mercredi 28 mai 2014

Elle est pour le Front National

Bonjour :) 

Je ne voulais pas y aller de mon article sur le résultat des élections européennes parce que pas mal de choses avaient déjà été dites. Seulement, ce matin, une de mes camarades de classe distribuait des tracts contre le gouvernement et la montée du FN et, dans le couloir, une autre de mes camarades s'énervait de cette feuille parce qu'elle est pro-FN. Et ça m'a fait penser à un article de Marie Grain de Sel dans lequel elle montre qu'une personne sur dix est pour le FN et que donc, dans son entourage d'une vingtaine de personne, il y en a deux.

J'ai été surprise qu'elle soit pour le Front National, un peu comme le jour où, devant moi dans une file d'attente, j'ai entendu une fille sortir à propos d'un de ses amis "nan mais lui c'est une pédale" ; je pars toujours du principe que les jeunes sont plus tolérants. Loupé. Cela dit je ne pense pas qu'elle soit raciste, en fait je ne pense pas que la plupart des nouveaux adhérants au Front National soient racistes pour la simple raison que ce n'est pas pour virer les étrangers qu'ils votent à l'extrême droite mais en grande partie parce qu'ils sont désespérés et que le parti propose autre chose. Mais la racine du Front National est raciste. Quand on entend une journaliste qui a adhéré pour pouvoir enquêter dire qu'ils parlent de "quartiers bougnouleux" on peut commencer à se poser des questions. Ma camarade a sorti "bah c'est vrai". Pendant une seconde je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé, j'ai eu un blocage. Oui, c'est vrai, il y a des quartiers où la population est majoritairement d'origine immigrée, mais il y a des manières de le dire et "bougnoule" est une insulte raciste, au même titre que "pédale" d'ailleurs. Quand on entend que l'UKIP, le parti d'extrême droite eurosceptique britannique ne veut pas s'allier au Front National parce qu'il trouve Marine Le Pen trop raciste on peut se poser des questions. Quand on entend le père dire que "contre l'immigration de masse Monsieur Ebola peut régler ça en trois mois" on est en droit de se poser des questions. "Oui mais lui il est très extrême aussi" qu'elle me sort, ma camarade. Ah parce que Marine elle n'est pas extrême, elle ? Je ne pense pas que les enfants doivent payer les erreurs de leurs parents, il n'en reste pas moins que quand tu es conditionné à penser d'une certaine manière c'est très dur d'en sortir. Si, le Front National a une base raciste.

Alors je me suis posée une question. Pourquoi ? Pourquoi une adolescente, presque adulte, voterait-elle pour le FN alors que, généralement, les jeunes sont plus tolérants et qu'elle-même a un ami "de couleur" (cela dit le racisme envers les Chinois, les Mexicains, les Espagnols, etc, ça existe aussi) ? Je crois que c'est une histoire de communication. Parce qu'on a beau dire ce qu'on veut, Marine elle parle bien. Très bien même. Et elle sait communiquer. Un monsieur disait à la radio que, pendant la campagne, sur les plateaux télé, tous ses sergents étaient derrière elle et disaient la même chose qu'elle alors que les candidats d'autres partis entraient parfois en contradiction. L'autre jour j'entendais que, dans un village, seul les membres du FN venaient à la rencontre des gens et s'occupaient véritablement des problèmes. Ma camarade me disait que Marine Le Pen voulait faire un référendum pour chaque nouvelle loi, parce qu'elle est proche du peuple, elle, voyez-vous. Marine communique bien, elle sait utiliser les médias, et c'est en ça qu'elle est dangereuse. Parce que quand on est désespéré, que les partis traditionnels rament, ou que tu sais que, historiquement, voter Front National est "mal vu" et fera forcément parler, que les journalistes se demandent à longueur de journée si les gens sont assez en colère pour voter FN, si le FN arrivera premier, tu votes FN, parce que tu te dis "je suis en colère, voter FN c'est le seul moyen de leur faire comprendre, à ces technocrates".

J'ai une autre camarade qui, un jour, s'est complètement emportée. Elle a deux frères et soeur, je crois, et son père est handicapé et apparemment il ne touche pas d'allocation et sa mère gagne le SMIC, sa grand-mère a commencé à travailler à seize ans et ne gagne presque rien, alors quand elle entend que des immigrés sans papiers gagnent plus qu'elle en allocation ça l'énerve. Du coup elle est pro-FN du moins sur une partie du programme. Et vous savez quoi ? Je comprends. Vue sa situation, vue ce qu'on nous répète à longueur de journée, et vue que Marine Le Pen parle bien, oui, je comprends.

Un jour j'ai lu qu'on croyait les choses soit parce qu'on avait peur que ça soit vrai soit parce qu'on avait envie que ça soit vrai. Et quelque part je crois qu'il y a des personnes tellement désespérées qu'elles ont envie que ce que dit Marine Le Pen soit vrai. Alors elles votent. Et puis après tout ils n'ont jamais été au pouvoir, alors comment savoir s'ils vont échouer à gérer un pays ? C'est ce que m'a demandé ma camarade pro-FN. Eh bien parce qu'ils ont déjà géré des villes. Et qu'apparemment ça a foiré. Mais je crois que les gens votent parce qu'ils ont envie de croire que Marine dit la vérité. Parce que ça donne un peu de l'espoir, quand même.

