mercredi 5 février 2014

Ils ont laissé le respect au placard

Bonjour :)

Dans mon article précédent je parlais du respect des Hommes et là on est en plein dedans. Quatre jeunes abrutis de 12, 14, 15, et 16 ans ont agressé un jeune de 18 ans. Plus qu'agressé : humilié. Et mis sur Facebook la vidéo. Parce que c'est drôle. Et on s'indigne parce qu'ils ont maltraité un handicapé. Mais moi je ne m'indigne pas pour ça, je m'indigne parce qu'ils ont maltraité une personne. Il aurait pût être handicapé, roux, ou rouge à pois verts, avoir 18, 25, ou 103 ans, au final c'est pareil : c'est une personne. Et que la personne soit handicapée ou pas ça reste une personne et on lui doit le respect.

A Europe1, ce midi, une fille de 15 ans disait qu'elle avait honte que des gens de son âge aient pût faire un truc comme ça. Moi je n'ai pas honte, je n'ai pas à avoir honte pour les autres. Je me demande juste comment on peut faire un truc comme ça et surtout s'en vanter sur Facebook, comme si on avait fait un truc chouette... C'est quoi la prochaine étape ? Ils vont s'inscrire aux Jeunesses Hitlériennes ? Sérieusement, quoi... Je n'ai pas honte, je suis juste en colère. Les mentalités ont évolué depuis cinquante ou soixante-dix ans, les jeunes sont censés être plus ouverts d'esprit quand même. Surtout des adolescents. Je crois qu'à cet âge on est censé avoir appris à respecter les autres, avoir appris qu'il y a des gens un peu différents mais finalement comme nous... Ils n'ont pas sept ans, on n'est pas dans une cours d'école. Je ne comprends pas. Ils leur ont appris quoi leurs parents ? Ils ont appris quoi à l'école ?

Jamais je n'aurai eu l'idée, au collège, de me moquer par pure méchanceté, pour bien me marrer, d'humilier, les trois sourds-malentendants de ma classe, ou le camarade qui avait un problème génétique je crois et qui du coup ne grandissait pas normalement, ou de mon camarade homosexuel, ou de ma camarade un peu ronde... Mais jamais je n'aurais eu cette idée complètement stupide ! Moi je veux bien qu'on me parle de peur de l'autre, différent ou étranger, mais encore une fois on parle d'ados, qui sont censés pouvoir réfléchir. Je veux bien aussi qu'on me parle de problème avec la considération de la valeur de la vie, mise à mal par les jeux vidéos violents, mais pareil... ils n'ont pas sept ans, ils devraient pouvoir faire la différence entre la vie dans un jeu vidéo et la vie dans la réalité. Je crois que même si on rameute des experts psychiatres pour trouver des explications rien de ce qu'ils pourront dire aidera vraiment : on est face à des espèces de demeurés, voilà, c'est tout...

Et il y a un truc que je me dis quand j'entends que des jeunes se suicident à cause du harcèlement, martyrisent des chats et des gens, se moquent gratuitement... les jeunes c'est quand même l'avenir d'un pays je crois... si c'est ça l'avenir du pays on n'est pas dans la merde, déjà. Et je ne crois pas que ça soit de la faute de l'école, au contraire, on essaye toujours de mettre les enfants ensembles quand c'est possible, je crois que c'est de la faute des parents... une dame a appelé Europe1 pour dire qu'elle avait un enfant handicapé qu'elle amenait parfois jouer dans les parcs, qu'au début les autres enfants jouent avec lui et après ils finissent par le rejeter et que les parents ne font rien. Je sais que ce n'est qu'un seul témoignage, et qu'on ne peut pas en faire une généralité, mais ce témoignage il montre quand même quelque chose je trouve... Après peut-être que c'est moi qui ai juste eu de la chance dans ma scolarité avec toujours des classes vachement diversifiées. Au collège j'avais un ami homosexuel, dans la classe, comme je l'ai déjà dit, il y avait des sourds, un petit, une ronde, au lycée en Seconde y'avait deux chrétiennes, des musulmans... cette année et l'année dernière c'est aussi une classe avec "un peu d'tout" si je puis me permettre. Mais j'imagine que toutes les classes sont un peu comme ça, en France y'a quand même vachement de gens différents, j'imagine que ça se retranscrit dans les classes. Enfin j'espère.

