mardi 12 mai 2015

Du paradoxe des conseils de blogging

Bonjour !

L'autre jour j'ai lu cet article qui recense vingt-cinq conseils pour démarrer dans la blogosphère. Pour être sincère je les ai surtout survolé, mais j'ai été interpellée par deux d'entre eux : "rechercher la tendance du moment" pour faire du "buzz" et attirer plus de gens et "soyez vous-même, soyez naturel" (on parlera un autre jour du "avouez votre identité" que je n'avais pas remarqué mais qui me laisse au mieux pantoise au pire franchement sceptique).

J'ai laissé un petit commentaire amusé sur cet article. Parce que est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer comment l'on est censé être nous-même et naturelle si l'on doit chercher la tendance du moment pour faire un article dessus ? :P Un blog, c'est personnel, on y aborde les sujets que l'on veut. Alors oui, certains thèmes et sujets fonctionnent mieux que d'autres, mais ce n'est pas pour ça que l'on doit les traiter, même si on le fait avec notre pâte, à notre manière. On traite des sujets parce qu'ils nous intéressent, pas pour faire du "buzz", normalement. Et, d'un strict point de vue statistique : ça va faire flop. Si demain j'écris un article sur un rouge à lèvre Channel que les blogueuses beautés ont déjà traité, à votre avis, si quelqu'un tape dans Google le nom de ce rouge à lèvre suivit de "blog" ou de "avis blogueuse", qui va arriver en premier ? L'article d'une blogueuse connue ou le mien ? :P

Le même jour j'ai lu cet article de Charlie (coucou ! :D) qui dit en moins de mots que moi ce que j'essaye de vous dire depuis le début de cet article : "je ne pense pas que suivre des conseils va faire que tout à coup, un blog va avoir plus de 30 « j’aime » par article". Je n'aurais pas dit mieux. Et, comme je le lui disais en commentaire, la meilleure preuve selon moi c'est que les blogueuses qui sont aussi très connues n'ont pas écouté ces conseils. Elles les ont peut-être suivi par instinct, les ont devinés et appris, mais elles ont été surprise de leur succès (moins depuis quelques années, on ne va pas se mentir). Je crois qu'il ne suffit pas de faire en sorte d'avoir un bon référencement, d'être sur tous les réseaux sociaux possibles et imaginables, pour que ça fonctionne. Il y a aussi l'aspect humain, l'aspect personnalité, caractère, ce que l'on montre de nous aux lecteurs, qui va faire que l'on va grimper à dix mille ou vingt mille abonnés ou que l'on va rester à quatre cent. L'aspect humain qui fait que l'on peut réussir même si on n'avoue pas notre identité (oui, j'avais dit qu'on y reviendrait un autre jour, mais j'ai l'occasion là alors je saute ! :P) (puis c'est quoi cet emploi de "avouer" d'abord ?!). Je suis certaine que l'on pourrait trouver des blogueuses qui ne montrent pas leur visage, sont sous pseudonymat (voire même anonymat) et réussissent. Après tout le livre sans nom, à l'auteur anonyme, a eu du succès. Et, même sans parler de succès, on blogue parce qu'on en a envie, le blog est un espace personnel, où il n'y a pas de règles autres que celles de la loi.

Je parlais dans le titre de paradoxe parce que comment peut-on être nous-même, encore une fois, si on écrit sur les tendances ? Les conseils se mélangent, se contredisent, ils sont parfois donnés par des personnes connues. Alors je vais faire ma parano de base et si vous êtes à tendance parano comme moi vous me voyez déjà venir à dix milles kilomètres : est-ce que vous croyez sincèrement que des blogueuses qui ont réussi vont vous dire comment elles ont fait, pour que vous soyez leur nouvelle concurrente ? Comment ça je suis mauvaise langue ? Mais je ne suis pas mauvaise langue ! Je suis réaliste parano. Le blog c'est une entreprise. Vous voyez Apple aller frapper à la porte du garage d'un mec et lui donner tous les trucs pour réussir ? Enfin bref. Comme le disait Charlie, il n'y a pas de recette magique. Les conseils en blogging sont, je pense, aussi difficile à donner que les conseils d'écriture. Et j'ai presque envie de dire qu'ils sont parfois aussi liberticides (j'arrive pas à croire que j'ai réussi à caser ce mot dans un article xD).

Qu'en pensez-vous ? Vous suivez les conseils de blogging ? Non, attendez, j'ai mieux comme question : vous êtes allé voir le "guide du blogging" d'Hellocoton (oui, j'épingle la maison mère, et alors ? Je suis courageuse moi, madame mademoiselle) ?