J'ai dis à ma camarade que les extrêmes n'étaient jamais bon, qu'on l'avait vu dans l'Histoire avec Hitler, Staline, Mao, Castro... Ou même maintenant avec la Corée du Nord. Elle m'a dit qu'on était au XXIème siècle. Oui, et c'est parce que nous sommes dans le merveilleux et très civilisé XXIème siècle qui a appris du passé qu'il y a encore des guerres, des conflits inter religieux, que les femmes, entre autres, sont encore opprimées, et qu'Israël construit un mur (je ne suis pas spécialement pro-Palestine mais le fait est qu'Israël construit un mur) ? Il a bon dos le XXIème siècle ! (Il y en a tellement à dire que ça mériterait un article).

Pendant notre enfance on nous apprend à mettre de l'eau dans notre vin, on nous charrie à coup de "c'est tout noir ou tout blanc avec toi !", et, en philosophie et ailleurs, on nous apprend à nuancer nos propos. J'ai appris, et j'apprends encore, à mettre de l'eau dans mon vin, à nuancer mes pensées, et c'est pour ça que je n'aime pas les extrêmes, qu'ils soient de droite ou de gauche. D'ailleurs la camarade qui distribuait des tracts ce matin s'est foutue de ma gueule : t'es pas extrême alors on arrête le nucléaire mais juste un petit peu. Ce qui est, je crois, complètement stupide étant donné qu'on peut avoir des idées tout en étant pas à l'extrême de l'idéologie. Bref.

Une autre camarade a dit "faut arrêter avec le FN, c'est un parti comme un autre". Et un autre camarade a dit "le problème c'est qu'ils nous laissent pas nous exprimer". Oui c'est un parti comme un autre... objectivement. Mais un pays a une Histoire. Et dans la nôtre il y a la marque de la Seconde Guerre Mondiale, il y a l'idéal de la tolérance. Alors non, le parti du Front National n'est pas un parti comme un autre parce que l'Histoire de notre pays ne nous permet pas de le dire. Cela dit je suis d'accord avec mon autre camarade. A peine les résultats étaient tombés qu'on stigmatisait déjà ceux qui avaient voté FN, à essayer de comprendre le pourquoi du comment entre politiques et journalistes, entre experts, sans presque faire appel aux premiers concernés : les votants. C'est vrai, on ne nous laisse pas nous exprimer. Pourquoi ? Précisément parce que, étant donnée l'Histoire de notre pays, le FN n'est pas un parti comme un autre et que donc si le peuple le choisi c'est qu'il y a un soucis quelque part.

Je crois que si les gens choisissent le Front National, si les jeunes comme ma camarade choisissent le Front National, c'est pour plusieurs raisons : un peu les médias qui en ont fait, pour certain, le seul enjeu des élections (c'est ce que disait un monsieur à la radio) et puis parce que les médias sont un peu fautifs dans à peu près tout de toute façon, un peu à cause du ras-le-bol des partis traditionnels qui ne parviennent pas à satisfaire les gens, un peu parce que, en temps de crise, on se tourne toujours vers les extrêmes à cause de la peur de ne pas survivre (en se faisant piquer son poste, j'imagine), et un peu (beaucoup) parce que Marine Le Pen parle bien et donne l'impression d'être proche du peuple. Et parce qu'elle est un peu démagogue, quand même, parce que si dire qu'il y aura un référendum pour chaque loi ce n'est pas flatter le peuple et lui dire ce qu'il veut entendre moi je m'y connais pas xD

Voilà. J'ai essayé de ne pas stigmatiser les personnes qui votent Front National même si je ne pense pas de bien de ce pari et que je ne regarderai plus ma camarade de la même façon et de juste me demander pourquoi on en vient à voter pour ce parti. J'espère que j'ai réussi, sinon tant pis, je réessayerai dans trois ans quand Marine sera présidente (j'espère que ça ne restera qu'ironique). Si vous avez des ajouts, des précisions, des remarques, des objections, ne vous privez surtout pas ! Discutons dans la joie et la bonne humeur des gens civilisés du XXIème siècle ;) :P

Source photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. "Pourquoi une adolescente, presque adulte, voterait-elle pour le FN alors que, généralement, les jeunes sont plus tolérants et qu'elle-même a un ami "de couleur""

    Je ne vois pas le rapport: à ma connaissance, le FN n'est pas hostile aux amis "de couleur" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que la base du FN est raciste, mais que les nouveaux membres ne le sont pas forcément. Et en plus il y a différentes sortes de racisme, pas seulement Noir/Blanc.

      Supprimer
    2. Je me suis faite exactement la même réflexion !

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup votre article, que je trouve respectueux (ce qui n'est pas chose aisé tant les esprits peuvent rapidement s'enflammer).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! J'essaye en tout cas ! :) Je pense que s'énerver ne sert pas à grand-chose, et surtout pas à ouvrir le débat avec les votants du FN.

      Supprimer
  3. j'aime beaucoup cet article, qui résume bien ce que je ressens face à tout ça.
    Au plaisir !

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)