jeudi 27 novembre 2014

Internet rend-il méchant ?

Bonjour !

Hier je suis tombée sur un article de Courrier International qui posait la question et je me suis dit que ça serait intéressant d'y répondre. En fait j'ai un peu déplacé la question à "pourquoi les internautes sont-ils méchants ?" parce que je ne crois pas qu'internet rende méchant, la preuve est qu'il y a plein de gens gentils et qui sont pourtant sur internet depuis longtemps. Donc, si ce n'est pas internet qui rend les gens méchants, pourquoi le sont-ils ?

Il y a quelque chose que l'on lit beaucoup sur la blogosphère c'est que l'entourage des blogueuses ne connait pas leurs blogs, parce que c'est plus facile de s'adresser à tout le monde et personne à la fois, on n'a pas peur d'être jugé, un peu comme dans un journal intime public, étrangement. Et je crois que c'est un peu le même principe avec les trolls. Ce qui nous retient de dire des méchancetés dans la "vraie vie" c'est la responsabilité de ce qu'on dit, que l'on n'a pas envie de blesser la personne, que l'on pourrait avoir des regrets quand on voit qu'elle est triste. Et ça, comme le jugement pour les blogueuses, ça disparaît sur internet ; on peut écrire anonymement _ ce n'est pas vraiment moi qui écrit, c'est "anonyme", c'est un autre _ on n'est pas vraiment responsable de ce que l'on écrit, on n'est pas puni pour avoir insulté quelqu'un alors que dans la "vraie vie" si. Et l'on ne voit pas la réaction de la personne, sa déception, sa tristesse, finalement ce qu'on a écrit n'a pas d'incidence visible, donc ce n'est pas grave, on n'a pas de regrets. "Il est plus facile de haïr à distance" qu'ils disent, et je crois que finalement c'est un peu ça. C'est plus facile d'être méchant.

Dans l'article ils parlaient de ces chasseurs de trolls qui deviennent eux-mêmes méchants. Je crois que ça tient au fait que les gens méchants sont stressés, anxieux, ils se déchargent de leur colère, et les chasseurs de trolls plongent là-dedans à longueur de journées, ils ne font que ça et, forcément, au bout d'un moment, ça les stresse eux-mêmes, qu'ils en ont mare de lire des méchancetés et des insultes, qu'ils sont un peu à cran en quelques sortes, et qu'il faut que ça sorte. On voit bien que, quand quelqu'un nous agresse, c'est dur de garder son calme.

Alors je crois que c'est un peu ces deux raisons finalement ; la facilité de décharger sa haine, le sentiment d'impunité, après tout on n'a jamais vraiment entendu parler d'affaires de gens s'étant fait condamner parce qu'ils ont insulté une célébrité sur internet, et le stress, la pression que l'on accumule dans une journée et que l'on relâche sur des gens qui n'ont rien à voir, en se disant que, comme on est anonyme ce n'est pas vraiment nous, personne ne nous retrouvera jamais. Et puis internet ce n'est pas la "vraie vie", c'est du virtuel, alors ce n'est pas grave. Sauf que les sentiments que l'on ressent quand on lit quelque chose, eux, sont vrais.

Pour moi internet ne rend pas méchant, c'est plutôt les sentiments avec lesquels on y va qui vont nous faire céder à la tentation du "je suis anonyme, c'est un monde virtuel, personne ne saura jamais".

Qu'en pensez-vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. "je suis anonyme, c'est un monde virtuel, personne ne saura jamais"... Peut être effectivement certains se comportent ainsi. Beaucoup d'autres à mon avis se comportent dans le virtuel comme dans la vraie vie, et c'est mon cas. Je n'ai ni double personnalité ni comportement différent sur mon blog ou celui des autres.
    Les vrais méchants virtuels le sont aussi dans leur quotidien. Ils dissimulent mais sont un jour mis à jour... Je n'imagine même pas que le sentiment de responsabilité puisse s'envoler comme par magie, sous prétexte d'une dissimulation derrière un écran... Quand le fond est moche sur le net, il l'est forcément aussi dans la vraie vie...

    RépondreSupprimer
  2. Je ne pense pas non plus que l'internet rend méchant, par contre, peut-être dévoile-t-il une partie de la personnalité d'un individu, partie soit meilleure, soit moins bonne... Billet très intéressant !

    RépondreSupprimer
  3. je trouve ton analyse très juste! je pense aussi que c'est l'anonymat, et le fait de ne pas voir la réaction que provoque nos propos (je dis "nos" dans un sens large et général hein, je ne nous considère pas comme des trolls toi et moi ;) ). En gros, on oublie qu'il y a des personnes derrière les écrans, qui vont être affectées/touchées/peinées/etc par les propos qui peuvent leur être adressés.

    RépondreSupprimer
  4. oui il y a de ça puis y a aussi un peu de ce que Gustave le Bon appelle la psychocologie des foules ou plus simplement le comportement moutonnier qu'on peut adopter lorsqu'on voit des gens réagir tous de a même façon, un peu sous l'adrénaline qu'on a quand on fait un vif débat sur les réseaux sociaux (ça nous est presque tous arrivé une fois!). Du coup on commence tous a avoir la même opinion acceptable ou non, que ça fasse mal à ton prochain ou non. Et tu en viens à troller, à écrire des méchancetés sous la photo de quelqu'un, d'une célébrité ou que sais-je...

    RépondreSupprimer
  5. Exactement, je pense aussi que c'est l'anonymat qui est entièrement responsable de cette méchanceté qui se déferle parfois... Et je partage aussi l'avis de commentaire au dessus de moi, "l'effet de mouton" y est aussi pour beaucoup.
    Internet c'est aussi l'univers où l'on dit tout, plus franchement que dans la réalité. Alors qu'en face de la personne, on aurait choisi les mots, nuancé le propos, on se sent soudainement beaucoup plus libre derrière un écran. Si on pense que la photo de la personne que l'on voit est laide, on le dit, point. Ce genre de personne devrait plus souvent penser aux conséquences de leurs paroles !

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)