vendredi 16 mai 2014

Pourquoi mettre des garçons en jupe ne marchera pas

Bonjour :)

J'avoue ne pas trop savoir comment commencer cet article. Disons que, quand j'ai allumé ma radio, je suis tombée sur un débat autour de la journée de la jupe et surtout de ce qui a été apparemment demandé aux lycéens et étudiants de Nantes à l'occasion de cette journée à savoir se mettre en jupe pour lutter contre l'inégalité et le sexisme. Et en fait je ne comprends même pas qu'on fasse un débat autour de ça, je trouve cette idée assez stupide en fait.

Quand une fille se met en jupe et se fait insulter ce n'est pas parce qu'elle s'est mise en jupe, c'est parce que la jupe est associée à la prostitution, à la femme provocante... ça révèle toute une image de la femme derrière mais la jupe en elle-même c'est juste un bout de tissu. Ce que je veux dire c'est que si les garçons se mettent en jupe ils n'auront pas les mêmes insultes qu'une femme peut avoir quand elle se met en jupe, ça n'enlèvera pas de la tête de ceux qui le pensent qu'une femme en jupe au-dessus du genoux est une "salope" et ça ne changera pas l'image qu'ils ont de la femme. Donc c'est inutile (et risible) d'après-moi. Et puis quel garçon va vouloir mettre une jupe sérieusement sans prendre ça comme les déguisements qu'on enfile pour fêter la fin de l'année dans les lycées ? On peut m'opposer qu'il y a le kilt. Oui, c'est vrai, il y a le kilt. Mais le kilt ne fait pas partie de notre culture et c'est un kilt, pas une jupe ; je doute qu'un Écossais accepte plus qu'un Français si vous lui demandez de se mettre en jupe.

Et en plus je pense que ça peut faire reculer la lutte contre le sexisme en plus de ne pas la faire avancer. Dans ma classe en Seconde il y avait deux ou trois garçons qui se moquaient de tout, je les imagine très bien se mettre en jupe et s'esclaffer "oh tiens t'es habillé en salope". Super. On avance bien comme ça. C'est à se demander si les personnes qui ont eu cette formidable idée connaissent les lycéens. Les jeunes sont facilement moqueurs, parfois se sont des blagues au second degrés et parfois elles sont au premier. Au lycée il y a encore du harcèlement scolaire. C'est pour ça que ça ne marchera pas. Même si on voit des photos de lycéens nantais avec des jupes : il y en a combien sur le nombre total d'élèves masculin ? Et sur ce chiffre il y en a combien qui font ça juste pour s'amuser gentiment, parce qu'ils trouvent ça sympa ?

L'année dernière on a eu dans le lycée une exposition avec des panneaux et des informations sur le sexisme un peu partout dans le monde, les chiffres, tout ça... je pense que ça a mieux marché que ne marchera jamais cette idée de mettre des garçons en jupe. Je crois qu'au lieu d'essayer de lancer des provocations pour attirer les médias et ouvrir des pseudo-débats nationaux on ferait mieux d'inciter les proviseurs ou les académies à prendre des initiatives sans attendre de l'aide de l'extérieur parce que finalement le sexisme c'est l'affaire de tout le monde. 

Parce que tant qu'on y est on peut imposer aux garçons de se mettre en jupe une fois par semaine. Sauf que les obligations n'ont jamais changé les mentalités : ce n'est pas parce qu'on interdit aux hommes d'aller voir des prostituées que certains n'en ont pas envie. Ce sont les mentalités qu'il faut changer je pense et pas la façon de s'habiller des garçons. Leur imposer (ou même leur proposer) la jupe c'est de l'énergie dépensée pour rien ; ça ne changera pas l'idée qu'ont ceux qui pensent que les femmes c'est de la merde, ni celle de ceux qui sont déjà convaincues que les femmes sont leurs égales.

Qu'en pensez-vous ?

