dimanche 25 mai 2014

Etre normal(e)

Bonjour :)

Depuis quelque jours, quand j'actualise le fil d'articles Hellocoton, je tombe sur des articles écrits par une jeune demoiselle qui se dit "ado normale". Et aujourd'hui j'ai fini par me demander (je suis un peu longue à la détente) ce que c'était qu'être une "ado normale" et, a fortiori, que d'être "normal" tout court. Il me semble que j'avais déjà fait un article à ce sujet sur mon autre blog... mais tant pis.

C'est quoi être une ado normale ? C'est boire, fumer, vouloir un thigh-gap beaucoup trop grand, avoir une bande de pote unis pour la vie, une meilleure amie et un petit copain ? Peut-être qu'une fille de ma classe dirait oui d'ailleurs. Quand le professeur de droit lui a demandé, pour illustrer son exemple, si elle avait ou avait eu un petit copain elle a répondu "bah oui, quand même", merci pour moi xD Ou alors c'est avoir des problèmes existentiels, passer son temps à mettre des selfies sur Facebook et à blablater sur Twitter entre amis en pensant que c'est privé ? Je ne crois pas que ça soit ça, être une ado "normale". Je ne sais pas en fait ce que c'est que d'être une ado "normale". Je ne sais même pas ce que c'est que d'être normal tout court !

Je me souviens que pour des Jeux Olympiques, ceux de Pékin je crois, ma soeur avait dit alors qu'on regardait la natation synchronisée : "c'est marrant leur pince-nez ça leur fait un nez normal". Je lui ai répondu (déjà affûté d'esprit à ce moment-là xD) que la normalité c'est relatif. Pour des Chinois c'est normal d'avoir les yeux bridés, par exemple. Je lui ai dis : prends une planète où il n'y aurait que des homosexuels : ça ne serait pas considéré comme normal d'être hétérosexuel.

L'année dernière en français on a vu une phrase de Montaigne qui m'a marquée : "Chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage". Il me semble que c'est un peu pareil avec la normalité. La barbarie n'existe pas parce que chacun voit midi à sa porte, et la normalité n'existe pas parce que, selon le Larousse, c'est le fait d'être conforme à la norme et, selon Wikipédia, d'être conforme à l'habitude. Chaque peuple, chaque religion, chaque culture, a des habitudes, des normes, des usages, différents. Etre normal ça n'existe pas et chercher à être normal c'est dangereux, je trouve, dans une certaine mesure, et tellement dommage.

Ces Coréennes qui se débrident les yeux pour être aussi jolies que les Occidentales alors qu'elles sont déjà belles... voilà en fait en France ont trouve beaux les yeux bridés (en tout cas moi je trouve ça beau) et là-bas ce sont nos yeux à nous qui font rêver... à chercher à être "normal" on perd une forme de beauté qui n'a rien à envier à une autre et je trouve ça bête. La normalité n'existe pas, selon moi. C'est bizarre de dire "on ne peut pas rentrer dans des cases" et en même temps chercher la normalité. Peut-être que la normalité est vue comme rassurante par certaines personnes. Mais je ne crois pas que ça devrait. Ce n'est pas rassurant la normalité, au contraire même, je trouve.

Ce n'est pas rassurant parce que ça veut dire qu'on rentre tous dans des cases, et si on peut nous ranger dans un nombre défini de cases alors ça veut dire qu'on se ressemble tous. Comme les Asiatiques qui se font refaire le visage et qui se ressemblent toutes à la fin. Je crois qu'avec la perte d'un visage on perd une partie de l'identité. Eh bien c'est pareil : en cherchant à être normal, à rentrer à tous prix dans une case, on perd de l'identité.

