dimanche 8 mars 2015

La journée de la femme n'existe pas

Bonjour !

C'est marrant comme on détourne la chose, comme si l'on ne voulait pas voir la vérité. Quoi ? Des femmes discriminées ? Où ? Où ?! Et vas-y qu'on te fait des réductions sur les produits ménagers, le maquillage, les fleurs, que les radios et télés te souhaitent bonne fête... j'ai même entendu des animatrices se souhaiter bonne fête ainsi qu'aux auditrices... Pas étonnant qu'avec ça, à la question "la journée de la femme est-elle utile ?" sur M6 hier la réponse ait été à 65% non.

Pourtant il y en a des choses à dire, en France comme dans le monde. Mais on ne profite pas de cette journée pour en parler parce que, de base, on ne relaie pas le bon intitulé. Je me souviens qu'en cours de philo l'année dernière le prof nous disait d'écrire le sujet plusieurs fois pour bien s'en imprégner, ne pas le déplacer, ne pas faire d'erreur. Cette année aussi, on nous demande de bien faire attention à tous les termes du sujet. Nos journalistes ont fait des études, ils ont appris à le faire, et pourtant ils nous parlent de la journée de la femme et pas de la journée internationale des droits des femmes. Alors que ça change tout. Vraiment tout.

Journée de la femme ça fait un peu... "fête des grands-mères". Comme si on demandait à chacun d'élever la femme sur un piédestal, de lui apporter le petit déjeuner au lit et de lui offrir un cadeau. Mais ce n'est absolument pas ça. Déjà, si on veut rétablir un peu le vrai sens il faudrait mettre un F majuscule à Femme. Ensuite il faudrait arrêter de parler de journée de la femme. La journée de la femme n'existe pas, nous ne sommes pas des déesses à qui il faut rendre un culte le 8 Mars. Les mots sont importants et, comme en philo, il faut traiter le bon sujet : la journée internationale des droits des femmes.

Parce que finalement, les 65% de personnes qui ont répondu "non" à ce sondage ont eu raison. La journée de la femme est inutile ; on n'a pas besoin d'être fêtées et honorées ou que sais-je. En revanche on a besoin de gagner autant que les hommes (d'ailleurs, une étude européenne rapportée par Time to Sign Off disait que par rapport à leur niveau d'étude, leur productivité et compagnie, les femmes devraient gagner en moyenne 0,9% de plus :P), on a besoin d'être respectées pour ne plus être tabassées et traitées comme des moins que rien. Donc non, la journée de la femme n'est pas utile, et d'ailleurs elle n'existe pas. Mais la journée des droits des femmes, elle, est plus que nécessaire.

Alors pourquoi on détourne le sujet ? Pourquoi on ne profite pas de cette journée pour vraiment parler du droit des femmes comme le fait Arte (j'ai entendu dans Les Carnets du Monde d'Europe1 que des reportages étaient diffusés toute la journée) ? Pourquoi on préfère diffuser des slogans du genre "Europe1 célèbre la femme". Non mais sérieusement...?! On n'a pas besoin de célébrer la femme ! On a besoin de respecter les femmes ! Je me dis que c'est peut-être parce que c'est plus facile de détourner le regard. Si l'on détourne le sujet l'on détourne aussi la manière de le traiter et d'y répondre. On évite les thèmes qui fâchent, qui nous montrent les problèmes de notre société "moderne", "évoluée" et surtout qui prône "l'égalité". C'est plus facile. Moins contraignant. Puis on est dimanche, il fait beau, les gens vont se promener, ils n'ont pas envie qu'on leur parle de viols, de tortures, d'avortements et compagnie... Alors, comme c'est foutu pour cette année, on n'a plus qu'à attendre trois cents soixante-cinq jours pour le prochain essai ! Ça va être long !

Je n'avais pas prévu de faire d'article, je voulais éviter le "voilà ce qui se passe en France et dans le monde" qui a été fait et refait, y compris sur mon blog ^^'

Qu'en pensez-vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Merci pour ce texte, la journée de la femme m'énerve au plus au point car, comme toi, je ne pense pas que l'on doit fêter la femme et surtout pas de cette manière avec ces préjugés qui en ressortent et qui datent de l'ère préhistorique. Bon d'accord, j'abuse un peu mais je pense que tu comprend mieux que quiconque mon point de vue à ce niveau.

    RépondreSupprimer
  2. j'en pense que j'en suis entièrementd'accord et que comme je te l'avais dit sur HC ce n'est juste qu'un pretexte sympa et tout rose pour camoufler les véritables problèmes et ne pas s'embêter à se pencher sur les problèmes de la femme
    il n'y a qu'à voir recemment ce qui s'est passé en Turquie: une jeune fille d'une vingtaine d'années prend le bus toute seule, reufse le viol (euphémisme lol) se fait violer, bruler et jeter dans l'eau.
    En Inde le viol des femmes se banalise.
    En Afganistan, je peux te citer cette femme dont son mari et son beau-frère lui ont coupé le nez (!!) pour avoir voulu divorcer.
    Cette petite fille dans un pays dont j'ai zappé le nom mariée à 8 ans car son père l'avait "pariée" en jouant aux cartes.
    Mais tout ça c'est trop loin de chez nous ça ne vaut pas la peine qu'on se penche dessus.

    bref on mérite salaire égal pour un même travail fait, mais y en a qui n'ont même pas le droit de vivre... et encore je ne parle "que" des femmes que dire des enfants, des éthnies, des classes sociales et des animaux maltraités??? pfiouuuu on commence mal la semaine mdr

    merci à toi d'avoir éclairé ce point important, il ne suffit pas juste de dire "journée de la femme" et d'être galant une fois dans l'année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que partout dans le monde il y a des situations pires que 19% de moins sur la fiche de paye... :(

      En fait c'est un peu comme la Saint Valentin : on ne s'aime pas qu'une seule fois dans l'année ^^' Mais je crois qu'il faut trouver le juste milieu, car si on n'en parlait à fond tous les jours je crois que les gens finiraient par ne même plus écouter.

      Supprimer
  3. Enfin !
    oui la journée de la femme n'existe pas, c'est une nouvelle fois un raccourci des plus sexistes pou minimiser l'impact de la journée internationale des droits de la femme

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)