samedi 7 février 2015

La fille qui voulait parler plusieurs langues

Bonjour ! :)

Aujourd'hui j'ai reçu un livre que j'attendais (oui, je vais vous raconter ma vie, vous pouvez fuir xD). C'est un livre qu'avant je crois bien que je n'aurais jamais osé l'acheter, c'est un livre pour apprendre le mandarin ou en tout cas ses bases.

Je ne dis pas que je n'aurais jamais osé l'acheter parce que le mandarin à l'air dur à apprendre mais parce que j'étais convaincue que j'étais nulle en langues. En même temps être nulle en anglais n'aide pas à penser qu'on peut être bon dans une autre langue. Je crois que je vous l'avais déjà dit mais ça n'est pas vraiment passé avec ma prof d'anglais de Sixième et comme je l'ai eu trois années au collège je n'ai pas vraiment pu progresser. En plus continuer d'apprendre une langue quand on n'a pas compris les bases c'est assez compliqué. En Cinquième cette même prof m'a interrogée et j'ai réussi à faire une phrase sans verbe, c'est vous dire mon niveau xD Cette année ils nous ont fait acheter un livre de grammaire donc je peux enfin essayer de comprendre comment l'anglais se structure. Après il faut savoir que si on ne fait pas de grammaire et de conjugaison "pures" en collège et lycée c'est parce que les profs n'ont pas le droit de nous en faire faire (Najat, si tu me lis...). Certains le font quand même et heureusement, mais ils ne le font pas à fond ni à chaque séances parce qu'ils n'ont pas le temps. Mais apprendre une langue sans en apprendre la structure reste compliqué (et stupide, il faut bien le dire).

Je crois que mon "déblocage" de l'anglais vient aussi du fait que j'ai un réel objectif, que je ne veux pas apprendre l'anglais pour apprendre l'anglais mais apprendre l'anglais parce que je me suis inscrite comme bénévole aux JO 2016, que j'ai normalement une espèce d'entretien le mois prochain et que j'ai plutôt intérêt à savoir jacqueter correct si je veux avoir des chances d'être prise et surtout réussir à me faire comprendre là-bas ! (Charlie déteint sur moi, je commence moi aussi à parler de choses hypothétiques, haha :P) (Coucou Charlie !) (oui, c'est une private joke ^^'). Du coup travailler l'anglais ne me rebute pas et plus je le fais plus j'ai envie de m'améliorer et plus je me dis que peut-être je peux être bonne en langues. Quand mes parents nous on dit que l'on allait en Croatie avec des amis cet été (et là si quelqu'un de mon entourage lit mon blog il n'aura plus de doute sur mon identité donc je croise très très fort les doigts) (enfin, avec ce que je dis en général y'a plus de doute depuis longtemps à mon avis !) je me suis dit que ça serait une bonne occasion de découvrir cette langue, au moins comment ça se prononce (et plus si affinités comme on dit ^^'). Et quand je suis tombée sur ce fameux livre pour commencer à apprendre le mandarin je l'ai commandé une fois chez moi (non, je ne l'ai pas acheté tout de suite, ne cherchez pas de logique ; il n'y en a pas xD).

Je crois que c'est avant tout de la curiosité. Savoir comment ça se prononce, comment se forment les phrases. En plus, dans le cas du japonais, du russe ou du mandarin, ce sont des lettres très différentes des nôtres, donc c'est encore plus mystérieux ! Et je crois aussi qu'apprendre une langue ou au moins ses bases, c'est une bonne manière d'en apprendre un peu plus des autres cultures dans le sens où une langue c'est quand même le premier moyen de s'exprimer, donc elle transmet une logique, une manière de penser. On voit ça surtout dans les expressions. Nous on dit par exemple "quand les poules auront des dents" mais si je ne me trompe pas les Anglais disent "quand les cochons auront des ailes". Il me semble que c'est encore plus vrai pour les langues nées extrêmement loin de nous. J'ai feuilleté un peu mon livre de mandarin et j'ai remarqué que ça à l'air de fonctionner un peu par associations d'idées. Par exemple pour faire le mot "public" on associe le signe pour "grand" et celui pour "groupe", pour médecin le signe pour "grand" et le signe pour "homme", et pour faire "colère" le signe du feu et celui de "grand". Alors qu'en français ça ne fonctionne pas comme ça.

Donc je vais m'efforcer de développer mon anglais, d'apprendre un peu de croate et un peu de mandarin par curiosité, et aussi de me remettre un peu à l'espagnol, parce que je ne l'ai pas employé depuis le bac et que ça m'embêterais quand même de perdre le peu de choses que j'ai retenues ! Peut-être que ça marchera et que j'aurais assez confiance en moi en anglais pour devenir une  une étudiante Erasmus ou que dans dix ans je serais polyglotte. Ou peut-être pas. Mais si je n'essaye pas je ne saurais pas ^^'.

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Ça c'est une sacré initiative ! Et avec la volonté on arrive à tout ! Donc bon courage pour tes projets, tant que la volonté et la motivation seront de ton côté, il n'y aura pas de problème :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :) Je crois aussi que la volonté permet pas mal de choses ! :)

      Supprimer
  2. C'est marrant, pour moi l'anglais est comme une deuxième langue : je n'ai jamais trouvé cela compliqué et les mots et phrases me sont toujours venus naturellement. Je remercie mes deux bons profs de collèges pour ça (pas du lycée par contre...) et aussi beaucoup les séries/films/artistes anglophones que je suis ! Ce n'est plus un challenge de parler cette langue, je pense même très (trop?) souvent en anglais. Cela dit je conçois que certains aient du mal avec l'apprentissage d'une nouvelle langue, car si dès le départ on a des lacunes et des profs qui ne savent pas faire leur métier, les lacunes s'accumulent et il est difficile d'y remédier.
    J'adore apprendre de nouvelles langues, malheureusement le manque de pratique fait que l'on perd vite ! C'est comme ça que je sens mon allemand et mon espagnol diminuer au fur et à mesure que je m'éloigne des années lycées... Quand au mandarin, j'ai toujours été curieuse mais me suis toujours dit que c'était beaucoup trop de travail et un challenge quasiment insurmontable. Cependant, il n'y a pas longtemps que me suis mise à regarder un drama coréen, et à force d'écouter (c'était en sous-titré), j'ai pu capter et retenir quelques mots :) Puis mon envie de regarder les behind the scene et les making off m'ont vraiment donner envie d'apprendre le coréen pour savoir ce que les acteurs se disaient ! Mais une fois de plus, l'écriture et la prononciation ont l'air terriblement compliqué... Peut-être apprendrais-je le coréen ou le mandarin lorsque j'aurai plus de temps à ma disposition, et surtout le courage de le faire ! Je serais curieuse de savoir comment tu t'en sors dans l'apprentissage du mandarin :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais une amie au collège qui était très douée en langue (et en tout d'ailleurs) et qui avait commencé à apprendre le coréen toute seule. Je ne sais pas où elle en est maintenant, mais je me souviens qu'elle m'avait dit que le coréen ne comporte que 26 signes donc ça à l'air un peu plus facile que le mandarin ou il y en a plusieurs dizaines... de milliers xD Même si dans la pratique on n'en utilise que quelques centaines.

      Supprimer
  3. Je ne parle que l'anglais et l'espagnol mais c'était un réel avantage lorsque je voyage...

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)