samedi 10 mai 2014

Tous un peu raciste ?

Bonjour ! :)

Je suis allée voir Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu cette après-midi et, comme beaucoup de spectateurs donc ça ne sera pas une surprise, j'ai adoré. C'est drôle (pour une comédie vaut mieux quand même) et c'est intelligent. Et quelques minutes après être sortie j'ai repensé à une critique que j'ai entendu il y a quelques jours quand je suis tombée par hasard sur le Before de Canal+ : "les gens aiment se moquer" disait un jeune homme qui ne voyait pas pourquoi on pouvait faire un film sur le fait qu'une femme Banche épouse un Noir. Mais on ne se moque pas du Noir, on ne se moque pas du musulman, ni du Chinois, ni du juif : on se moque des parents et de leur comportement, surtout. Ce sont leurs expressions qui sont drôles, leurs réflexions... Et ce n'est pas de la moquerie méchante, on ne va pas voir le film parce qu'on prend plaisir à se moquer de l'autre, on va voir le film parce qu'il est bien foutu et intelligent, ça fait rire parce que, justement, on n'est pas raciste et qu'on se moque des parents et des clichés. Je pense que le raciste qui va voir ce film ne rit pas, ou peu, il opine à tout ce qui est dit (attention, je ne dis pas que tous ceux qui ne rient pas son racistes, je dis que je pense que les racistes ne rient pas). Bref.

A un moment dans le film l'un des personnages dit qu'au fond "on est tous un peu raciste" et, à la sortie, l'une des amies avec qui je suis allée le voir dit que ses parents auraient réagit pareil si elle avait eu un petit copain "différent". Ça m'a fait penser à autre chose : mes parents. Mes parents arrêtent pas de dire "Maries-toi avec qui tu veux mais pas un Arabe". Pourquoi ? Parce qu'ils sont focus, ils mentent, parce qu'ils font soit disant le ramadan pour ne pas venir travailler... Et si je leur dit qu'en Seconde j'avais une fille d'origine Arabe dans ma classe et qu'elle était pas comme ça ils me répondent que c'est parce que les femmes ne sont pas pareilles... Et puis les Noirs, généralement, ils comprennent pas les maths (pas de chance, j'avais un Noir dans ma classe en Seconde il avait dix-huit de moyenne), c'est parce que leur cerveau est fait de telle sorte que... ce que ça m'agace d'entendre des conneries comme ça. Et pourtant je suis sûre qu'ils riraient en allant voir le film, parce qu'ils ne sont pas racistes vous comprenez (ce sont justes des faits comme dire "il est roux"). M'enfin un peu sur les bords quand même.

"On est tous un peu raciste" je crois que c'est un peu vrai. Plusieurs fois face à une situation je me suis fait des réflexions pas très très correctes, automatiques, comme un réflexe, avant de me reprendre et de me raisonner. Automatiques parce que nous sommes nourris de clichés, d'a priori, de l'héritage d'une culture ou de l'Histoire. Et j'ai beau me raisonner à chaque fois, me dire que je dis n'importe quoi, que j'abuse, ne sincèrement pas être d'accord avec ma réflexion automatique, j'en ai presque à chaque fois face à telle ou telle situation. En fait je crois qu'on a tous plus ou moins des automatismes (en tout cas ça me rassurerait que ça soit le cas xD) et c'est en ne les combattant pas qu'on devient réellement raciste, en se disant "ça c'est vrai, c'est la science". D'ailleurs dans le film ils en traitent : un personnage mélange de l'eau et de l'huile, preuve qu'on ne peut pas se mélanger, mais un autre personnage lui oppose que le café et le lait ça se mélange. Alors je ne prétends pas que c'est facile de ne pas se laisser bouffer par les clichés, mais déjà si on commençait à se poser des questions ? Quand ma soeur sort "ça fait pédé" elle ne se pose pas de questions, elle ne se demande pas si cette phrase peu choquer les gens en général ou blesser les homosexuels. Quand une amie sort "c'est du gâchis que tu sois gay" elle ne se pose pas de questions. Pourtant c'est en se posant des questions qu'on trouve des réponses et qu'on peut arrêter de dire des âneries plus grosses que nous.

