jeudi 29 janvier 2015

Surplus de violence

Bonjour !

Ce matin je marchais en direction du métro, la radio dans les oreilles. Je crois avoir ralenti quand j'ai entendu qu'une femme enceinte s'est faite agresser pour une histoire de voiture sans que personne ne réagisse. J'avais déjà fait un article quand une femme s'était faite agresser à Lille, mais cette fois j'aimerais me placer d'un autre côté. Du côté de l'agresseur.

On va parler de la victime, on va parler des spectateurs qui n'ont rien fait (je comprends que l'on puisse rester figé, que l'on n'ait peur d'agir physiquement, tout le monde ne se jette pas dans un immeuble en flamme pour sauver les gens à l'intérieur, mais au moins appeler la police, ça ne coûte rien et je dirais presque que c'est un devoir citoyen, qui n'a pas été fait ici apparemment, puisque la victime a dit qu'elle avait elle-même appelé), mais pas forcément de l'agresseur. Alors que finalement elle est importante aussi.

Je me demande comment une femme peut en agresser une autre pour une histoire de voiture mal stationnée ? Comment elle peut se livrer à un tabassage en règle et aller jusqu'à une tentative de meurtre (étant donné qu'à huit mois de grossesse je pense que l'on peut considérer que le futur bébé n'est pas simplement un foetus mais un humain) ? Voire même, si on pousse un peu, une tentative d'assassinat puisqu'elle a dit qu'elle voulait tuer l'enfant ? Est-ce que c'est parce qu'elle avait des tendances à la violence dues à son enfance, ou qu'elle devait passer ses nerfs ? Ou est-ce que l'on peut considérer que c'est dû à la société ?

Je sais que l'on accuse souvent la société pour tout et n'importe quoi, mais ce que je veux dire par-là c'est que je ne pense que pas que l'on fait du mal aux gens que l'on respecte, et pour respecter quelqu'un je crois qu'il faut le reconnaître comme notre semblable et notre égal. Et je crois que le respect se perd de plus en plus. Je vais prendre des exemples assez dérisoires par rapport à la situation : on ne dit plus bonjour quand on rentre dans les magasins, les gens montent dans le métro sans laisser descendre ceux qui veulent le faire... je crois que le respect commence d'une certaine manière par la politesse. Si l'on n'est pas polis, c'est mal barré.

Ce n'est pas la première fois qu'il y a ce genre d'agression. On a déjà entendu parler de meurtres entre jeunes pour un bonnet ou un vélo (un peu maigre comme mobile quand même, au moins un billet gagnant de loto, ça c'est intéressant xD). J'ai l'impression qu'il y a de plus en plus de violence, ou alors qu'on en parle plus. Peut-être que ça vient d'une certaine tension ambiante ; la crise, les djihadistes, nos problèmes personnels, nos incertitudes, et notre incapacité à tout évacuer. Peut-être. Ou alors, comme pour tout ce qui est racisme ou vote au FN, les gens n'ont plus honte et ne se retiennent plus, qu'il n'y a pas plus de gens violents, mais simplement qu'ils se manifestent. Un gendarme intervenait sur Europe1 pour dire que les jeunes n'avaient plus peur de les insulter, de leur manquer de respect, un contrôleur de la RATP a été agressé... et des comme ça on en a des dizaines par jour à mon avis. Peut-être que les gens ne se sentent pas assez libres et décident de se lâcher, de ne plus respecter les règles, de se rebeller contre l'autorité... Si c'est ça on n'est pas dans la merde...

Qu'en pensez-vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Je suis d'accords avec toi , tout commence par le respect.... Et il en manque cruellement dans cette histoire ! Agresser une femme enceinte de 8 mois pour un problème de stationnement ... Ça vire à la folie.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec ton analyse : le respect se perd de plus en plus !
    Quelles sont les véritables causes ? Je n'en sais rien !
    Sable

    RépondreSupprimer
  3. Cela m'horrifie et même me terrifie, comment peut-on rester indifférent à une agression qui se passe devant nous. Et bien pour certain qui ne le savent pas, cela s'appelle de la non-assistance à personne en danger. Et c'est puni par la lois. Et quand je vois une cour d'école, ce n'est plus une cour de jeux, mais de bataille....

    RépondreSupprimer
  4. Coucou !
    C'est vrai que c'est une question de respect, mais je pense surtout que les hommes sont égoïstes. Ils préfèrent penser à leur propres besoins plutôt que de poser un instant et de prendre en considération que nous sommes tous les mêmes, seulement avec des vies différentes. Tous ne sont pas comme ça, heureusement qu'il existe encore quelques personnes de bons sens !