Source photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. J'en pense qu'on en parle beaucoup plus par rapport à une expo ou je ne sais quoi, donc ce n'est peut-être pas si inutile... En l'occurrence à Nantes, ça s'est bien passé (à part avec la poignée de radicaux qui sont malheureusement encore sur Nantes). Visiblement, ça s'est surtout fait au lycée Clémenceau, ils étaient une centaine (ce qui fait un certain nombre tout de même). Et faut savoir aussi que à Nantes, ce n'est pas rare du tout de croiser des hommes en jupes... Et je ne déconne pas. Je ne parle pas de jupes fleuries que tu vas trouver chez Naf-Naf (au hasard hein) mais de trucs noirs un peu longs et larges qui sont vraiment très seyants ! Par ailleurs, les gros titres de Ouest-France et Presse-Océan allaient à l'encontre du Figaro (désolée je n'ai que cette comparaison en stock^^), ils parlaient de polémique infondée, etc. En fait, je dirais que ce genre d'initiative peut se révéler inutile dans des villes comme Nantes, tout simplement parce qu'il n'y a pas spécialement de problèmes à la base. Cela étant dit, si ça peut montrer l'exemple à d'autres villes, je ne trouve pas ça mauvais. Tiens, ici tu as plusieurs réactions : http://www.ouest-france.fr/journee-de-la-jupe-reactions-en-cascade-2546761 dont une qui explique de façon très succincte pourquoi ce n'est pas si "inutile" et pourquoi ce n'est pas "sans rapport" avec la lutte contre le sexisme. Ici, c'est un article qui m'a fait bondir... http://www.ouest-france.fr/sexisme-linitiative-des-lyceens-mal-percue-par-deux-collectifs-2541494 Je trouve ça carrément malsain ce que font ces "personnes", de toute façon ce sont toujours les mêmes qui font chier à Nantes, ils sont anti-tout, quitte à scander les plus grosses conneries du monde... (je caricature à peine, désolée pour ma vulgarité mais je les ai trop côtoyé ces illuminés...). Et sinon, paraît que ça a ouvert un dialogue entre les filles et les garçons, tiens un autre article un peu plus détaillé : http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/16/journee-de-la-jupe-lycee-clemenceau-nantes-tague-dizaines-garcons-deguises_n_5335574.html?utm_hp_ref=france (je n'aime pas le titre de l'article mais bon ^^) Ah et ils n'ont pas demandé, ils ont proposé, c'est assez différent ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il y a eu des travaux, des échanges, des débats, etc, très bien, mais alors pourquoi ponctuer avec ça et pas autre chose ? Je veux bien qu'on me dise que c'est symbolique mais il n'empêche que l'on parle de "déguisements" donc ce n'est pas pris au sérieux. Et puis surtout le danger c'est que ça peut détourner le débat. Ce matin à la radio ils ont dérivé sur la théorie du genre et vas-y que je t'explique que les garçons vont perdre leurs repères... ça n'a rien à voir avec le sexisme.

      Supprimer
    2. Pourquoi ponctuer par ça ? Bien, je me demande si ce ne sont pas les élèves eux-mêmes finalement qui ont proposé l'idée. Si c'est le cas, cela montre tout de même qu'ils ont une certaine conscience du problème. Quant au terme "déguisement", il est surtout dans le titre de l'article, il ne me semble pas que les jeunes hommes interrogés parlent systématiquement de "déguisement". Après comme je te disais, à Nantes, des hommes en jupes ce n'est pas rare, là ça a fait tout un foin parce que les 50 clampins intégristes du coin ont eu vent de la nouvelle mais c'est tout finalement... Disons que je trouverai ça pas mal de voir ça dans d'autres villes avec également des "cours" en amont bien évidemment. Et après les élèves font bien ce qu'ils veulent, on ne leur impose rien, on les informe. Et sinon comment ponctuer avec autre chose ? Je ne sais pas comment on ferait, ce qu'on pourrait trouver comme idée percutante, vraiment... C'est un sujet assez complexe. Pour ce qui est des dérives, j'ai l'impression que c'est un peu voulu, je ne parle pas des élèves là mais de ceux qui par la suite en font leurs choux gras à la radio comme tu dis. Ceci étant dit, ça aurait été une autre initiative un peu percutante comme celle-ci, ils auraient également fait dévier le sujet puisque c'est leur unique but...

      Supprimer
    3. Si c'est l'idée des élèves alors pourquoi pas... ça montre qu'ils le font au sérieux et pas pour s'amuser... Après je ne pense pas que les débateurs aient dérivés pour dériver, je pense qu'ils l'ont fait parce que "oui ou non est-ce une bonne idée de mettre des garçons en jupe pour combattre le sexisme" est un sujet où on tourne vite en rond au bout de trente minutes à mon avis.

      Supprimer
    4. Ah, au temps pour moi, je croyais que tu parlais de personnes appartenant à des groupes radicaux qui s'étaient exprimé à la radio. Et sinon pour le film "La journée de la jupe", tu en as pensé quoi ? Vous avez eu un débat entre élèves par la suite ? :-)

      Supprimer
    5. J'ai trouvé que la réflexion était intéressante et puis la traiter comme ça ça met un peu d'action par rapport à une simple discussion... Non on n'a pas eu de débats, on a regardé le film après l'expo et c'est tout. Et sinon pour les débateurs je ne sais pas s'ils étaient de groupes radicaux en fait, parce que j'ai pris le débat en cours de route donc j'ai raté les présentations.

      Supprimer
  2. Oh et je te conseille l'excellent film "La Journée de la jupe" avec Adjani, c'est magistral ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà vu à l'expo de l'année dernière au lycée ;)

      Supprimer
  3. et pourquoi pas je suis un homme je met des jupes mais aussi avec un collant c est un vetement super agreable a porter

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)