jeudi 13 novembre 2014

Les jeunes en font trop ?

Bonjour ! :)

Si vous avez écouté l'émission de Jean-Marc Morandini ce matin sur Europe1 vous avez pu vous délecter de la magnificence de ma voix mélodieuse (hrm hrm) lorsque je suis passée à l'antenne. Le sujet était de savoir si l'on comprenait les actions des étudiants et des lycéens pour Rémi Fraisse et j'avais tellement envie de donner mon avis (j'adore donner mon avis) que j'ai décidé d'appeler même si j'avais cours une vingtaine de minutes après, et ils sont tellement gentils qu'ils m'ont vite fait passer pour se débarrasser de moi que je puisse aller bosser.

Quand j'ai entendu le sujet ça m'a tout de suite fait penser à cette affiche que j'ai vue dans une cage d'escalier : "un monde sans police plutôt qu'un monde sans Rémi". Lorsque j'ai vu ça j'ai écarquillé tout grand les yeux et je me suis dit "mais c'est quoi ce truc ?!" (et si vous le voulez avec le ton vous pouvez écouter le podcast de l'émission, haha ! :P). Alors... peut-être que c'était qu'une formule pour inciter les gens à lire le reste de l'affiche, je le conçois tout-à-fait, mais que l'on fasse attention aux formules que l'on emploie ! On est bien content quand les casseurs s'en prennent aux magasins et qu'il y a des flics pour les arrêter ! Il y aurait encore plus de morts sans eux parce qu'un manifestant finirait par ce prendre sur la tête un pavé lancé par l'un de ses congénères. Après être passée à l'antenne je suis retournée voir l'affiche que je n'avais pas lue. Et j'ai arrêté au milieu de la deuxième phrase, quand j'ai lu "assassiné" parce que l'assassinat implique la préméditation et que je ne pense sincèrement pas que le policier qui a jeté la grenade ait voulu tuer ce jeune homme. C'est encore une formule sur laquelle ils auraient dû réfléchir.

Autre chose qui me dérange un peu dans toutes ces manifestations pour Rémi c'est que ce garçon, s'il s'est fait tuer, c'est qu'il était du côté des extrémistes et des casseurs. Dans la Nouvelle Edition de Canal + on voyait bien que les pacifistes n'étaient pas du tout à côté des anarchistes, écolo extrémistes et fouteurs de merde (je sais, ils nous montrent ce qu'ils veulent). S'il était vraiment pacifiste il n'avait rien à foutre avec eux. Je ne dis pas qu'il a mérité la mort, mais s'il était du côté des "casseurs" c'est peut-être qu'il n'était pas si "gentil" qu'on veut bien nous le faire croire...

Il y a une dernière chose qui m'a interpellée. Ce gars est mort. Bon. Très bien. Mais il n'était pas protégé, au contraire des policiers. Là où je veux en venir c'est que pour blesser, ou même tuer (l'un des intervenants à dit que du côté des policiers il y avait eu vingt-deux morts), un policier qui est protégé au minimum d'un gilet pare balles, d'un bouclier et d'un casque, il faut quand même déchaîner beaucoup plus de violence que pour tuer quelqu'un qui est en jean et sweat à capuche. Et puis il faut arrêter de déshumaniser ces policiers en sous entendant plus ou moins que ça ne leur fait rien de tuer des gens et qu'ils considèrent la violence policière comme normale. Parce qu'à mon avis le type qui a tué Rémi, le soir, et peut-être même encore aujourd'hui, il a eu du mal à s'endormir.

Comme disait l'auditrice suivante on s'en fiche qu'ils aient vingt-et-un ou quarante ans, ils sont morts, leur vie ne valait pas moins que celle de Rémi. Donc au lieu de coller des affiches de propagande dans les cages d'escalier, les étudiants et lycéens qui s'indignent et manifestent devraient se poser quelques questions... parce que là on dirait juste une bande d'extrémistes qui cherchent un prétexte pour râler contre le gouvernement et ne réfléchissent pas à ce qu'ils disent. Et ça fait un peu flipper, quand même.

Qu'en pensez-vous ?

P-.S : je sais, mon titre n'est pas terrible...

Source photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Je suis assez d'accord avec toi, même si je suis un peu loin et donc pas très au courant des évènements. Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas normal que quelqu'un soit tué lors d'affrontements avec la police quelque soit son degré de violence envers eux. Après, c'est à la justice de décider si c'est la faute du policier ou si c'est le matériel utilisé qui est disproportionné. Certainement pas aux lycéens.
    Et autant, je comprends que ces derniers veulent manifester pour montrer leur opinion, autant je ne trouve pas normal qu'il y ait de la casse et encore moins qu'ils imposent leur opinion en bloquant les lycées et les universités. Ou sont-ils quand il y a des meurtres d'enfants ou des viols tout aussi révoltants ? Bref, ça sent effectivement un peu la manipulation (et aussi la flemme ^^)