    RépondreSupprimer
  5. Juridiquement le foetus n'est pas encore un être humain .. lol (ouais ce sont les incohérences cohérentes du droit :/ )
    Je pense aussi que le respect se perd. Un regard de travers et tu te retrouves avec un nez pété si celui qui tu as regardé l'a mal interprété. Et c'est pour ça qu'il y a de quoi se demander où va le monde. Les incivilités sont de plus en plus fréquentes et quand celui qui se comporte mal se trouve confronté à celui qui se comporte encore plus mal que lui et envers lui, il crie au secours. Mais un jour il faut se demander pourquoi on peut avoir le revers de la médaille.
    Bref c'est un autre débat mais pour la femme enceinte…. C'est une belle tarée celle qui l'a agressé. Alors on va dire "ouais mais fond de dettes, fond de misère familiale et toute seule avec ses 10 gosses, les nerfs à vif" MAIS ON S'EN FOUT ! On veut juste la paix. Sans vivre chez les bisounours, on pourrait au moins tous se tolérer (dans la limite du raisonnable évidemment).
    On voit de plus en plus de trucs honteux, qui nous semblent sortir d'une autre planète et ça fait flipper !

    RépondreSupprimer
  6. J'avais lu cette histoire (mais où ?), et j'avais lu aussi ce que disait la nana qui avais frappé l'autre (des paroles, pas jolies jolies..) et j'avais été profondement choquée.
    Moi naive que j'étais je me suis dit " oui la solidarité féminineee " " et blablabla "... m'enfin, c'est fou. C'est fou ! Tu veux dire quoi d'autre ? Je ne comprendrai jamais ces gens, et si j'essayes je pense que je vais voir mal au crâne, séverement..
    Oui c'est une question de respect, mais il ne peut pas y avoir que ça..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est clair que ce n'est pas qu'une question de respect, mais je crois que ça commence par-là. Après il y a aussi la violence qu'on accumule et qu'un rien peut faire éclater...

      Supprimer
  7. j'ai atterri sur cet article en lisant celui que tu as posté mercredi (sur l'humiliation), cette histoire de femme enceinte m'intriguait et... honnêtement, ça me révolte, je n'ai jamais supporté la violence, je n'ai jamais supporté regarder des scènes violentes (je me souviens d'un film regardé quand j'avais 8 ans dans lequel un père frappait sa femme devant leur enfant, cette image m'est restée dans la tête pour te dire...), je n'ai jamais supporté les gens qui lâchaient leurs nerfs par la violence (et c'est trop souvent le cas, comme ça l'a été encore dans l'histoire de la guerre taxis/UBER par exemple), je ne supporte pas qu'on s'en prenne aux autres en les frappant et encore moins quand ces personnes là sont "affaiblies", et je ne supporte pas de savoir que des gens qui assistent en direct à tout ça ne fassent rien!! On ne peut pas vraiment juger ces personnes là parce qu'on ne sait pas comment on réagirait si une personne se faisait agresser devant nos yeux (quoi que, ça m'est arrivée une fois et j'ai immédiatement prévenue un adulte -j'avais 12/13 ans à ce moment là-), mais quand même... ça s'apprend, ça ne se réfléchit pas, appeler la police, pas forcément intervenir sois (ça peut être dangereux) mais au moins appeler la police, ou prendre en charge la personne quand elle a été blessé, enfin merde... moi aussi ça m'énerve, tu vois, et ça me fait peur... le respect comme tu dis...
    on ne peut pas faire grand chose à tout ça, de la violence il y en a toujours eu (même si on peut avoir l'impression qu'il y en a encore plus aujourd'hui avec les médias, et c'est peut être une réalité, ce n'est pas propre à notre génération non plus)(quoi que, la violence morale - insultes etc - est quand même particulièrement poussée par les réseaux sociaux), c'est bien d'en parler (ça me donne d'ailleurs l'envie d'en écrire un article, affaire à suivre)...
    bref,
    il reste quand même des gens bien et de bonnes actions dans notre monde.......... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps 8 ans c'est un peu jeune pour voir ce genre de choses... :/ Oui, on a recourt à la violence dans beaucoup de cas et, le paradoxe et le truc un peu "drôle" avec Uber c'est que personne ne va avoir envie de monter dans un taxi maintenant qu'un mec s'est fait tabasser !
      Je suis d'accord, dans certains cas, par exemple si la personne a un couteau, ça peut être dangereux d'intervenir soi-même, mais en même temps la police peut mettre du temps à arriver et ça peut être trop tard, donc il faut essayer de mesurer le sérieux de la menace (comme le garçon qui agressait cette fille avec un couteau et ce jeune homme qui a volé à son secours). Mais au moins appeler la police...
      On a toujours été violent, et on l'est encore aujourd'hui. J'ai l'impression, comme je le disais dans l'autre article, que la violence est moins taboue, et en même temps si les média en parlent c'est qu'elle est gênante (si elle était considérée comme normale on n'en ferait pas tout un plat) donc c'est assez étrange cette situation.
      Si tu écris un article je veux bien que tu me donnes l'adresse que je le lise ! ;) :)

      Supprimer

Un petit mot ? :)