, faute de moyens...mais ça ne sert à rien de se cacher la vérité...par contre, dès que je peux rendre service je le fais...donc je dose...enfin, j'essaie...

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)