Source photo
C'est un blog en portugais je crois, pour les bilingues qui seraient peut-être intéressés ^^'

Rendez-vous sur Hellocoton !

30 commentaires:

  1. Tu as bien raison, il n'y a pas vraiment de conseils pour blogger, la passion fait tout :)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou !

    Je suis entièrement d'accord avec toi ! Je pense que, commencer un blog en ayant suivi ce type de conseils que l'on trouve un peu partout sur la blogo (et j'en ai moi-même rédigé y'a un an je crois), c'est sûrement être sur la mauvaise voie, de toute façon. C'est commencer en espérant être connue, reconnue, et c'est souvent ce genre de personnalités qui ne plaisent pas aux lecteurs. Moi du moins, j'ai l'impression de ressentir assez facilement les personnes qui bloguent avec une autre idée derrière la tête que le simple partage, et ça m'attire pas du tout !

    Je trouve l'évolution intéressante, autant pour soi que pour les lecteurs. J'ai commencé mon blog dans le flou total, j'avais envie d'écrire, de partager, d'échanger et c'est bien la seule chose que j'avais en tête. D'ailleurs ça se remarque, j'aurais pas choisi un nom similaire à celui d'une des plus grandes (si ce n'est pas LA plus grande) blogueuse si j'avais calculé la chose !
    Et je suis particulièrement fière de voir mon évolution, et celle du blog par la même occasion. J'ai grandi, je suis plus mature, plus calme, plus ouverte, et ça se ressent dans mes articles, dans mon implication. Je crois du moins ! :)

    Très intéressant ton article, merci beaucoup !
    Léa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu es le parfait exemple de ce que j'essaye de dire ! Tu es montée très vite, parce que ta personnalité et ton naturel ont attiré les gens ! Moi de mon côté je dois avouer vouloir un peu plus de lecteurs, et c'est peut-être ça qui fait que justement je monte moins vite que toi, parce que je me bloque peut-être inconsciemment. Je crois que quelque part on rêve tous un peu de "gloire" dans un domaine, des 15min de célébrité en quelques sortes... Mais j'essaye de me contenter de ce que j'ai (313 abonnés c'est super, je suis ravie, c'est vrai) et ça dans un peu tous les domaines en fait... En fait je crois que je voudrais un peu de célébrité. C'est moche. Vraiment. Enfin bref, ce n'est pas le sujet.
      Je pense que, comme tu dis, quelqu'un qui blogue juste pour la célébrité (ce n'est pas mon cas) ça se repère vite et les lecteurs n'aiment pas tellement mais surtout je pense que la personne peut se brider elle-même, se dire que tel ou tel sujet ne va pas plaire, et ça de manière plus ou moins inconsciente (je pense que c'est ce qu'il m'arrive, même si j'essaye de travailler dessus, je pense que c'est parce que je ne suis pas "conforme" à la société dans le sens où par exemple dans les séries télé les gens ont plein d'amis qui leurs disent qu'ils font des trucs supers et que ça ne m'est jamais arrivé) (ou la psychologie à deux balles xD).

      Supprimer
  3. J'y avais été faire un tour...j'ai ouvert dans un onglet différent chaque article pouvant potentiellement m'intéresser. Je n'en ai pas lu la moitié ni même le quart, et le seul conseil que j'en ai tiré et l'achat de mon nom de domaine. J'en suis plutôt satisfaite, cela m'empêche d'avoir envie de changer de nom tous les matins.
    J'ai été surprise, comme toi, de ces conseils qui formatent plus qu'ils ne révèlent. Effectivement, c'est assez déplorable. J'espère que les bloggeuses ou bloggeur prennent du recul et restent en accord avec eux même, avec leur projet.
    Pourtant, je comprends ce guide du blogging, beaucoup de bloggeurs qui se lancent - parfois très jeunes- se posent et posent ces questions, certains cherchant le succès plus que le plaisir, d'autres hésitants à se lancer dans l'aventure.
    Ce qui est drôle, c'est que j'ai commencé à écrire un article - loin d'être fini - qui coupe ce que tu dis là, énervée ou dépassée par la multitude de ce genre d'articles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas vu l'aspect "formatage" mais c'est vrai qu'il est présent !
      Peut-être que ces articles peuvent aider ceux qui se lancent mais... de toute façon ce sont pour les gens qui veulent la célébrité je pense, je pense que c'est ce genre de public qui lis davantage les conseils. En cherchant des images pour l'article je suis tombée sur l'un de ces articles de conseils sur comment bien se lancer, l'un des conseils était : achetez un nom de domaine. Je pense que les personnes qui se lancent dans le blogging juste pour partager ne vont pas, dès le début du moins, acheter un nom de domaine ; ils s'en fichent, ils veulent jute écrire.

