jeudi 3 juillet 2014

S'écouter

 

Bonjour ! :)

Ce matin j'écoutais un débat à la radio et j'ai été surprise quand une auditrice a refusé de laisser le débatteur qui n'était pas d'accord avec elle lui répondre, et quand un autre a dit, assez énervé, qu'il était désolé mais qu'il ne changerait pas d'avis. Je ne pense pas que le but d'un débat _ et ça peu importe le thème et le sujet _ ce soit de faire en sorte que l'autre change d'avis ; je ne pense pas que ça soit le but premier. Pour moi le but premier d'un débat c'est d'abord de comprendre autrui.

Il y a quelques jours j'ai lu un commentaire laissé sur le blog d'Unicks par Emma June et qui m'a interpellé : "La communication c'est compliqué et je te remets cette explication on ne peut plus vraie que tu connais peut-être : 1 Entre ce que je pense // 2 Ce que je veux dire // 3 Ce que je crois dire // 4 Ce que je dis réellement // 5 Ce que tu veux entendre // 6 Ce que tu entends // 7 Ce que tu crois comprendre // 8 Ce que tu veux comprendre // 9 Et ce que tu comprends réellement // Il y a 9 possibilités de ne pas s’entendre !". Donc même en s'écoutant on peut ne pas se comprendre. A partir de là, si l'on ne s'écoute même pas, comment est-on censé se comprendre ?

Je me suis demandée pourquoi ne pas accepter d'écouter l'autre et je me dis que c'est peut-être parce que ça fait peur de se dire qu'on a peut-être tord, que nos convictions sont fausses, qu'on se trompe depuis de longues semaines, mois ou années. Peut-être qu'on a peur d'être convaincu, alors on se braque. Peut-être aussi qu'on a peur tout court. Par exemple après les élections européennes pas mal de personnes ont écrit des articles pour dire que c'était horrible que le Front National soit passé ; des articles dont les auteurs gardaient plus ou moins leur calme. Moi aussi j'ai fait un article et, hier, j'ai reçu un commentaire sur cet article, de Merle qui me disait que mon article était respectueux, ce qui n'est pas chose aisée puisque l'on peut facilement s'enflammer. J'avoue que ça m'a fait très plaisir parce que c'était mon but : ne pas m'énerver, juste essayer de comprendre pourquoi une camarade de classe est d'accord avec Marine Le Pen.

L'important dans un débat c'est d'échanger avec les autres. Si l'on s'énerve ça ne donne pas envie aux gens qui ne sont pas d'accord avec nous de nous parler et on reste entre personnes qui s'entendent à se dire "mais oui t'as raison" pendant une heure. Je trouve que ce qui est intéressant dans un débat c'est de voir qu'il y a des personnes qui ne pensent pas comme nous, de prendre un problème ou une question sous un autre angle...

Au bac écrit d'anglais il y avait une question qui demandait, en gros, en quoi les différences entre les gens pouvaient enrichir les relations. Je pense que c'est par leur nature en elle-même que les différences enrichissent les relations. Donc si au lieu de se braquer on essayait d'écouter l'autre plutôt que de penser que de toute façon on a raison, si on essayait de prendre le problème sous un autre angle, de le voir avec d'autres yeux, on pourrait comprendre l'autre, et si on comprend l'autre on est un peu plus tolérant (c'était la minute Bisounours). Parce qu'il n'y a pas de relation sans différence ^^'.

Qu'en pensez-vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais je trouve ça compliqué de "renier" son avis pour essayer d'ouvrir son esprit à un autre, y arriver c'est faire preuve de beaucoup de sagesse. Bravo pour ton article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que parce qu'on écoute un autre avis on renie le sien. On peut écouter l'avis de quelqu'un d'autre et ne pas changer le nôtre d'un poil.

      Supprimer
  2. Ah les débats... J'ai beaucoup de mal avec la plupart des débats que j'entends à la radio ou à la télé, car bien souvent c'est coupage de parole à tout va, et que je ne t'écoute pas, et que je campe sur mes positions en rejetant ta parole parce que, forcément, ce n'est pas la mienne, donc elle n'est pas bien.
    Je trouve ça tellement dommage. Tu peux avoir un avis personnel, bien tranché, et être pour autant capable d'écouter les autres jusqu'au bout. D'autant plus que je trouve ça aussi enrichissant, effectivement. Pas la peine d'être d'accord sur tout pour discuter, et c'est bien là l'intérêt d'une discussion, et plus encore d'un débat.
    D'autant plus qu'ils doivent bien savoir que leurs débats sont là non pas pour convaincre la personne avec laquelle ils débattent mais les personnes qu'ils écoutent. Donc autant écouter jusqu'au bout l'argumentaire de l'autre et ensuite y répondre...

    RépondreSupprimer
  3. Moi je comprend pas les gens qui s'énervent au cours d'un débat. Quoi que parfois les énormités me mettent hors de moi, ou bien sur des sujets grave. Mais je ne comprend pas pourquoi il est impossible au gens de simplement comprendre un autre point de vue. On a tous un avis différent car nous sommes différents. On a pas vécus les mêmes choses,ni été élevé de la même manière, alors forcément la façon dont on réagit diffère. C'est normal, et je ne comprend pas pourquoi certains s'obstinent à vouloir que tout le monde pense de la même manière.

    RépondreSupprimer
  4. Tu as entièrement raison, et j'essaie d'écouter les autres. Maintenant il m'arrive de bouillir et de me braquer quand la personne qui est en face de moi à un petit esprit et n'est pas du tout ouverte. Et puis ça dépend aussi de la question, tu prends par exemple l'homosexualité (dernier exemple que j'ai en tête pour moi), quelqu'un qui va me dire que c'est contre nature gnagnagnagna j'ai juste envie de lui mettre 3 tartes dans la gueule que de lui parler et partager mon point de vu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est clair que quand t'entends que l'homosexualité c'est contre nature, horrible, ou que les femmes Blanches qui couchent avec des Noires sont des monstres, tu n'as pas envie de discuter... Mais dans ces cas-là je pense qu'il faut déplacer le débat de "est-ce que l'homosexualité c'est bien" à "pourquoi tu penses ça".

      Supprimer
  5. Les gens sont égoïstes. Seul leur avis compte. A partir du moment où tu n'as pas le même qu'eux, t'as signé ton arrêt de mort. Les gens comme ça, je n'en veux plus.

    Je me suis longtemps tue ou mise sur la même longueur d'onde pour éviter les disputes. Ca m'a mené à quoi ? A part être hypocrite avec moi-même, avec les autres.

    Maintenant, je ne me tais plus. J'estime qu'on est en âge de parler/débattre sans se cracher à la gueule. Certes, certains ne le voient pas de cet oeil, tant pis pour eux. Fermer sa gueule, ça va 5 minutes. La communication est très importante dans ma vision de la vie. On ne peut qu'avancer avec elle. Si certains s'y refusent, bye bye ^^

    RépondreSupprimer
  6. C'est marrant, il doit y avoir un "esprit collectif" qui nous fait penser aux mêmes problématiques à peu près en même temps (on voit souvent ça dans la blogosphère^^), j'ai eu une réflexion qui complète un peu la tienne récemment sur "Peut-on vraiment se faire un avis ?" (http://biopascher.wordpress.com/2014/06/20/peut-on-vraiment-se-faire-un-avis/).

    Bises :-*

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)