    RépondreSupprimer
  2. Hello !
    Je suis totalement d'accord avec toi. Je n'ai pas vu les images de la Nouvelle Edition mais si je prenais part à l'une de ces manifestations je pense que je m'en écarterais tout de suite si je voyais que ça allait dégénérer, tu le sens quand il y a une tension particulière dans une foule ...
    Il y a eu un mort, c'est regrettable et très triste. Mais il y a effectivement aujourd'hui un policier qui ne s'en remettra jamais non plus, et qui en quelque sorte est un peu mort lui aussi ce jour là.
    Dire que les policiers sont des brutes assoiffées de sang et de pouvoir c'est aussi idiot que de dire que tous les manifestants étaient des casseurs ou que tous les écologistes se lavent une fois tous les 3 jours. Mais je crois que c'est un mal de notre société actuelle de vouloir généraliser et placer dans des cases, il n'y a qu'à tendre l'oreille pour entendre des choses aberrantes sur les musulmans ......
    Tout ça pour dire que tout n'est pas blanc d'un côté et noir de l'autre. Une enquête est en cours et on connaîtra les conclusions en temps et en heure. Cibler d'une ou l'autre des catégories de mène à rien sinon à diviser et entretenir un climat de peur. Nous n'étions pas sur place ce jour là et tant que nous ne saurons pas exactement ce qu'il s'est passé nous ne pourrons pas juger ce jeune homme ou ce policier. C'est aussi simple que cela ...
    Pour ce qui est des jeunes qui bloquent les lycées, moi aussi à leur âge (boudiou j'ai 26 ans et je parle comme une vieille ^^) j'étais assez tournée vers "l'anti police" et je pense que l'effet de masse joue beaucoup aussi. Je crois qu'il faut laisser à chacun le temps de "murir" et de comprendre que la police ainsi que toute autre institution sont là pour nous, pour que nous puissions dormir sur nos deux oreilles.
    Fiou je t'ai fais un commentaire fleuve mais je suis contente que tu ai fait cet article !

    RépondreSupprimer
  3. Ah j'ai raté ça ^^ (pour la radio)
    Perso je suis tout à fait d'accord pour ce que tu dis vis à vis de la police, bon du reste aussi hein, mais surtout sur ce point là. C'est vrai qu'on a souvent des gros cliché de la police pas très flatteur, mais je trouve que de les rabaisser à des "machines" dépourvues d'émotions qui sont prêtes à tuer si il faut, non, faut pas déconner non plus hein ! En fait c'est l'aspect négatif qu'on donne à la police qui me dérange ... au fur et à mesure du temps ça se dégrade je trouve, alors que quand même on en a bien besoin non ?!
    Et comme tu dis, ils peuvent encore être traumatisés après ce genre d’événement, ce n'es pas parce qu'ils représentent les forces de l'ordre qu'ils sont infaillibles, ils sont humains avant tout quoi !

    Après l'affaire en elle même je l'ai suivie de loin ... avec les intempéries qu'on a eu, j'arrivais pas à capter les chaines XD donc je vais sans doute aller voir tout ça de plus prés ... !

    RépondreSupprimer
  4. Bon je ne vais pas mentir, je n'ai pas suivi toute l'actualité sur cette affaire parce que ça me sidère. Il a suffit que j'entende un mec à la télé au JT dire que" les policiers n'avaient qu'à se barrer" pour que ça me gonfle !
    Comme tu dis, la police on est bien contente de la trouver quand on en a besoin même si parfois on l'accuse d'injustice, de délit de sale gueule etc etc. Mais si les gens savaient se tenir ! Si tous ces petits cons (attention je parle globalement des casseurs) trouvaient un autre sens à leur vie, agissaient pacifiquement et intelligemment pour se faire entendre et bien il y aurait peut être moins de drames !
    Chez moi l'an dernier il y a eu les bonnets rouges. On va crier au scandale des mecs qui ont été condamnés mais ils étaient là juste pour casser gratuitement, retourner des chrysanthèmes sur la tête des journalistes et tutti cuanti . Où est le respect ? Pour être respecté, il faut respecter l'autre et d'ailleurs tous les casseurs ont bien de la chance que la retenue soit finalement une des valeurs principales des militaires en tout genre. Sans quoi je pense que ça finirait vite en tuerie.
    Et puis tous les lycéens qui manifestent, je suis sure que la majorité ne sait même pas pourquoi exactement. On voit un jeune qui est décédé et la police en face. Haut les coeurs, on s'affole "bouh la police" mais ni avant, ni après, on se demande ce que le mec a fait ou quelles étaient les circonstances. On ne voit pas plus loin que ce qu'on nous montre "il est décédé". C'est moche vraiment, ça aurait peut-être pu être évité mais c'était un risque à prendre pour lui aussi non ? … Et quel intérêt de demander la démission du Ministre de l'Intérieur ? Une fois encore je ne vois pas le rapport direct, ça changera quoi ? Le mec est décédé, il le restera. Malheureusement..

    RépondreSupprimer
  5. Les lycéens qui manifestent provoquent systématiquement chez moi un haussement de sourcil et des yeux qui montent au ciel... J'ai du mal à croire qu'ils soutiennent sincèrement et en toute connaissance de cause qui que ce soit. Mais rater une matinée de cours, pour peu que la météo s'y prête, c'est cool non ?!

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)