      Supprimer
  4. J'ai lu le dossier, honnêtement je suis perplexe, et je pense qu'il faut faire un gros tri, sans compter que pour la plupart, il s'agit presque d'un concours du genre "comment avoir le plus de visites possibles"
    Échanger, oui, mais pour le plaisir, parce qu'on se dit en écrivant quelque chose qu'on touche des personnes, qui se reconnaissent peut-être dans nos mots.
    Un passage juste survolé d'un article n'a pas vraiment d’intérêt en soi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que certaines articles (pour les logiciels de référencement notamment) sont, en plus, des articles sponsorisés (je me souviens d'un jour en sélection deux articles qui parlaient du même logiciel (comme par hasard), je ne sais pas s'ils sont dans le dossier par contre).
      Après, je pense que dans ce cas, comme c'était une liste de choses, avoir survolé l'article n'est pas réellement gênant et quand je lisais un conseil je lisais la description en-dessous. Mais les conseils que j'ai cité c'était surtout un prétexte en réalité pour pondre un article sur les articles de conseils.

      Supprimer
  5. je vais aller voir l'article dont tu parles (les 25 conseils) même si j'ai déjà un très gros a priori contre l'auteur de cet article vu les conseils que tu mentionnes... je trouve ça tellement débile de chercher à faire le buzz... au final ça apporte quoi? un pic de visites sur un article, au mieux. Des échanges en commentaires? Des lecteurs fidèles avec lesquels se crée une discussion? Pas si sûre...

    RépondreSupprimer
  6. Hé hé j'ai lu (et réagi aussi) aux conseils en question... Je crois que le problème, c'est que sur Internet les blogs de conseils à proprement parler s'adressent un peu à tout le monde et que forcément, ils attirent des gens qui n'ont pas du tout le même profil et ont des quêtes très différentes : des pros, des amateurs "qui bloguent par plaisir", des amateurs qui bloguent avec de grandes ambitions plus ou moins avouables (depuis celui qui veut devenir influent jusqu'à celui qui veut utiliser son blog comme une expérience formatrice pour un futur métier).

    A titre personnel, quand je donne des conseils, je les donne "dans l'absolu", en partant du principe que mes lecteurs piochent ensuite dedans ce qui correspond à leur situation, à leurs ambitions, à leur vision du blogging. Le problème, c'est que tout le monde n'a pas - je crois - ce recul pour "faire le tri"... en particulier les jeunes blogueurs qui prennent parfois ça comme un mode d'emploi à suivre.

    Concernant le fait "d'avouer son identité", c'est marrant, je voulais aussi réagir à ça et ça m'est sorti de la tête au moment d'écrire mon commentaire. Je pense que ce qui est important, c'est d'avoir une identité, une personnalité... mais pas forcément que ce soit sa "vraie identité". Violette, du blog Sois belle et parle, ne s'appelle pas réellement Violette. Eleonore Bridge n'est pas le vrai nom de la demoiselle non plus.

    En tant que lecteur, c'est sympa de s'adresser à une personne. Mais après, que ce soit la vraie identité de la personne ou pas, j'ai envie de dire qu'on s'en moque un peu dans le sens où chacun ne montre de lui que ce qu'il veut bien montrer de toute façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que si certaines personnes ont du mal à faire le tri c'est en partie parce qu'ils n'ont effectivement pas le recul mais aussi parce que la plupart du temps les articles se vendent comme ça aussi. C'est-à-dire qu'on a des titres qui vont du "comment bien démarrer dans la blogo" à "Comment multiplier le nombre de ses visites et devenir plus en influent" en passant par "10 conseils pour écrire de supers articles".

      Quant au conseil d'avouer son identité, quand je l'ai lu, je l'ai vraiment compris comme "ne bloguez pas anonymement" et limite "donnez votre vrai nom" (après ce n'est peut-être pas ça que l'auteur voulait dire, mais je l'ai compris comme ça), ce que je trouve un peu bête... Après c'est clair que quand le pseudo de la personne c'est un prénom, ça peut peut-être aider, même inconsciemment...

