jeudi 21 août 2014

Mentir sur son blog


"Quand le mensonge prend l'ascenseur, la vérité prend l'escalier. 
Elle met plus de temps mais finit toujours par arriver !"

Bonjour ! :)

Parfois je parle à ma mère et ma soeur de témoignages de blogueuses parce que ça s'insère bien dans la conversation. Et ma mère n'y croit pas. Elle secoue la tête "c'est pas vrai, Melgane" et à ma soeur d'ajouter quelque chose comme "n'importe quoi". Je me doute bien que, parfois, comme dans la "vraie vie" les gens mentent. Mais je me dis que l'écrasante majorité des blogueurs et blogueuses ne ment pas. Elle ne ment pas parce qu'un blog, même si c'est un lieu public, reste personnel.

J'ai l'habitude de dire que mentir sur son blog c'est un peu se mentir à soi-même parce que, que le blog soit un journal extime, un exutoire, ou un endroit où l'on donne son opinion, c'est d'abord quelque chose de personnel et l'on est face à soi-même avant d'être face à des lecteurs. C'est d'autant plus vrai quand l'on commence tout juste son blog. Il y a deux où trois jours je parcourais l'annuaire d'Hellocoton et je suis tombée sur le message d'une jeune fille qui disait qu'elle ne viendrait plus sur Hellocoton parce que personne ne commentait ni n'aimait ses articles. Cette personne avait six abonnées, et, le problème, c'est que les premiers abonnés sont souvent ceux qui font de la pub : s'abonnent pour avoir un abonnement en retour et quand on va sur leur page on se rend compte qu'ils ont plus de douze mille abonnements et donc que, forcément, ils ne nous lisent pas. Mais c'est aussi vrai pour les blogs un peu plus connus. Par exemple moi je ne peux pas commencer à écrire un article si je n'ai pas d'abord développé mon argumentaire dans ma tête, si je n'y ai pas réellement pensé. En quelques sortes je me justifie d'abord à moi-même avant de me justifier aux autres. Ça vaut aussi, dans une certaine mesure, pour les blogs beauté : montrer sa façon de se maquiller mais aussi s'améliorer dans le maquillage. Et faire face, parfois, aux critiques.

Ensuite on est un peu plus lu et, cerise sur le gâteau, certains lecteurs prennent la peine de donner leur avis et là on se rend compte que l'on est vraiment lu, que ce n'est pas juste un chiffre sur une courbe. Et on commence à créer des liens, et on lit les blogs des autres, et on se rend compte que l'on n'est pas les seuls à avoir une vie peut-être un peu difficile mais que les autres sont acceptés, pas montrés du doigt, pas jugés, et donc que ça ne sert plus à rien d'essayer de rajouter des paillettes à la sienne puisqu'on ne sera, la plupart du temps, ni montré du doigt ni jugé (ce qui est quand même vachement chouette soit dit en passant).

Après il y a les mensonges de "protections" comme les changements de prénoms par exemple. Et les mensonges par omission des blogueuses qui ne disent pas quand leur article est sponsorisé parce qu'elles n'ont pas envie d'être prises par leurs lectrices pour des vendues. Mais d'une manière générale je crois sincèrement que les blogueuses et blogueurs ne mentent pas. Alors c'est sûr que certains témoignages peuvent paraître aberrants, qu'on se dit que ce n'est pas possible que des gens se comportent réellement comme ça, mais je pense que l'écrasante majorité des témoignages sont vrais.

Qu'en pensez-vous ?

Source photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Je comprends parfaitement les mensonges de "protection", car ce n'est pas parce que l'on souhaite partager nos épreuves, nos expériences ou nos passions que l'on a pour autant envie d'être reconnue par tous."Le blog c'est d'abord quelque chose de personnel et l'on est face à soi-même avant d'être face à des lecteurs." Ta phrase résume exactement ce que je pense^^ Malheureusement, dans le monde des blogueuses comme dans la vie IRL, il arrive que les gens mentent mais je suis d'accord avec toi, je crois aussi que "l'écrasante majorité des témoignages sont vrais" même si parfois leur histoire semble aberrante ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je suis entièrement d'accord avec toi et tout ce que décris si justement dans ton article. J'ai envie de croire que la plupart des témoignages sont vrais, car un blog est comme tu l'as dis un endroit personnel où l'on se confronte à soi avant d'exposer son article au grand jour.

