mardi 30 septembre 2014

Sortir de sa zone de confort ?

Bonjour :)

Qui dit fac dit soirées étudiantes. On m'a demandé plusieurs fois si je comptais y aller et je dois avouer qu'il n'y a pas eu d'hésitation : non. Je ne suis pas une fêtarde, je suis une couche-tôt pitoyablement pantouflarde qui a besoin de son quota d'heures de sommeil sous peine de s'écrouler comme une masse passée deux heures après le réveil. Donc j'ai dis non, que ce n'était pas mon truc, que ben... bof quoi. Sauf que quelque chose m'a fait hésiter, quelque chose d'un peu bête : ce que l'on va penser de moi.

C'est bête mais je me suis souvenue de ce qu'a dit ma mère avant la rentrée ; "mais tu vas sortir, quand même !?". Comme si les étudiants se devaient de faire acte de présence à des soirées. Et puis je me suis demandée ce que mes chers camarades allaient penser de moi, s'ils n'allaient pas finir par se dire que je ne sais pas m'amuser, que je suis ennuyeuse... alors qu'au fond je suis à l'aise avec ce que je suis ; une couche-tôt qui aime comater devant la télé enroulée dans une couverture. Quand je regarde une série et que je vais me coucher à vingt-trois heures c'est limite si je m'endors pas sur le chemin de ma chambre xD (et j'exagère à peine).

Il parait que c'est bien de sortir de sa zone de confort, qu'il faut apprendre à le faire, mais je crois que l'on ne peut pas le faire si l'on n'est pas prêt à le faire. Et je ne suis pas vraiment prête à zigouiller des heures de sommeil contre quelque chose qui ne m'attire pas. Peut-être que si ça avait été une conférence sur la disparation des bébés pandas (qui peut résister à un bébé panda ?) j'irais _ c'est vous dire mes priorités dans la vie xD _ mais une soirée dont je ne sais même pas ce qu'on doit y faire exactement... bof quoi. En fait ça me fait un peu la même impression que quand, au collège, tout le monde était content qu'on aille en Angleterre et que je ne comprenais pas pourquoi diantre tant de joie.

J'ai dit à mon amie que j'irai peut-être, que je verrais, qu'il faudrait que je force ma nature. Mais en fait la question ce n'est pas vraiment si je dois y aller ou non, c'est pourquoi j'y vais, je pense. Est-ce que j'y vais pour passer un bon moment ou pour m'assurer que l'on se fasse une bonne image de moi ? Mes problèmes sont vachement intéressant, hein ? :P


Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. c'est clair qu'il ne faut pas que tu y ailles par peur de ce qu'on va penser de toi, parce que ça, peu importe ;)
    perso, je te conseillerais d'y aller une fois, juste pour voir. Tu pourrais avoir une bonne surprise et passer une bonne soirée, faire des rencontres sympa... et puis si tu passes une mauvaise soirée, alors tu auras tenté, et tu n'iras plus ;)

    RépondreSupprimer
  2. Quand j'étais étudiante, j'étais souvent face à ces mêmes interrogations...évidemment, j'ai préféré rester dans ma zone de confort. En tout, durant mes 5 années d'école, je suis allée à une soirée... Je pense que l'essentiel est de faire quelque chose où l'on sera à l'aise...sortir de la zone de confort oui, trop se forcer non

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que si tu y vas, il faut que ça soit pour toi, pas pour plaire aux autres, c'est sans doute plus facile dire qu'à faire, mais je suis d'avis que quand on fait quelque chose à contre-coeur (en quelque sorte) on est moins ouvert à ce qui se passe, aux autres, etc Du coup, on ne profite pas pleinement du moment. Après, rien ne t'empêche d'aller voir si une de ces soirées te plait (quitte à ne pas t'éterniser) L'essentiel c'est que tu agisses en accord avec toi-même ;-) On est tous différents. Quant à sortir de sa zone de confort ... je trouve qu'au final ça se fait souvent progressivement ^^

    RépondreSupprimer
  4. Dis toi que sans sortir de cette zone de confort tu loupes peut-être un très bon moment ?

    Je me reconnais tellement dans ton article !
    Il m'est arrivé de me "forcer" à faire quelque chose pour laquelle j'étais plus que septique, et au final j'ai adoré et/ou j'ai rencontré des gens vraiment cool.

    Vas-y, et fais nous un article sur ton ressenti :D !

    RépondreSupprimer
  5. Pareil on a une soirée de prévue entre les gens de ma promo cette semaine, et j'ai genre pas du tout envie d'y aller... Mais je me force parce que c'est important de sociabiliser tout ça... Puis au final tu passes une bonne soirée avec les gens, mais bon le social c'est chiant parfois ^^

    RépondreSupprimer
  6. Si ça peut te rassurer, étudiante, je ne suis jamais allée en soirée, parce que cela ne m'intéressait pas plus que ça et qu'il me fallait mes heures complètes de sommeil. Et tu vois, on ne m'a pas rejeté pour ça... Bien au contraire, si tu es ferme dans tes choix, on te respectera pour ça. Tu sais, faire les choses par rapport au regard des autres n'apporte aucune fierté, bien au contraire... Bises

    RépondreSupprimer
  7. Hello !
    Je ne suis pas à la fac mais dans une école privée. Par contre, moi je ne me prive pas pour dire aux autres que leurs soirées d'inté, de Noël ou de fin d'année, à 30€ la soirée, tenue chic exigée et prière d'apporter de l'alcool... PLUTÔT CREVER QUE D'Y METTRE LES PIEDS. :p
    Franchement, si c'est tes convictions, ne fais pas le mouton. A côté de ça, j'ai des amis avec qui je bois des tisanes... et ça me rend super heureuse !
    Je suis certaine qu'il y a des personnes qui sont comme toi dans ta promo ou autour de toi. :)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que si faut amener soi-même l'alcool et en plus payer 30€, autant rester chez soi ou sortir entre amis...

      Supprimer
  8. Hello !

    Je découvre ton blog avec plaisir....Et pour ta question....Sors ! Que diantre ! Profites....Après il y aura le mari les gosses, la flemme de s'épiler....Enfin la flemme tout court ! T'es dans la force de l'âge, peut importe l'image que l'on donne aux autres....Le principal, c'est de se faire plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne compte pas me marier ni avoir des enfants mais je vois ce que tu veux dire ^^' Une amie m'a invité chez elle avec deux-trois autres personne et j'ai dis oui, on va commencer doucement hein x) En plus j'ai demandé à un pote de fac comment ça s'était passé jeudi et apparemment c'était nul x)

      Supprimer
  9. Tout à fait d'accord avec Joann ! Je suis étudiante, et franchement, faire la fête, c'est ce qu'il y a de mieux. C'est cool d'être pantouflarde par moments, mais sortir c'est tellement chouette ! Te pose pas la question, il faut juste trouver les bonnes personnes avec lesquelles sortir, et puis ça va tout seul. Sois toi même !

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)