lundi 5 janvier 2015

Sommes-nous devenus narcissiques ?

Bonjour :)

Hier au JT de M6 ils parlaient des musées qui incitaient les gens à prendre en photo les expositions. Et une femme a dit que c'était bien, que ça lui permettait de partager une expo qui lui plaisait, et de montrer ce qu'elle aime. Et ma mère a dit : "on est devenus narcissiques, hein ?". Ça m'a tout de suite fait penser à la blogosphère (déformation professionnelle oblige).

Parce que finalement, les blogs, on a beau dire que c'est du partage, de l'échange, et un exutoire, c'est aussi du narcissisme, quelque part. Regardez ce que j'aime manger, voilà ce que je pense, j'élève mon enfant comme ça, j'aime ça, je n'aime pas ça, je me maquille comme ça, j'ai décoré mon salon comme ça... Ça me fait un peu penser à une phrase d'une "chanson" d'Orelsan : on raconte nos vies à des étrangers pour se sentir exister. Il y a un peu de ça, quand même, je trouve. Et en même temps c'est difficile de condamner toutes ces personnes parce que j'en fais partie il y a une réelle demande.

Si les gens s'en fichaient ils ne liraient pas les blogs, ils ne demanderaient pas aux blogueuses et youtubeuses beauté d'en montrer toujours plus, ils n'iraient pas sur les blogs pour trouver un menu ou avoir un avis sur un film. On se ficherait de la vie d'une telle qui raconte comment elle essaye de s'en sortir, ou d'une telle autre qui raconte parfois ses déboires avec son ex-mari (toute ressemblance avec des blogs existants est évidemment fortuite :P). On est narcissique mais il y a une demande et aussi des échanges, du partage.

En fait je crois que la vraie question n'est pas de savoir si l'on est devenu narcissiques (devenus par rapport à quand, d'abord ?) mais si les blogs et les réseaux sociaux en général ne sont pas les moyens que l'on a trouvé pour exprimer ce narcissisme. Avec Instagram on poste ce que l'on mange, où l'on va, partout. Comme avec Twitter, qui permet aussi de livetweeter des émissions, comme si notre avis sur la nouvelle saison de The Voice allait intéresser quelqu'un d'autre que notre cercle familial et amical. Avec Pinterest on poste des images de ce que l'on aime, avec Facebook on raconte sa vie, on fait la course aux "amis", parfois, aussi.

Une autre question ça serait... les réseaux sociaux nous permettent-ils d'exprimer un niveau de narcissisme que nous avons toujours eu, ou nous ont-ils poussés à l'être encore plus ? Les youtubeuses beauté nous emmènent dans leur chambre, pendant leurs vacances, à leur mariage, à leurs séances de sport... et les spectateurs en demandent toujours plus, veulent voir toute la maison ou tout l'appartement, y compris la salle de bain. C'est tout juste s'ils ne demandent pas à voir les sous-vêtements de celle qui est parfois leur "idole".

Et puis est-ce qu'on est vraiment conscient qu'on est narcissique ? Je veux dire... parfois on partage un restaurant, ou une photo qui nous a fait sourire, un article qui nous a plu, pas pour montrer qu'on a de meilleurs goûts que les autres, mais pour partager ce qui pourrait faire plaisir aux autres. Donc est-ce que l'on est encore dans le narcissisme ? Parce que dans ce cas-là, quand on dit à une amie autour d'un café qu'on est allé à tel endroit, que c'était chouette, et qu'elle devrait y aller aussi, on est dans le narcissisme.

Qu'en pensez-vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

  1. Si on suit ton raisonnement alors tout tourne autour du narcissisme... De deux choses (à mon avis): pour moi tu confonds narcissisme et égocentrisme. Tout le monde est égocentrique, certains plus que d'autres bien entendu. L'égocentrisme est inévitable puisque nous sommes nous mêmes, nous sommes notre propre référence au monde; ça en va pour tout, de nos pensées philosophiques (on n'a pas tous les mêmes pensées) que quand on dit à une amie d'aller voir une expo qui est sympa (on ne va pas donner l'avis du voisin). Le narcissisme c'est pour moi autre chose que j'ai un peu plus de mal à expliquer. L'égocentrisme n'a finalement rien de mauvais et d'anormal s'il n'est pas associer à beaucoup de narcissisme. Je pense aussi que le narcissisme est normal puisqu'il est impossible de rejeter totalement qui on est MAIS c'est plus problématique je pense quand il est trop fort comme c'est le cas de beaucoup de personnes.. j'allais dire aujourd'hui mais non, comme toi je pense que c'est les réseaux sociaux et la proximité perpetuelle, l'intrusion dans les vies qui montrent cette face des gens.
    ... Voilà je pense avoir tout dit de ma pensée à ce sujet, j'espère être un minimum compréhensible! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, tout ne tourne pas aussi du narcissisme puisque je dis en début d'article : "c'est du partage, de l'échange, et un exutoire, c'est AUSSI du narcissisme" ;)

      Je crois que narcissisme et égocentrisme sont assez liés dans le sens où Narcisse tombe amoureux de son reflet et dédaigne, imbu de lui-même, les hommes et les femmes qui tombent amoureux de lui. Je crois que quelque part le narcissisme nourrit l'égo, en quelques sortes.

