mercredi 5 novembre 2014

Dis moi où tu écris je te dirais qui tu es.

Bonjour !

Juju m'a tagué et je dois donc vous dire ce qu'il y a à ma gauche et à ma droite lorsque j'écris mes articles (comme maintenant :P).

Je suis droitière et pourtant c'est à ma gauche qu'il y a le plus de bordel. Dans le coin le plus éloigné de moi de mon bureau une Grande Encyclopédie du Merveilleux est coincée sans honte entre une haute et élancée sculpture de zèbre en bois à sa gauche, un petit meuble avec neuf tiroirs carrés sur lequel repose une vieille lampe (entre autre) empêtrée dans les pattes aimantées d'un éléphant et d'un dalmatien à sa droite, et côtoie un petit jardin zen croulant sous un numéro de Geo Histoire sur la Grèce Antique et quelques cours imprimés distribués par les profs. Entre ça et mon ordi un carnet moleskine dont je me sers pour noter quelques trucs pour mon roman, un bloc note avec des choses diverses et variées, et un déodorant s'empilent. Accroché au mur un djembé pendu à un bouton de porte vache domine mon meuble à neuf cases. On trouve encore et dans le désordre un flacon de povidone idée qui a annexé mon bureau à partir du jour où je me suis brûlée la jambe avec l'eau bouillante des pâtes et que je me suis enfin décidé à le dire à ma mère (oui parce que je pensais que ça allait partir tout seul, c'est beau la naïveté bêtise d'une adolescente) (comment ça, adolescente ? Oui, malheureusement c'était y'a moins d'un an... xD), puis une crème à l'arnica contre les bleus qui traîne là depuis plusieurs années, une crème Saforelle inutile, un calendrier en cube avec une phrase zen par jour, le numéro de Novembre de National Geographic (je suis légèrement en retard, j'ai celui d'Octobre dans mon sac et je n'en suis qu'à la moitié, hrm hrm), carte bancaire et carte d'étudiante qui se chevauchent, cachets contre le douleur que je n'utilise pas (je suis une petite chose fragile avec du calcaire dans le pied), un paquet de patafix (j'adore jouer avec !), un chargeur de téléphone sans câble, un rouleau de sparadrap, un autre bloc note avec tout autant de diversités que le premier, et enfin mais non des moindres, mon téléphone. En gros c'est le chantier mais je le vis bien (c'était pire avant que je ne range ma chambre de fond en comble il y a deux semaines... à un moment j'aurais même pu vous dire qu'il y avait une horloge).

A ma droite étrangement c'est moins le foutoir, peut-être parce que j'ai besoin de place pour la souris. Donc un peu derrière mon ordi on trouve un couple de statue massai regardant le mur d'en face en compagnie d'une sculpture girafe dans le même style que mon zèbre et à la patte de laquelle est accroché avec amour un chien marron au long museau et oreilles noires aux pattes aimantées. Puis en se dirigeant encore vers le bord du bureau des figurines éléphant, une maman et son petit que je viens de mettre là car j'ai libéré de la place pour ma famille hérisson sur un autre meuble (famille hérisson trouvée dans le rayon des six-sept ans et achetée aujourd'hui avec l'euphorie d'une enfant : même pas honte !). Puis ensuite un globe terrestre, parce que c'est plus classe de le mettre là que de le reléguer sur mon armoire, ça fait genre je suis intelligente et je m'en sers alors que comme tout le monde quand je veux savoir où se trouve une ville ou un pays je tape le nom dans Google. Et ensuite une table d'ordinateur noire fait le lien avec mon autre bureau (ouais, j'en ai deux, pour y étaler deux fois plus de bordel) dont je vous épargne la description ;) Mais, comme tout ça à l'air bien rangé, j'ajoute quand même qu'une pièce de un centime se dore la pilule en compagnie d'un rouleau de papier (type papier de caisse, pas papier toilette, je n'en suis pas encore à ce point-là... quoi qu'une horloge... :P).

Voilà. Vous savez tout (enfin presque, il reste, entre autre, une brosse à vêtements derrière mon ordi). Maintenant je suis censée taguer des personnes mais je ne sais vraiment pas qui choisir parce que je dois en choisir dix mais plusieurs personnes auxquelles je suis abonnées l'on déjà été alors disons que vous pouvez le faire si vous voulez :) Ou que je tague tout le monde ;)


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. C'est pas inutile la crème Saforelle ! Tu peux t'en servir comme crème de nuit, entre autre ;)

    RépondreSupprimer
  2. Oh j'aime trop ce concept :)

    Peut-être que je tenterai dans les prochains jours.

    Bisou !

    RépondreSupprimer
  3. On dirait que tu as le monde à portée de main, tout autour de toi Melgane. C'est étrange, nous écrivons tous dans des ambiances différentes, mais avec la même passion directrice.
    Belle journée

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)