Et dans le film au début le musulman, le juif, et le Chinois ils ne s'aiment pas beaucoup, ils s'insultent, donc ils sont tous un peu racistes envers quelqu'un, ils ressortent de vieux clichés. Le film ne traite pas juste le racisme Blancs contre Noirs ; il traite un peu tous les racismes, et c'est en ça, aussi, qu'il est intelligent. A la fin du film on se pose des questions, on pense au film, et pas à ce qu'on va manger ce soir ou à l'endroit où on a garé la voiture. En tout cas c'est mon cas (en même temps je n'ai pas de voiture xD). Donc j'encourage toutes les personnes qui ne l'on pas vu à aller le voir, vraiment :)

Source image

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Je vais te sortir un de mes cours de psycho haha, mais on a tous des automatismes, des préjugés et c'est normal parce qu'on est humain, qu'on possède un cerveau qui fonctionne à l'économie. Il a besoin de ranger dans des cases toutes les informations pour pouvoir traiter plus vite justement les info. Et évidemment ces petites cases sont influencées par notre culture etc comme tu le dis bien !
    Je ne pense pas que ça fait de nous des racistes, le racisme serait de le penser rééellement, d'en être convaincu etc.
    En tout cas sinon j'ai vu des extraits de ce film et il à l'air vraiment extra ! J'espère avoir le temps après mes partiels d'aller le voir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà, tant qu'on ne pense pas réellement nos automatismes et qu'on ne se laisse pas avoir par la facilité qu'on a à les laisser faire, ça va ^^' Mais c'est tellement facile de ne pas se poser de questions, et puis certaines personnes parlent bien, jouent de ça, et en les écoutant tu penses presque qu'elles ont raison et hop, t'es de l'autre côté de la barrière en moins de deux secondes...

      Supprimer
  2. Article très intéressant, ce film a l'air tres interessant. Mais mon copain prefere voir Godzilla alors ce sera sans moi ! ^^'

    Romy

    RépondreSupprimer
  3. Alors c'est l'histoire d'un arabe, d'un noir, d'un juif ; bon voilà le synopsis se présente déjà comme une blague de beauf' raciste :-D Ceci étant dit, comme je suis bon public et que j'aime ces acteurs, j'ai très envie de le voir également ! Bon je ne pense pas qu'il y ait un quelconque intérêt dans ce film, au niveau du changement des mentalités j'entends; parce que pour le reste, c'est quasi sûr que c'est à mourir de rire. Mais ce n'est pas un film qui va combattre les préjugés ou nous instruire, parce que finalement le meilleur moyen de faire ça serait de faire un film où on voit également des noirs, des chinois ou que sais-je encore et qu'à aucun moment on ne parle de leurs origines. Voilà c'était ma minute chiante (tu commences à me connaître ^^). Après pour le fait qu'on soit tous racistes, tu as en partie raison, après je ne parlerai pas forcément directement de racisme mais plutôt d'idées acquises depuis le plus jeune âge dont on se débarrasse... ou non. Quand j'avais 18 ans, je me suis aperçue que si le soir un jeune me suivait dans la rue et qu'il était pas blanc, j'avais plus peur que s'il était blanc. J'y ai beaucoup réfléchi parce que j'avais quand même compris que c'était totalement stupide et sans fondements. Alors, à force d'y penser, cette idée s'est en allée de ma tête, et maintenant que je vis dans le 93, heureusement que tout ça ne me fait plus peur :-D Bref, tout ça pour dire que même sans parler de racisme, il y a des choses ancrées en nous depuis toujours qui peuvent plus ou moins nous conditionner, après c'est à nous de savoir faire le tri et de savoir qui on veut être comme personne :-) Billet intéressant en tout cas ! (j'ai hâte de voir le film !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que côté changement des mentalités ça ne marchera pas, parce que je pense que ceux qui vont voir le film sont en majorité non racistes, donc que le travail est déjà fait. Par contre on rit du racisme donc c'est bien parce qu'il y a quelques mois, selon un sondage (bon cela dit il faut se méfier des sondages), plus de Français se décrivaient comme "racistes" ou "un peu racistes".
      C'est vrai que c'est pas parce qu'on est suivit par un Blanc qu'il ne va pas nous tuer et que le Noir va le faire... Xavier Dupont de Ligonnès il était Blanc et chrétien et il a tué toute sa famille. Mais on est tellement conditionné par la peur de l'étranger et tout ça qu'on en arrive à avoir des pensées surréalistes.

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup la façon que tu as d'analyser les choses. Surtout pour les automatismes. J'en ai pas mal aussi, malheureusement, et, comme toi, je me reprends moi-même.

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)