Ça me fait penser à une discussion que j'avais entendu entre ma professeur de technologie en Troisième ou Quatrième et une de mes camarades de classe. Elle disait qu'une de ses élèves lui avait dit qu'elle était rejetée par son groupe d'amies parce qu'elles ne s'habillait pas comme elles : elle mettait des joggings et ce genre de choses. Alors pour être "normale" elle s'est habillée à la mode, comme ses "amies". Mais elle ne se sentait pas bien alors elle est revenue à ses joggings. Parce qu'en changeant de vêtements elle a perdu une part de son identité.

La normalité n'existe pas, et, si on préfère être plus mesuré, on peut dire que la normalité est relative en fonction du point de vue de qui on prend.

Voilà ^^' Qu'en pensez-vous ?

Source image

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Dis donc c'est un beau débat que tu donnes ici ! Je pense que la normalité n'existe pas, on est soi même la normalité n'appartient pas à certains critères définis !

    Romy
    http://linconstance.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je me sens concernée puisque mon blog a ce nom justement. :)
    Pour moi, ce titre avait pour but de montrer aux (éventuels) lecteurs/lectrices que je suis une jeune fille comme les autres, qui n'est pas suivie par des caméras ou des paparazzis (on en voit de plus en plus souvent à télévision), qui n'a pas eu une expérience très particulière au cours de sa vie. Je ne fume pas, je ne bois pas, ne veut pas de thigh gap et je n'ai pas de copain ! À vrai dire, je m'en fiche je vis ma vie :) Ce nom (pour moi, je ne sais pas pour d'autres blogs que tu as vu) est simplement pour que des personnes se reconnaissent ; cela ne veut pas dire que je suis banale, sans personnalité mais simplement que je vis des expériences quotidiennes comme beaucoup d'autres personnes de mon âge, et qu'il ne faut pas s'attendre sur mon blog à une vie de star (je pense à Elle Fanning par exemple qui est un peu plus jeune que moi et qui vit une vie totalement hors du commun à son âge!).
    Voila je voulais simplement réagir puisque je suis concernée directement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il n'y a pas beaucoup de personnes qui s'attendent à lire des vies de star quand ils ouvrent un blog parce que, justement, l'essence du blog c'est de lire les avis (mode/cuisine/beauté/vie quotidienne/etc) de vrais consommateurs et pas de marques, d'attachés de presse, de célébrités ou de journalistes. Et a fortiori sur Hellocoton où, même s'il y a des marques qui créent des comptes et des blogueuses qui ont des partenariats, au départ ces blogueuses avaient un métier à côté et étaient des consommatrices comme les autres. Et sur Hellocoton tout le monde considère tout le monde comme n'étant pas une star _ enfin il me semble _ donc en fait tu n'as pas vraiment besoin de préciser ^^'

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec ton article, la normalité rassure. Si t'es comme tout le monde, alors tu te fais accepter. Les gens ont peur du rejet, on est comme ça. On veut ne veut ni être ignoré, ni embêter. Ce qui me fait rire, c'est cette nouvelle mode qui arrive en sournois "SOYEZ DIFFÉRENTE, ASSUMEZ VOTRE EXEPTIONALITE" . Alors qu'en faites, les magasines ne proposent que d’être différentes ensemble et de la même manière... Ahlala la mode alors !
    Par contre ce qui m'énerve c'est le "assumez vos différences" qui n'est qu'un "on est en manque de tendances". Comme par exemple, depuis peu, on vois beaucoup de mannequin qui ne s’épile plus les sourcils. Soit, je m'en fiche. Mais de la à en faire un truc tendance, style si si on t'accepte deux ans le tant que ce soit branché et après tu file chez l’esthéticienne ! Cette fausse honnêteté m'exaspère ^^

    Petit hors sujet désolé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ça m'énerve. Surtout que c'est facile de dire "assumez-vous", par exemple pour les rondes, alors que dans la rue ou... partout en fait, elles vont être entraînées dans une sorte de stigmatisation.

      Supprimer
  4. Je suis entièrement d'accord avec ton propos !
    Je sais ce que cela fait de ne pas rentrer dans le moule...

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)