jeudi 19 mars 2015

Je ne sais pas très bien parler de moi

Bonjour !

Je ne sais pas très bien parler de moi. Rien que sur le blog ça se voit ; je l'ai ouvert en Août 2013 et sur cent quarante-sept (huit maintenant, du coup :P) articles publiés il n'y en a pas énormément qui parlent de moi, au final. Et dans la "vraie vie" c'est exactement la même chose, et peut-être même un peu pire (comment ça, "ça ne se dit pas" ? :P) parce qu'il y a des choses sur moi que j'ai dites ici, des peurs, tout ça, que je n'ai pas dites dans la "vraie vie".

C'est drôle, l'autre jour quelqu'un m'a dit bonjour, on s'est fait la bise, il m'a demandé si ça allait, j'ai dit "et toi ?". Et en fait je me suis rendue compte que je fais ça tout le temps ; je ne réponds pas et je demande "et toi ?". Je me zappe. Je crois que je l'avais déjà dit dans un article mais je ne suis pas le genre d'amie à qui on se confie. Avec mes amies la plupart du temps on parle cours, profs, anecdotes, actualité parfois, etc., mais presque jamais confidences. En même temps je suis assez secrète, je ne me confie pas beaucoup de moi-même, donc ça ne doit pas vraiment inciter les autres à se confier à moi et en même temps c'est logique, je ne les en blâme pas.

En fait je n'aime pas parler de moi. Je ne trouve pas ça intéressant, je préfère que les autres me parlent d'eux, je préfère poser des questions, et si j'ai quelque chose à dire pour réagir, qui peut être intéressant dans la conversation, je vais le dire. Mais la plupart du temps je ne dis pas quelque chose de moi-même, ou alors je développe des stratagèmes (oui, je sais, ça va loin, haha xD). Par exemple si j'ai envie de dire ce que j'ai pensé d'un film je vais essayer d'amener la conversation sur le film, mais je ne dirais pas le matin de but en blanc "eh ! tu sais quoi ?! je suis allée voir tel film ! eh ben c'était super cool !" ou "oh ! tu sais quoi ! j'ai lu tel livre et c'est génial !". Parce que je me dis que ce n'est pas vraiment intéressant. C'est complètement ridicule parce qu'au final je dis la chose, et savoir que j'aime tel film n'est pas plus intéressant dit au fil d'une conversation que de but en blanc. Mais en fait je crois que quand j'amène la conversation sur un sujet dont je veux parler c'est aussi pour avoir l'avis de l'autre sur le sujet, sans passer totalement du coq à l'âne.

Il me semble que j'en avais déjà parlé de ça aussi, en tout cas je sais que j'ai commencé un article plusieurs fois mais je ne me rappelle plus si je l'ai publié finalement, mais ça me fait penser à un article que nous a fait lire la prof d'anglais au premier semestre comme quoi quand on abordait des sujets tabous comme l'avortement par exemple, ou des sujets personnels, on se mettait un peu en danger par rapport à des discussions sur le temps qu'il fait par exemple, et que l'on arrivait plus facilement à ce genre de discussion sensibles par internet. Et je me dis que peut-être que je n'ai pas envie de me mettre en danger. Alors que bon, mes amies sont... ben des amies justement, donc techniquement je n'ai pas grand-chose à craindre, au final. Mais s'il y a de ça je ne pense pas qu'il n'y ait que de ça. En fait je ne sais pas ; je n'aime pas parler de moi, c'est tout ^^'.

C'est un peu handicapant quand on y pense... parce que quand on parle de nous, quand on se confie, on montre notre vulnérabilité, donc on montre à l'autre qu'on a assez confiance en lui pour lui dire telle ou telle chose, d'une certaine manière je pense. Dans la vraie vie comme sur les blogs d'ailleurs. Je crois que si on regardait tous les blogs de près, on verrait que ceux qui marchent le mieux sont ceux où les auteurs parlent un peu d'eux. Ça me fait penser à un commentaire que j'ai lu sur le blog d'une blogueuse que j'aime beaucoup et qui complimentait cette blogueuse sur le fait qu'elle avait réussi à créer un lien avec ses lecteurs. Je pense que parler de soi participe à la création de ce lien quelque part. Et dans la "vraie vie" aussi du coup.

Vous parlez facilement de vous, vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Tu peux parler de toi sans forcément de confier =) en restant large, après, je pense qu'il faut le sentir. Si tu ne te sens pas de le faire, il ne faut pas se forcer !
    Moi je parle très peu aussi de ma vie privée (c'est un choix) ou du moins, c'est des anecdotes pas intéressantes XD j'aurai de quoi dire avec l'éducation Nationale, mais bon ...
    Après moi ça dépend à qui je parle ... je parle de moi, mais pas tout le temps non plus parce que sinon je trouve que ça fait trop "moi je moi je moi je" ^^

    RépondreSupprimer
  2. ça va paraître contradictoire parce que mon blog est complètement autocentré, mais en vrai, je n'aime pas parler de moi. Je suis comme toi, je vais poser des questions à l'autre (et pas juste parce que je ne veux pas parler de moi, mais parce que ça m'intéresse), je vais écouter, épauler... mais alors pour que je me "livre", il faut que j'aie sacrément confiance en la personne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi il faut que j'aie vachement confiance en la personne, mais comme j'ai comme qui dirait de léger problèmes de confiance ben... j'avance pas beaucoup haha x)
      Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de personnes qui posent des questions aux autres juste pour pouvoir ramener tout à eux. Faut être un peu déranger quand même x) Je ne crois pas que j'en sois à ce point-là, haha :P Parce que l'avis de l'autre m'intéresse.

      Supprimer
  3. Je pense qu'il y a beaucoup de personnes comme toi et personnellement, je trouve ça normal.
    J'ai toujours trouvé difficile de parler de moi. J'ai longtemps pensé que ma vie n'intéressait pas les autres et en soit, pourquoi ça les intéresserait ? Donc me confier, parler de moi et tout ça, ça n'a jamais vraiment été mon truc. Et, je me répète, mais beaucoup de gens sont comme ça.

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)