      Mais sinon je suis d'accord avec toi, nous sommes tous un peu égocentrique et heureusement parce qu'il faut un peu d'égo pour parvenir à réaliser nos objectifs, par exemple.

      Supprimer
    2. Cet article soulève une question très intéressante. Je pense qu'il s'agit ici d'une part d'un problème relevant en effet du narcissisme mais d'autre part de l'évolution des mœurs de la société. A fortiori dans le modèle de société sur médiatisée que nous connaissons si bien. Le XXIe siècle est le siège d'une évolution culturelle sans précédent bouleversant complètement nos comportements. Nous perdons complètement notre esprit critique, nous nous intéressons a des choses/informations futiles ou du moins sans importance notoire. Cette attirance que nous avons pour le superflu résulte d'un conditionnement de la société, d'un endoctrinement des esprits les plus "faibles" par la télévision et les émissions plus que passables. Pourtant personne ne semble s'en indigner, personne ne semble s'étonner de la "cretinisation" de la nouvelle génération. La perte de réflexion. Bref tout cela pour dire que les réseaux sociaux nous conditionnent a vouloir en savoir toujours plus sur les autres car ils créent de l'envie, au sens d'envier. Ils participent a la culture du voyeurisme.
      Il est pourtant vrai que les auteurs des blogs/instagram/Facebook/Twitter se délectent de montrer la meilleure partie de leurs vies -ou la pire- pas pour partager principalement sinon également pour ne plus être seul. La solitude doit elle être comblée? C'est ce que semble prôner les publicités/sites de rencontres/applications qui fleurissent tous les jours. Si bien que le but de notre existence semble se résumer a combler notre besoin affectif. Et ceci constitue la DEMANDE (lecteurs/followers etc) dépendante de l'OFFRE (auteurs des blogs/stars). Donc du narcissisme oui mais cachant un manque affectif; le problème étant de ne pouvoir se satisfaire plainement d'une expérience tant que toute la blogosphère n'envie pas votre position.
      Les médias choisissent nos goûts, nos idoles, nos choix professionnels et personnels en nous inculquant l'idée que nous avons BESOIN de tels ou tels objets ou que c'est la NORME permettant d'accéder au Graal dit "bonheur" .
      Comment expliquer que Kim K est plus médiatisée que les problèmes politiques internes et externes? Que les scientifiques? -médias-
      Comment expliquer qu'aucune relation ne dure toute une vie? -société de consommation-
      Pour autant comment en vouloir a la populace? Il est vrai qu'il est bien plus plaisant de lire le dernier article mode plutôt que le dernier national géographic®...

      Ainsi nous nous contentons d'accepter tout ce que l'état/la télé/les magasines/les copines nous "vendent" sans se poser de questions. Car il semble que c'est la nouvelle normalité.
      Nous cherchons sans cesse a voir ce que les autres font pour rentrer dans le moule et alors montrer que nous faisons pareil et que nous méritons de ce fait leur attention. Bref tout ceci n'est qu'une douce poudre qui réussit a nous faire oublier notre esprit critique sur les questions dépassant le niveau : "bleu canard, do or don't?". Mais qui blâmer quand on sait que tout le monde adhére...
      Alors prenons du recul, votre question pertinente en soulève tellement d'autres plus épineuses.. Mais je pense que notre intimité est garante de notre assagissement et notre ouverture vers une plus grande hauteur d'esprit.

      Un plaisir de trouver les articles comme le votre.

      XX

      Supprimer
    3. C'est vrai que la société y est pour beaucoup. Et je crois que les médias sont aussi empêtrés dans cette société et qu'ils n'en sont pas forcément toujours les maîtres directeurs. Par exemple avec l'affaire Nabilla, la plupart des médias en ont fait leur sujet principal dès le matin, à part quelques émissions radios et quelques magazines qui ont mis l'accent sur autre chose. Parce que le pire c'est qu'il y avait autre chose, ce n'est pas comme si il ne se passait rien. Mais les gens préfèrent entendre les derniers potins sur Nabilla que de se démoraliser avec la guerre en Syrie... mais si tout le monde fait comme si elle n'avait jamais existé, comme s'il ne se passait rien, et n'en parle jamais, effectivement il ne se passera rien, et ces peuples resteront dans le caca pendant longtemps puisque la mobilisation ne sera pas très importante à l'échelle mondiale... Enfin bref.
      Si ça peut vous rassurer je lis National Geographic même si je suis en retard à cause de mes études, il faut que je rattrape très vite ^^'

      Supprimer
  2. Pour moi raconter sa vie (privée) à des gens dont on ne connaît même pas l'existence, c'est autant une sorte d’exhibitionnisme que du narcissisme. Les réseaux sociaux nous permettent aussi de montrer notre vie à plein de gens sans vraiment s'en rendre compte... Tu prends l'exemple des youtubeuses qui nous montrent leurs chambres... à mon avis ça leur donnerait une impression entièrement différente si des millions de personnes entraient dans sa chambre pour y regarder leurs bougies parfumées. Et pourtant, d'une manière c'est la même chose. (Bon bien sûr il y a deux poids deux mesures, la youtubeuse n'ayant pas vraiment de contact avec nous comme ce serait le cas avec des gens qu'on invite à voir sa chambre...)