    Pour moi, un blog c'est un moyen de créer une sorte de confiance en soi. Travailler sur un article, réfléchir à son contenu, faire ses photos et tout ce qui s'en suit. Mais le plus dur c'est de poster car la mise en ligne dévoile au grand jour un peu de soi à une vaste masse de gens qui ne sont pas forcement réceptifs. Il faut assumer son article, en être fier. Etre tout simplement fier de soi. Et c'est pour cette raison que je pense que la plupart des témoignages sont vrais.

    Miko :D
    mikomake.weebly.com

    RépondreSupprimer
  3. Je suis du même avis. Il est plus aisé de parler de ce que l'on connait donc de ce que l'on a vécu. Après, je pense que certains faits peuvent être accentuer pour "brouiller les pistes" pour les blogueuses anonymes (comme c'est mon cas) mais il y a toujours une base qui est réelle...

    RépondreSupprimer
  4. Je suis entièrement d'accord avec toi (comme dans la plupart de tes articles en fait). Je pense que si on ment sur un blog, c'est qu'on se ment à soit me^me. après je pense qu'il est tout de même possible de mentir sur un blog, mais surtout quand on a une certaine "réputation" car de fil en aiguille je pense qu'on doit se sentir observée en quelque sorte. Je dis ça un peu au hasard car je suis loin d'être connue mais pour certaines blogueuses (et par extension youtubeuses) qui sont lues et vues par des milliers de personnes chaque jour, il y a une plus forte pression. Je pense que peut_être elles peuvent mentir, soit pour protéger leur vie privée (ce qui est légitime en soi) ou bien parce que dès qu'elles font une erreur, cela leur est reproché. Evidemment des fois il est plus simple de mentir qu'autre chose.
    Mais je pense aussi qu'il y a une seconde catégorie de blogueuses, qui elle ment aussi régulièrement, que ce soit pour donner du poids à leurs arguments (inventer une personne fictive qui aurait les mêmes opinions, pour montrer qu'elles sont pas les seules à tenir ce discours) ou bien même parce que en soit, la blogosphère c'est un monde certes très sympa, mais qui peut très vite devenir oppressant à cause des critiques.

    Bref, je ne sais pas si j'ai été claire, je t'ai exposé un peu ce que je pensais, et je file dormir ;)
    Merci pour cet article, super comme toujours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as été claire, je vois ce que tu veux dire :) C'est sûr qu'il y a aussi la peur de la critique et donc en montrant que d'autres personnes pensent pareil peut permettre de se "protéger".

      Merci :)

      Supprimer
  5. Coucou :)
    Perso je n'ai pas le problème d'avoir à mentir ou pas sur mon blog car il est dans un case qui ne prête pas à trop parler de sa vie privée, voir pas du tout. Donc en en parlant pas ou très peu, la tentation de mentir, ou encore cacher des choses est absente. J'ai de mon côté effectivement préféré ne pas opter pour un pseudo ou autre prénom pour bloguer, car je n'avais pas d'idées, mais aussi parce que sur ce blog là, j'avais envie de garder une partie de mon identité : mes initiales :) Après, perso, je ne vois pas l'intérêt de mentir pour mentir, à moins qu'un blog soit clairement annoncé comme contenant des articles "Romancés". Le cas échéant, mieux vaut ne rien publier plutôt que publier du bidon, du factice. J'ai jamais trop compris pkoi mentir sur un blog.
    Pour le fait de ne pas annoncer qu'un article est sponsorisé, je sais que sur certaines plateformes d'affiliation demandant à écrire contre rémunération, c'est une volonté du client que le sponso ne soit pas déclaré. Perso je ne prendrais donc aucun partenariat si je ne peux pas maîtrisé ce détail car si je devais faire du sponso, j'ai envie d'avoir le choix de pouvoir l'annoncer. Je préfère le cas échéant cracher sur la rèm.
    M'enfin tout ça, c'est comme dans la vie de tous les jours, hors web, du mensonge, du "jte dis pas tout", il y en a aussi et hélas, on pas rarement savoir la vérité et on est bien obligé de faire avec.
    Ton article est vraiment chouette, j'ai bcp aimé te lire :)

    RépondreSupprimer
  6. Sujet intéressant ! Comme toi, je pense que la plupart des blogueurs/blogueuses sont sincères et que s'ils ne le sont pas, ils ne tiennent pas dans le temps (jouer à devenir quelqu'un d'autre, ça peut être rigolo le temps d'une soirée déguisée mais qui l'assumerait pendant des mois ?).