      Supprimer
    2. Je pense que c'est bien ce qu'elle voulait dire ("ne bloguez pas anonymement"), c'est pour ça que je ne suis pas trop d'accord avec elle. Je pense qu'on peut bloguer avec une "fausse identité" tout en étant honnête avec les lecteurs.

      Pour les conseils, je ne suis pas d'accord avec toi pour le coup. Je pense qu'on ne peut pas préciser à chaque article "Bon, si vous voulez gagner de l'argent, vous devez plutôt suivre tel conseil. Si vous bloguez pour le plaisir, ne suivez pas les conseils 1, 8, 12". Ça me paraît impossible parce que chaque blogueur, même amateur, a ses propres ambitions qui ne sont pas celles du voisin... que chacun a ses propres connaissances de base sur le web et peut se poser des questions que le voisin ne se pose pas.

      Quelqu'un qui a beaucoup de mal à structurer son écriture, par exemple, peut apprécier un article de conseils sur le sujet alors qu'une autre personne pour qui c'est "naturel" va se dire "Pfff, pas besoin de conseils, l'écriture doit être spontanée".

      De même, si tu appelles un article "10 conseils pour écrire de bons articles" et que l'article contient effectivement ça, ça me paraît honnête... et un blogueur pro par exemple (ou quelqu'un qui utilise son blog pour promouvoir son activité de freelance, etc) peut avoir besoin de ce type de conseil. Rien, dans le titre, ne dit qu'on parle aux blogueurs amateurs. Ce sont eux qui se sentent concernés par le sujet.

      Après, il y a je pense une différence entre un blog comme le mien, "100% tourné vers ça", qui accueille un public très hétérogène de pros et d'amateurs plus ou moins expérimentés... et un blog sur un autre sujet qui donne ponctuellement des conseils (où là, effectivement, le lectorat est surtout amateur). Et puis, je suis d'accord sur l'importance de faire un boulot de "pédagogue" quand on tient un blog comme ça, en disant aussi aux blogueurs amateurs de lâcher du lest de temps en temps :)

      Supprimer
    3. Je pense aussi : Melgane n'est pas mon prénom, pourtant je suis honnête avec mes lecteurs ^^' ;)

      Je ne disais pas que les personnes qui écrivent des conseils doivent dire "si vous ne bloguez que par plaisir, suivez les 5, 7, et 22", ce qui me parait complètement impossible et irréaliste. Je disais simplement que dans les titres des articles (et c'est normal dans le sens où leur but est de faire du clic) ils sous-entendent parfois que c'est une recette miracle.

      Je suis d'accord et en même temps je pense que c'est au fur et à mesure que l'on écrit et que l'on lit les autres que l'écriture va se structurer. J'ai presque envie de dire que ça "vient tout seul" même si certains conseils peuvent peut-être aider à mettre le pieds à l'étrier, rien ne vaut pas pratique à mon avis.

      Je ne dis pas que ce n'est pas honnête, si ça marche tant mieux, mais le problème c'est que je pense que, même en suivant ces conseils, en mettant des sous titres etc., si le sujet n'est pas bon, si ce que dit la personne n'est pas intéressant, ça ne servira pas à grand-chose. Parce qu'il y a aussi l'aspect humain. Ces articles sous-entendent un mode d'emploi mais ça ne fonctionne pas toujours.

      Je suis d'accord pour dire qu'il y a une différence entre ton type de blog, et ceux qui donnent de temps en temps des conseils.

      Supprimer
  7. Chacun sa recette pour faire tourner son blog. Quand on voit les diversités au niveau des gros blogs, aucun conseil n'est universel, déjà. Et puis j'avoue aussi que souvent, ces conseils sont donnés par des blogs qui n'ont pas, eux-même, le succès qu'on pourrait attendre de la part de quelqu'un qui détiendrait la connaissance sacrée sur le blogging. Pour moi il est surtout là le paradoxe :p
    Alors du coup je les lis toujours parce que ça m'intéresse de lire ce que la personne pense être facteur de réussite, mais ce ne sont pas pour moi des conseils réels et applicables à tout le monde. Juste des constatations, tout comme toi ou moi pouvons en faire sur ceux qui réussissent.
    On a tous comme tu le précises une personnalité, des emplois du temps, qui font de notre blog ce qu'il est.
    Aucun conseil ne changera notre façon d'écrire, nos centres d'intérêts, ni notre rythme de publication. Alors le seul réel conseil qui fonctionne visiblement à coup sûr, c'est d'être soi même! Si on veut de la caricature on regarde la télé réalité, on ne lit pas de blogs :D!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas faux en même temps, et l'article que je cite est même un bon exemple, il est sur un blog qui n'a pas forcément énormément d'abonnés...
      C'est vrai, on ne peut pas changer une personne !
      Ah non, n'encourage pas les gens à regarder de la télé-réalité, y'en a déjà trop qui le font ! x)

