vendredi 12 décembre 2014

De la laïcité #2

Bonjour !

Hier dans l’émission de Jean-Marc Morandini ils parlaient de la proposition d’un monsieur de mettre deux plats dans les cantines quand il y a du porc, et ça m’a fait penser aux deux autres débats qui ont déjà eu lieu : faut-il interdire les signes religieux au travail ? et le tribunal a-t-il eu raison de faire retirer une crèche en Vendée au nom de la laïcité ? Et je dois avouer que la contradiction qui ressort de ces choses me laisse assez perplexe.

D’un côté on fait retirer une crèche sous prétexte que ce n’est pas laïc, mais de l’autre on veut s’adapter à une religion en proposant deux plats à la cantine au nom de laïcité. D’un côté on verse dans la laïcité extrémiste que j’avais déjà un peu caricaturé en disant qu’il faudrait peut-être raser les lieux de cultes, tant qu’on y est, et de l’autre on est davantage dans le vivre ensemble. Je crois qu’un jour il va falloir qu’on se décide. Soit on accepte que la laïcité ne soit pas contre la religion mais permette à n’importe qui de croire en ce qu’il veut sans être hors la loi ou défavorisé, soit on impose une société areligieuse. Mais on ne peut pas faire les deux à la fois ; interdire la manifestation d’une religion, et s’adapter à une autre

J’ai l’impression que si on a fait retirer cette crèche c’était par peur que tout à coup l’Etat manifeste son soutien à une religion et oublie la laïcité. Un peu comme si en mettant une crèche on voulait tout à coup imposer de nouveau le catholicisme. Alors qu’il n’est pas question de ça. Pour moi ce qui est plutôt contre laïc c’est justement de la faire retirer, puisque la laïcité ce n’est pas gommer tous les signes religieux dans la société mais que l’Etat n’en soutienne aucune. Ce n’est pas soutenir le catholicisme que de mettre une crèche. Comme ce n’est pas soutenir l’islam que de permettre à des enfants de ne pas manger de porc à la cantine (bon, cela dit les mêmes enfants vont manger des bonbons avec de la gelée de porc dedans mais c’est un autre débat). En plus, si on leur sert du porc et qu’ils ne le mangent pas ça fait du gaspillage, ce qui est quand même idiot, parce qu'ils n'auront pas forcément le réflexe de demander seulement l'accompagnement.

L’intervenant chez Jean-Marc Morandini disait que mettre une crèche c’était comme mettre un stand du catholicisme. Mais ce n’est pas ça. A ce que j’en sais il n’y avait pas d’évêque à côté de la crèche pour alpaguer les gens et leur parler du petit Jésus. D’ailleurs une auditrice qui a appelé disait que son mari voyageait beaucoup pour son travail et qu’une crèche à Dubaï ne dérangeait personne. Mettre une crèche ce n’est pas soutenir une religion et dire que l’on veut que tout le monde la suive. Comme porter une étoile de David autour du cou à son travail n’est pas dire aux autres qu’ils doivent devenir juifs. Ou à ce moment-là il faut raser les lieux de cultes parce qu’ils affichent ostensiblement une religion et que l’on peut vous voir entrer dedans.

Qu'en pensez-vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'ai un peu l'impression qu'on crée ce type de débat pour faire diversion des "vrais problèmes"... Franchement, une crèche n'est pas une incitation à la conversion... Combien de gens y emmènent leurs enfants pour voir les automates ou les santons, admirer les décors, les lumières ? Et puis, même pour quelqu'un d'une autre confession, ça peut être une super manière d'éduquer son enfant à l'existence de différentes croyances.

    RépondreSupprimer
  2. Une personne disait l'autre jour (je ne sais plus qui ni dans quel média) que la cohabitation des différentes religions n'avait jamais été autant un problème que depuis qu'on parle de laïcité... Et je suis bien d'accord !

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)