    RépondreSupprimer
  3. Il y a une part de narcissisme certain à bloguer. On a peut-être besoin quelque part d'attention, de se sentir exister. Ton rapprochement avec instagram est très intéressant, je ne l'avais jamais fait ! Et en même temps on est dans un autre rapport d'intimité ...

    "On se ficherait de la vie d'une telle qui raconte comment elle essaye de s'en sortir" --> je ne vois absolument pas de qui tu parles ;-).

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Intéressant comme sujet! Ce que je trouve encore plus narcissique que les blogs c'est les gens qui font 15 selfies à la minute avec leur téléphone au bout d'une perche... Moi devant la tour eiffel, moi devant les champs elysée, moi devant l'arc de triomphe, moi devant mon assiette, moi devant les toilettes, moi moi moi moi... mais pousse toi un peu qu'on puisse voir la vue en vrai!

    :)

    A+
    Karine

    RépondreSupprimer
  5. le blog instagram, faire des selfie m'a aidé a avoir confiance en moi a aimer l'image que je renvoie dnc est-ce ce que je suis narcissicique peut-etre un peu car sur le blog je parle de moi de ce que je fais etc mais avant tout c'est pour échanger que je le fait

    RépondreSupprimer
  6. On vit dans une société assez individualiste, ce qui pousse au narcissisme. J'ai, pour ma part été assez altruiste par le passé, mais j'en ai eu assez que les gens profitent de ma gentillesse sans montrer aucune gratitude.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis de ton avis, sur les blogs je préfère quand c'est impersonnel parce que suivre la vie de quelqu'un non merci... Au début j'aimais bien puis quand une blogueuse que j'aimais bien lire a parlé des agressions sexuelles qu'elle a subi de son père en étant enfant je me suis dite stop. Chacun sa vie privée, chacun son histoire, et à nous de la partager avec les gens qui nous sont précieux, car oui raconter son quotidien ou sa vie est un privilège qu'il faut laisser à ceux qu'on aime réellement et qui seront tjrs là pour nous.
    Du coup après avoir lu l'article de la nana j'ai flippé tout la journée, j'avais le moral pas au top et réfléchi pendant longtemps... même aujourd'hui j'en ai encore des frissons. En plus de réserver son jardin secret je pense qu'il faut aussi réfléchir aux effets que peuvent avoir ce qu'on écrit. En somme écrire ou faire un contenu de qualité qu'on prend plaisir à partager avec ses lecteurs. Parce que raconter sa vie aux gens non c'est naze. En revanche raconter son expérience, ses réfléxions ça devient enrichissant pour le lecteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que parler d'un traumatisme peut être bénéfique, comme quand une candidate de Danse avec les Stars a parlé de sa fausse couche, mais je pense qu'il ne faut pas aller dans les détails parce que ça peut vite devenir glauque, et, comme tu dis, avoir des effets négatifs sur les lecteurs. Je crois que quand on parle de sa vie sur un blog il faut qu'il y ait un peu une réflexion autour, parce que raconter sa vie pour raconter sa vie en mode "cher journal" je ne crois pas que ça intéresse réellement les gens...

      Supprimer
  8. De mon point de vue, l'être humain a toujours été plus ou moins narcissique (à quelques exceptions près, je pense aux rares personnes très humbles que je côtoie) mais aujourd'hui nous avons plus de liberté pour l'exprimer. Non seulement on peut l'exprimer mais cette expression de notre narcissisme sera vu par le plus grand nombre.
    Le narcissisme c'est le fait de s'auto-apprécier,d'aimer plus ou moins son image. Donc en soi, le narcissisme c'est pas une mauvaise chose , il en faut un peu à tout le monde :)
    Et c'est différent de l'égocentrisme qui consiste à tout ramener à soi.Tu peux être très narcissique sans être égocentrique.
    En tout cas, la discussion est intéressante ! :)
    Bises, Eli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi qu'on a toujours été un peu narcissique, parce que sinon le mythe de Narcisse n'existerait pas. Mais je crois aussi que narcissisme et égocentrisme sont très liés, étant donné que, comme je le disais à Marie, Narcisse tombe amoureux de son reflet et dédaigne, imbu de lui-même, les hommes et les femmes qui tombent amoureux de lui.

      Supprimer
  9. tu as raison mille fois, j'avais fait un blog ou je mettais de pas à pas de peinture décorative, un flop complet, la raison ? pas de photos de moi, ni de mon environnement, pas de détails sur ma vie , ni ce que je suis , rien ... sauf les pas à pas .. j'aurai voulu échanger et parler " peinture ", techniques mais rien , le vide complet .. pas un commentaire, pas une remarque , au bout d'un temps , j'ai laissé tomber le blog, tout cela prenait un temps fou ( photos , articles à mettre en oeuvre ) , pour un résultat nul , alors je laisse tomber et retourne seule à mes pinceaux ..

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)