      Supprimer
  8. J'avais écrit un article de ce genre sur mon blog il y a 1 an et demi : "Conseils pour devenir une blogueuse presque parfaite". Je crois qu'à l'époque, je l'avais surtout écrit au second degré ahah. En fait, j'avais plutôt donné des conseils quant à l'organisation ! Après oui, c'est vrai, je ne pense pas qu'il y ait un remède miracle pour être connue :)

    A bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que des conseils sur l'organisation sont plus intéressants que "faites ça et pas comme ça".

      Supprimer
  9. Merciiiiii ! Punaise, depuis le temps.
    Ces articles ne servent à rien, ils disent tous la même chose, c'est juste un thème à aborder parmi d'autres pour acquérir de la visibilité. Donc merci d'avoir relevé le paradoxe !
    En fait ça me fait vraiment beaucoup de bien de te lire :)
    Bises ☼
    Juliette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil, merci ! :)
      (Mais je savais déjà que, comme je suis parfaite, je pond de bons articles xD) (C'est moche les chevilles qui enflent x'D).

      Supprimer
  10. Ce que tu dis est tout à fait vrai ! Je pense que le plus important est de faire ce que l'on aime et pas vouloir faire à tout prix le même article que l'on va retrouver 50 fois, ou alors l'aborder de manière totalement différente... Je souhaite avant tout partager avec les gens même si je ne suis pas connue au final tant pis... A mon avis beaucoup de blog ne sont pas connus ou pas assez et le mériteraient amplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait je dirais que c'est un peu comme pour tout... L'autre jour j'ai lu un article de Thalyssa qui faisait la revue d'un livre qu'elle avait terminé de chez Milady et avec tous les exemples qu'elle cite on peut dire qu'il est médiocre (au mieux) et pourtant il a trouvé preneur chez un éditeur alors qu'il y a des talents qui ne reçoivent que des lettres de refus !

      Supprimer
  11. Au-delà de ton article qui est très bien, je voulais te signaler justement une blogueuse relativement connue et pourtant quasiment totalement anonyme, la fameuse Autruche ;-) http://www.l-autruche.com/ Elle a tout de même énormément de succès, elle écrit pour Grazia il me semble et elle est anonyme, voici le contre exemple de ce dont parle l'article que tu as mis en lien ;-) (alors oui ce n'est pas Coline ou je ne sais qui mais quand même).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement c'est le parfait exemple !

      Supprimer
  12. J'avoue que j'ai toujours considéré mon blog comme un "journal de critiques", que comme une entreprise, car je l'ai créé dès le départ pour partager des déceptions, des bonnes surprises, des découvertes. Qu'il y ait 20, 200 ou 2000 personnes qui lisent l'article n'y change pas grand chose : la personnalité transparaît énormément, et c'est cela qui donne envie aux gens de lire - ou non - tel ou tel blog au delà des sujets abordés. Je crois que quel que soit le nombre de lecteurs - quand je vois mes statistiques, on ne peut pas dire que je cherche le buzz - je continuerai à écrire quand même. Je ne dis pas que je rechigne à parler de nouveautés, et que je ne serais pas contente de parler d'un produit ou d'un concept un peu insolite avant que les autres ne s'en emparent, mais ce n'est pas un but en soi...
    Après tout, il y a de la place pour tout le monde sur la blogosphère :p - et c'est tant mieux, j'ai envie de dire ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne considère pas mon blog comme une entreprise, en fait je parlais davantage des gros blogs connus qui se gèrent quasiment comme des entreprises (y'a quelques blogueuses qui ont un agent, c'est fou), elles gèrent leur communication, etc.
      Je crois aussi que c'est la personnalité des personnes qui fait qu'elles fonctionnent ou pas, parce que finalement les thèmes/sujets sont toujours un peu les mêmes, comme dans la "vraie vie".