    J'ai l'impression que le mensonge le plus courant dans la blogosphère est un peu le même qu'avec les réseaux sociaux : c'est enjoliver certains aspects de sa vie qui, en réalité, ne prennent pas tant de place que ça. Par exemple, on va davantage poster ses photos de vacances exotiques ou un achat de chaussures Jimmy Choo... qu'une photo des ballerines trouvées à 5€ au marché du coin. Le blog, comme les réseaux sociaux, c'est souvent la mise en avant de l'extraordinaire qu'on fait passer pour quelque chose d'ordinaire. Ça me rappelle Anne (du blog annedubndidu.com) qui recevait des critiques sur la quantité de fringues qu'elle achetait. Elle avait dû préciser qu'elle travaillait chaque été et pendant l'année pour se payer ses vêtements et que non, ça ne tombait pas sans effort dans son armoire grâce à la carte bleue des parents.

    Cet aspect "réalité" est souvent occulté sur les réseaux et dans la blogo et certains blogueurs renvoient parfois l'image de quelqu'un qui fait du shopping non stop ou qui voyage sans arrêt alors que la majorité a aussi, comme tout le monde, des contraintes financières et un nombre de jours de congés limité.

    Mais est-ce que c'est pour autant un "vrai mensonge" ? Je ne crois pas. On a tous besoin d'un peu de rêve et de sortir de l'ordinaire, qu'on soit blogueur et/ou lecteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas que mettre en avant certains aspects et en lisser d'autres soit un réel mensonge. Parce que finalement Anne achète réellement les vêtements qu'elle met en avant même si elle ne dit pas qu'elle travaille tous les été. Ça serait un mensonge si elle disait qu'elle recevait tout des marques, par exemple. Je crois que ça dépend aussi des besoins du blog. Par exemple moi j'aime bien faire des sujets sur l'intolérance du quotidien donc je vais avoir plus de facilité à retenir une phrase comme "tu fais pas de snowboard quand t'as un problème à la jambe", "ça fait pédé", ou "c'est du gâchis que tu sois gay", ou encore, plus récemment "tu me l'avais pas dis" quand j'ai glissé dans une phrase qu'une de mes amies est homosexuelle. Mais ma soeur et mes amis ne disent pas que ce genre de phrases, la plupart du temps elles réfléchissent avant de parler (xD). Le gérant d'un blog de voyage va avoir plus tendance à mettre en avant ses voyages plutôt que le temps qu'il a mis pour économiser alors que le gérant d'un blog d'humeur va peut-être plus expliquer qu'elle glisse un petit billet dans un cochon rose chaque fois qu'elle passe la porte de chez elle, en plus de raconter son voyage.

      Supprimer
  7. Marrant, j'ai songé à écrire un article sur ce thème quand un annonceur aux jesaisplusquoiawards (des fois je vais à des trucs cons) m'a demandé de parler de VMG puis m'a sorti "Ah, c'est super drôle ça, et sinon y a combien d'histoires vraies dans votre blog, ou tout est inventé ?" J'ai failli lui péter les genoux évidemment. Maintenant vu ma dose de poisse on pourrait s'interroger mais ceux qui me suivent depuis le début savent que oui, autant de malchance c'est possible (ça me réconforte quelque part).
    Maintenant, je t'avoue que je connais 2/3 blogueuses qui se sont réellement inventées ("ées" "é", ? je sais plus) des vies. Perso je trouve ça dommage mais ce n'est pas à moi de juger (je pars du principe qu'il y a déjà pas mal de matière avec la réalité).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après c'est un peu comme dans la vie, il y a toujours des gens qui vont s'inventer des vies parce qu'ils ne se trouvent pas intéressant sans, mais ça reste assez rare je pense, enfin je crois... ^^'

      Supprimer
  8. Pour ne pas déroger à la règle, je suis d'accord avec toi. En ce qui me concerne, j'ai préféré opter pour un pseudonyme car même si je suis à l'aise avec mes opinions, j'ai juste énormément de mal à les formuler. Le fait que cela soit relié à moi IRL me gêne, une sorte de pudeur je dirais, qui fait que le pseudonyme était pour moi la condition pour me permettre d'éprouver du plaisir en faisant mon propre blog et non pas de la gêne.

