samedi 17 janvier 2015

Raisonner en Français

National Geographic pour la liberté de la presse
Bonjour ! :)

Dans les Carnets du Monde d'Europe1 (si vous n'êtes pas encore convertis à cette émission vous ne savez pas ce que vous perdez ! :P) ils parlaient de la liberté d'expression dans les autres pays et du fait que, au Japon, ils n'avaient pas le même humour que nous, pas de journaux satiriques, et que le mot "pardonné" de la nouvelle Une de Charlie Hebdo était le même que "permis", un problème de traduction qui fait naître une incompréhension. Le journaliste parlait aussi de la Corée du Sud et a pris l'exemple d'une blogueuse qui vantait la beauté de la Corée du Nord et a été censurée. Ma mère a dit "de quel droit ?". Que la liberté d'expression devrait être la même que nous dans les autres pays.

Je trouve que c'est raisonner en Français et c'est "dangereux" dans le sens où ça empêche de comprendre l'Autre. Mais cette notion d'universalité est très française en fait. En 1789 la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen avait une portée universelle, et cette idée de "nous sommes le modèle" ne nous a jamais vraiment quitté. Du coup je crois que ça nous empêche de comprendre l'Autre. L'Autre qui n'a pas la même Histoire, la même culture, les mêmes traditions. La question qu'il faut se poser c'est de savoir pourquoi cette blogueuse coréenne a été censuré. Le journaliste expliquait que c'était depuis la guerre de Corée, que tout ce qui ressemblait à du communisme ou a de l'accord avec la Corée du Nord était interdit. Parce qu'ils ont été traumatisé, un peu comme nous avec Hitler. D'ailleurs, notre liberté d'expression est bornée à partir d'un certain niveau, et si j'avais envie de dire que je suis d'accord avec les attentats de Charlie Hebdo, qu'ils ont eu raison, que Hitler avait raison de tuer tous ces juifs, je ne le pourrais pas (je vous rassure, ce n'est pas ce que je pense). Alors le communisme, en Corée du Sud, je crois que c'est un peu notre Hitler a nous, dans une certaine mesure.

Au Japon non plus ils ne comprennent pas. Parce qu'ils n'ont pas le même humour que nous, le journaliste (le même, qui vit là-bas si je ne me trompe pas) disait qu'il n'y a pas de journal satirique, que le second degrés n'est pas leur humour, que le leur c'est plutôt les farces, le burlesque aussi. Mais que, par exemple, quand il y a eu Fukushima, et qu'en France un dessinateur avait fait un gardien de but à huit bras, ça les avait vexé, pas fait rire. Et ça parce que nous n'avons pas la même culture, le même passé, et les mêmes traditions.

Ça me fait penser qu'une fille m'a dit un jour que dans son entourage une fille avait dit que la constitution allemande était nulle (alors qu'apparemment elle ne la comprenait même pas vraiment) et que celle de la France était mieux. On revient à cette universalité bien française. Mais c'est assez dangereux, et surtout dommage, parce que, encore une fois, ça ne nous permet pas de comprendre l'Autre. Alors déjà qu'entre personnes d'un même peuple on ne s'écoute pas, si en plus on essaye même pas de comprendre les personnes d'autres cultures on n'est vraiment pas rendus !

Je crois qu'il faut essayer de ne pas raisonner en Français mais plutôt de se mettre à la place de l'Autre pour le comprendre. Disons que... des fois je me dis que Louis XIV était le seul a pouvoir tenir la noblesse parce qu'il a fait un régime à sa mesure, qui lui convenait à lui, pas à ses descendants. Comme De Gaulle, qui voulait un exécutif fort, qu'il pouvait tenir. Là où je veux en venir c'est que, nous, nous avons fait une démocratie et des lois qui conviennent à nos traumatismes, à nos façons de penser et de raisonner, d'interagir, mais que les autres peuples ont fait des régimes (hors, encore, les grandes dictatures comme celles auxquelles le Printemps Arabe à mis fin) qui leur conviennent, conviennent à leurs expériences, leurs traumatismes... Je suis sûre que si on regarde la nouvelle constitution de la Tunisie on verra qu'ils ont pris des mesures pour éviter un nouveau dictateur.

Forcément, pour un Français, ne pas raisonner en Français c'est un peu dur, comme pour un Sénégalais de ne pas raisonner en Sénégalais et un Coréen de ne pas raisonner en Coréen, mais je crois sincèrement qu'il faut essayer.

Qu'en pensez-vous ?

Si vous êtes intéressés par les Carnets du Monde c'est tous les samedis de quatorze à seize heure et si vous n'avez pas le temps il y a des podcasts ! ;) (ça c'est pour dire "pas d'excuse" ^^').


Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Amen ! (c'est pour changer du "je suis d'accord") Je dois vraiment écouter cette émission, au moins pour le faire une idée :)

    RépondreSupprimer
  2. Bravo! Je suis suisse, mais mon père est libanais et ma mère irlandaise et en effet, je suis parfois surprise de découvrir et redécouvrir combien les logiques de mes parents peuvent être influencées par leurs origines respectives et que moi qui suis une "secondo" (immigrée de seconde génération en Suisse), il y a des fois où j'oublie qu'ils ne pensent pas toujours comme moi parce qu'ils n'ont pas grandi ici! Alors oui, je pense qu'on est tous tentés de transposer notre logique sur la façon de penser des autres, que c'est automatique et que j'imagine que c'est un des "raccourcis" de la communication... Mais qu'il n'est pas impossible d'essayer de se décentrer et d'acquérir quelques repères dans la logique de l'autre. Pas impossible mais difficile... et si vous êtes comme moi, je pense que vous êtes aussi des fois trop paresseux pour le faire...

    RépondreSupprimer
  3. J'y ai beaucoup pensé ces derniers jours à ce que tu viens de présenter, nous voudrions que le monde pense comme nous et qu'il comprenne notre humour, nos satyres, notre liberté d'expression, mais ce n'est pas que le monde ne le veut pas c'est qu'il ne le peut pas tout simplement, parce que tout est intimement lié à notre histoire, à l'histoire de la France qui s'est construite ainsi, je trouve très intéressant ton lien avec Louis XIV et De Gaulle parce que c'est vraiment ça, je planche toujours sur un article, si j'arrive à le sortir je mettrais le lien vers le tien parce qu'il me parle vraiment, nous voudrions que le monde entier nous comprenne, mais avant tout nous nous devons de comprendre le monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha c'est gentil :)
      En fait pour Louis XIV et De Gaulle, à chaque fois que j'entends parler d'eux, je me dis vraiment qu'ils ont bâtit quelque chose à leur taille. J'y pense toujours... du coup j'ai sauté sur l'occasion pour les caser dans l'article xD

      Supprimer
  4. Très vaste débat, j'aime bien ta réflexion et je suis d'accord avec toi. Qu'on essaye de comprendre comment cela fonctionne chez les autres d'abord !

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)