      Supprimer
  13. J'adore ton article, je ressens la même chose, j'ai l'impression que le blogging maintenant c'est business business business, la course au fric et à la popularité. On ne va pas se mentir, quand on s'investit dans un article qui nous tient à cœur et qu'on n'a pas d'échanges avec les lecteurs, c'est un peu décevant, mais je ne vois pas l'intérêt de se mettre à l'écriture d'un sujet traité déjà 100 fois juste parce qu'il va nous apporter des vues!
    Et je déteste voir des articles du style "comment réussir sur la blogosphère", c'est aussi juste un moyen d'attirer des vues au final!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, quand on fait un article qui nous plait vraiment (genre moi avec mon article des musiques du monde qui a eu moins de succès que d'habitude niveau statistiques) ça fait un petit pincement au coeur, mais ensuite quand on a des commentaires où la personne dit qu'elle a des coups de coeur dans la liste et tout, ça efface la déception ! :)
      Et c'est vrai que les "comment réussir" sont souvent pour faire du clic. Moi la première, quand je tombe dessus dans le fil de tous les articles Hellocoton, je clique dessus par curiosité, même si je sais que ça risque de me faire hausser le sourcil.

      Supprimer
  14. j'ai commencé à bloguer en 2005...ça fait lus de 10 ans, et je ne me suis jamais posé la question, car avant tout, c'était pour moi une thérapie, au lie de parler à un psy j'écrivais...et il ne faut surtout pas chercher à faire le buzz...car la seule chose qui fait éclater les scores, c'est si tu mets un titre accrocheur, soit avec le mot "sexe" ou "Q"...j'ai fait l'expérience...c'est à mourir de rire...mais ça fait le buzz...je préfère donc parler des choses qui me tiennent à cœur et me font plaisir à moi en premier, et aussi qui me soulage quand je suis en colère...@ très vite, je vais te mettre en lien...kiss!

    RépondreSupprimer
  15. Je ne suis pas les conseils de blogging, bien que j'adore recevoir des commentaires !
    Je privilégie la qualité à la quantité. De plus, sans vouloir jouer à la jalouse, les blogs qui ont le plus de succès sur skyrock (la plateforme que je connais le mieux) sont ceux qui ont pour sujets le sexe (graveleux) ou les citations. Mon blog est une sorte de journal intime et international (lol), et j'ai rencontré grâce à lui quelques personnes qui valent le détour !

    Sable

    RépondreSupprimer
  16. Bien d'accord, s'il faut suivre une recette pour faire la cuisine bien que parfois le freestyle donne des résultats aussi sympas je ne pense pas qu'il faille suivre les conseils d'untel ou de l'autre.
    A mon avis c'est le meilleur moyen d'être comme les autres. Des blogs y'en a tellement, spécialisés dans ceci ou cela.
    Je pense sincèrement que se calquer sur un modèle c'est perdre son identité.
    Des conseils on en a pour tout, même pour "bien" respirer...Qu'on nous lâche un peu et que l'expression soit libre, c'est ça qu'est la vérité ;-)
    Le contenu d'un article varie selon les idividus, le moment, le temps qu'il fait.
    Être populaire...ha oui c'est certain tout le monde veux sa part de célébrité, enfin plus ou moins.
    Une copine tenait un blog "sexy" avec des tenues coquine et son visage à découvert, elle était célèbre, tu m'étonne..surtout auprès des mecs, virtuellement en tout cas et après? sympa de savoir que tes photos sont collectionnées par des voyeurs.
    Moi, je n'ai jamais de commentaires et je n'en fait pas une maladie, pourtant j'en ai des visiteurs.
    Je reste moi, pas obnubilée par tout ça, j'ai une vraie vie aussi et me fout pas mal d'avoir 50 likes d'inconnus.
    Mes copines me disent parfois, j'ai lu ton article machin, c'est fun, bein voilà ça me suffit.
    Que les donneurs de leçons nous foutent la paix!
    Merci pour ce "coup de gueule" partagé

    RépondreSupprimer
  17. Tout dépend du types de conseils aussi. Je suis quelques blogs spécialisés sur le blogging pour les articles techniques (où trouver des photos libres de droit - PAS sur Pinterest -, comment installer tel plugging, etc.) parce que je suis une quiche en informatique. Pour les conseils sur comment faire son trou dans le blogosphère, par contre, je trouve ça un peu creux. Que chacun fasse comme il se sent et selon ce qu'il ambitionne pour son blog. Si tout le monde appliquait ces recettes à la lettre, ce serait d'un triste. En tant que lectrice, ce qui me plait, c'est la personnalité de celui ou celle qui écrit, son point de vue, son style, son individualité. Et que l'orthographe et la syntaxe soit un minimum respectés (pas comme sur le blog que tu mets en lien).

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)