En fait je ne comprends pas trop ce qui a été loupé avec ces jeunes pour qu'ils n'aient pas encore captés la notion de respect de l'autre, de différence, et tout ça...Mais surtout le pire : pour qu'ils s'en vantent ! A la limite qu'ils soient complètement débiles et respectent pas les autres, OK, mais qu'en plus ils aillent mettre la vidéo sur Facebook. Je ne vois pas trop ce qui a pût se passer dans leur tête, en fait. Et j'ose espérer qu'ils regrettent sincèrement et ont pris la mesure de la gravité de leur "jeu".

Voilà, c'est tout (non, je ne sais toujours pas conclure un article ^^').


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. C'est désespérant ... plus ça va, et plus es cas de ce genre sont médiatiser !
    Ça fait un petit moment que je ne regarde plus les infos parce que sinon ça me mets en rogne xD
    Mais je reste toujours connectée à l'actualité par ton blog en tout cas ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Comme toi, je me demande quel rôle leurs parents ont joué dans leur éducation... Les deux plus jeunes ont pu se laisser entraîner. Mais les 15 et 16 ans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi ce que je me suis dis, que celui de 12 avait pût se laisser entraîner. Je suis moins sûre pour celui de 14 mais c'est possible aussi. Le truc un peu con c'est qu'à 12 ans on peut pas le juger, du coup il va peut-être avoir un sentiment d'impunité quelque part, et ça ne va pas arranger les choses, même si ses camarades vont en centre de redressement ou un truc du genre.

      Supprimer
    2. Malheureusement je pense que l'éducation joue pour beaucoup et des gens irrespectueux j'ai l'impression d'en croiser de plus en plus... J'espère me tromper et être seulement influencée par une sur-médiatisation de toute ces affreuses choses....

      Par contre celui de 12 ans peut être jugé et déclaré coupable, c'est simplement que l'on ne peut pas prononcer une peine à son égard, seulement une mesure éducative ou une sanction éducative.

      Supprimer
  3. On dit souvent que les enfants sont méchants entre eux mais pour ma part je trouve que c'est à l'adolescence que la méchanceté est plus forte ! Dès qu'on a un petit quelque chose qui sort de l'ordinaire on est pointé du doigt et on devient vite un souffre douleur ! Ma soeur (qui est trisomique) est allée dans une classe spécialisée en lycée durant 1 année, ça a été désastreux ! Parfois je me demandais qui était le plus handicapé elle ou les autres, pas de doute c'était les autres ! Nous lui avons appris à ignorer mais aussi à se défendre (par la paroles) et elle en a mouché plus d'un ! Comme tu dis il y une énorme part d'éducation parentale, l'école ne peut pas tout faire !

    RépondreSupprimer
  4. Si un mec prend 1 an de prison pour balancer un chat, voyons voir si la justice suit une logique avec ceux là ... ( j'y crois tellement pas :( )

    RépondreSupprimer
  5. Suite à ces agressions, figures toi que nos élèves se sont rués sur youtube pour regarder des vidéos. Ils prennent du plaisir à voir les gens se faire massacrer et à rechercher : "bagarre de rue", "baston de fou"... Bref ! A nous de faire preuve d'une grande vigilance (puisque ces sites ne sont pas bloqués sur le réseau) pour qu'aucun autre élève ne puisse y accéder du CDI. Nous leur éteignons l'ordinateur dès qu'une vidéo de ce genre apparaît sur notre interface de surveillance ; et nous essayons de leur expliquer les raisons qui nous poussent à les interdire. Mais certains ont la tête dure et ne comprennent pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas qu'on puisse se ruer sur ce genre de vidéo... parce qu'en plus une "baston" ça implique que des coups soient donnés des deux côtés, quand ce sont des règlements de comptes ben... ce sont des règlements de comptes, des humiliations... je crois que les gens qui prennent plaisir à regarder ses vidéos finalement ne valent pas mieux que ceux qui les ont tournés et ça montre bien la mentalité de certains... --'

      Supprimer

Un petit mot ? :)