    Concernant le fait de "s'inventer" une vie, c'est quelque chose qui, personnellement, me ferait vraiment mal au cœur puisque, obligée de fabuler quant à ma propre existence, je n'en retirerais qu'une sensation d'amertume pour mon existence qui, finalement, ne vaudrait pas la peine d'être raconter.

    Mais je pense, en effet, que sur internet comme dans la vraie, il y a des gens qui trouvent là dedans une solution de facilité/échappatoire. S'inventer une vie est parfois beaucoup plus facile et rapide que d'y remédier sincèrement et véritablement.

    Enfin, c'est ce que je crois.

    RépondreSupprimer
  9. et pourtant... certaines mentent. Je crois que c'est "le blog de la peste" qui racontait qu'une blogueuse s'était fait passer pour morte... alors qu'elle était bien vivante. Une autre blogueuse (dont le nom m'échappe) avait raconter une histoire similaire. Donc certains mentent sans doute... et ça peut aller loin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle a menti sur sa mort à mon avis elle avait menti beaucoup plus et voulait arrêter sans savoir comment faire sans qu'on lui tombe dessus et l'insulte, du coup elle s'est faite passer pour morte parce que la mort ben... c'est définitif, et personne vient te chercher des histoires... c'est quand même effrayant que quelqu'un puisse en arriver là !

      Supprimer
    2. je crois que c'était un peu plus complexe que ça... il me semble (à confirmer) qu'elle avait demandé à ce que certaines personnes soient prévenues de sa "mort"... tordue de toute façon.

      Supprimer
  10. bonjour,
    je viens de lire ton article somme toute intéressant!
    je suis d'accord avec toi sur le fond, mais je pense que le nombre de personnes enjolivant la réalité est bien plus grande.
    Alors oui, ça fait mieux d'écrire que l'on a passé un weekend à Rome (en prenant les photos de sa soeur, copine...) que de dire que l'on a passé son samedi coincé au fin fond de la campagne avec ses beaux parents!
    Malheureusement, le quotidien ressemble plus à ça qu'à un long fleuve tranquille où tout est merveilleux, tant au niveau financier, qu'au niveau professionnel ou amoureux.
    Je lis souvent des articles de personnes à qui tout réussi à lire leurs articles.
    A croire qu'ils n'ont jamais de problème ni d'argent, ni amoureux, encore moins avec leurs enfants et sont des cuisiniers hors pair!
    Ils vivent dans un monde idéal et nous jettent à la figure au détour d'un article leur parfait bonheur que jamais rien ne vient entacher.
    Cela est surement vrai pour certaines personnes mais presque toutes, j'en doute.
    Il est vrai qu'avoir un blog permet de s'exprimer, de montrer un peu(beaucoup) de notre vie, notre quotidien et il n'appartient qu'à nous de faire paraître le meilleur de notre vie.
    Si les blogueurs et blogueuses s'en sortent comme ça alors tant mieux pour eux. C'est triste.
    Pour ma part, je veux mon blog le plus sincère possible car ma vie quotidienne est pleine de rebondissements, je suis une maman qui travaille, qui connait des hauts des bas, qui s'en sort tant bien que mal avec son ado et sa fille de 20ans au caractère bien trempé! et non tout n'est pas rose et il m'arrive d'avoir des ratés (comme en cuisine par exemple), mais j'y fais fasse!
    je te souhaite un bon weekend ensoleillé je l'espère!
    biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu me dis ça me fait penser à l'article d'une blogueuse dont j'ai oublié le nom et qui racontait qu'une amie a elle avait divorcé alors que sur Facebook tout semblait idyllique et formidable. Je pense que certaines personnes utilisent leur blog comme d'autres utilisent Facebook, pour enjoliver leur vie. Après peut-être aussi qu'elles n'ont pas envie de parler des bas parce qu'elles ont peur que ça n'intéresse personne ou que les lecteurs n'aient pas envie de lire quelque chose de triste.

      Supprimer

Un petit mot ? :)