mercredi 19 février 2014

Agent de blogueur

Bonjour ! :)

Dimanche (oui, je suis longue à la détente) j'ai regardé 66minutes sur M6. Pas depuis le début parce que j'avais oublié mais je suis arrivée juste à temps pour la deuxième partie d'un reportage sur les blogueuses. Ils parlaient plus particulièrement d'une blogueuse mode dont je n'ai pas retenu le nom parce que la mode et moi ça fait deux et que concrètement je n'en avait pas grand chose à faire. Et donc dans ce reportage on apprend que ladite blogueuse elle a des partenariats avec des marques, qu'elle touche une commission si tu achètes un produit grâce à elle, en passant par son blog, etc. Alors tout ça on sait que ça existe, ce n'est pas nouveau, seulement on y a aussi appris autre chose. Les blogueuses peuvent avoir des agents. Si. Ma première réaction a été l'incrédulité. La journaliste disait que la blogueuse a un agent pour gérer sa communication et tout ça. Et c'est ça que je n'ai pas compris.

Je n'ai pas compris parce que... qu'un chanteur ou qu'un acteur ait un agent ça me parait normal parce que ce n'est pas leur métier de communiquer, eux ils chantent et jouent. Mais un blogueur, pour moi, c'est pratiquement l'image du communiquant. Quand tu écris des articles tu communiques, quand tu réponds aux commentaires, aux mails, tu communiques, tu communiques même quand, au contraire, tu refuses de répondre à certains mails insultants. Le blogueur il ne fait que ça : communiquer. Donc je ne vois pas bien en quoi il a besoin d'un agent. S'il reçoit un mail d'une marque proposant un partenariat il n'a pas besoin de quelqu'un derrière lui pour dire oui ou non et répondre à sa place, et normalement il sait ce qu'il veut pour son blog par rapport à ses principes et tout ça, et il est assez cultivé pour répondre tout seul aux demandes en y mettant les formes dans le cas d'une réponse négative. Pour moi le blogueur c'est vraiment le communiquant personnifié (oui, à ce point là xD). Le blogueur il ne fait que ça : communiquer. Donc je ne comprends pas trop en quoi il a besoin d'un agent.

Et la deuxième chose c'est que pour moi blogueur ce n'est pas un métier. C'est un passe-temps, une passion tout au plus (on va me dire qu'on peut vivre de sa passion alors : oui, c'est vrai, mais peut-on faire de toutes les passions un métier ?). Est-ce que la madame dans sa cuisine (ooouuuh, que c'est sexiste) elle a besoin d'un agent pour savoir ce qu'elle va faire à manger le soir à sa petite famille (même pas l'droit d'être célibataire, en plus :P). Ce n'est peut-être pas un exemple qui colle parfaitement mais ça montre assez bien l'effet que ça me fait de savoir qu'il y a des agents de blogueurs. Pour moi blogueur ce n'est pas un métier et si tu as un agent où est la spontanéité, si tu dois demander son avis à un professionnel à chaque fois que tu as une idée pour être sûr que ça ne fiche pas tout en l'air il est où le naturel ? la spontanéité ? la proximité avec les lecteurs ? Oui, je vais jusqu'à parler de proximité avec les lecteurs parce que tout le monde fait des erreurs, a parfois des idées pas vraiment bonnes, sauf qu'avec un agent pour te valider tes idées, tes partenariats, et t'aider dans tes choix et la monétisation de ton blog, ton blog devient une marque, pas le petit site de la copine sympa, mais une marque. Et les marques ne sont pas vraiment proche des gens.

Maintenant je ne suis pas contre la monétisation d'un blog, hein, qu'on n'aille pas dire que je me bat contre les filles (et les garçons) qui veulent gagner de l'argent en publiant des articles. Pas du tout. Au contraire, si tu peux gagner de l'argent en faisant quelque chose que tu aimes, tant mieux, on est en crise et apparemment c'est pas prêt de redémarrer donc si tu peux gagner un peu de sous vas-y, te gêne pas. En fait je dirai que mon problème il est réellement avec la venue des agents. Ce que je veux dire c'est que... tout le monde peut potentiellement gagner de l'argent avec son blog, même moi, même celle ou celui qui a ouvert le sien y'a une semaine, même celle ou celui qui blogue depuis presque dix ans, tout le monde. Mais quelque part je trouve que quelqu'un qui gagne de l'argent avec son blog c'est jamais que le bon camarade qui a réussi (enfin en tout cas c'est l'image qu'il veut donner, de là à dire que c'est vrai...) mais (dans le meilleur des cas) reste humble parce qu'il sait que dans deux mois on peut l'avoir oublié. Et je trouve que, si on se met à avoir des agents, ça devient beaucoup trop professionnel et un peu artificiel dans le sens où tu ne fais pas des choix pour toi, parce que ça te fait plaisir, parce que tu en as envie, mais pour gagner de l'argent. Encore une fois gagner de l'argent avec son blog et, encore mieux, pouvoir en vivre, c'est très bien, je ne dis pas le contraire, mais je trouve que faire des choix pour l'argent et pas pour se faire plaisir ça dénature un peu l'idée du blog.

Evidemment que la blogueuse du reportage d'M6 elle a dit qu'elle ne choisissait ses partenariats avec les marques de vêtements que si ça lui plaisait, et certainement que c'est vrai. Mais est-ce qu'à trop professionnaliser on ne prend pas le risque de faire des choix seulement pour l'argent ? Genre "j'aimerai bien faire ça mais mon agent m'a dit que j'allais perdre des visites parce que les sondages/les gens/la société n'aime pas, donc je ne fais pas". Peut-être que je suis un peu paranoïaque, mais ça c'est déjà vu des blogueuses qui font des tas de partenariats visibles ou cachés, type "vous me connaissez, j'aime pas le rouge à lèvre/les smoothies/les slims mais là..." et en fait ne partagent rien d'autre que de la pub. Et en fait voilà, ce que je veux dire c'est que, pour moi, un blog c'est le partage honnête et sincère, le risque, en se professionnalisant trop (et l'un des facteur de cette professionnalisation, où l'un des résultats, c'est l'agent de blogueur) de transformer son blog en marque. A ce moment là autant le dire tout de suite et faire un site purement commercial. En fait je ne vois pas à quoi sert un agent de blogueur parce que pour moi même un blogueur qui gagne bien sa vie avec son blog ne devrait pas en avoir besoin.

Voilà :)
Plus j'ai écris et plus je me suis dis qu'on allait me tomber dessus parce que j'ai l'impression d'avoir écrit de grosses âneries et/ou de ne pas avoir été claire... Mais tout ce que j'ai mis dans cet article c'est vraiment ce que je pense donc je ne vois aucune raison de ne pas publier :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Certains blogs sont en effet devenus des blogs pros, le plus souvent liés à la mode ou à la beauté d'ailleurs. Des blogs qui ont quelque chose à vendre ou à faire vendre. Mais comme toi, cette profession d'agent de blogueur me laisse perplexe. Si elles ne s'occupent même plus de leur communication, que reste t-il de sincère dans leur démarche ?!

    RépondreSupprimer
  2. Entièrement d'accord avec toi (et Lydie), ça change hein ? :D Et ça méritait bien un commentaire pour le souligner.

    RépondreSupprimer
  3. Le métier de community manager n'existait pas il y a 10 ans, tout comme celui de blogueur ... ça fat partie de tous ces nouveaux métiers générés par le digital.

    RépondreSupprimer
  4. j'adhère complètement et entièrement à ton analyse, j'ai eu la même reflexion devant le reportage sur Adenorah, et comme toi je ne critique pas mais je reste dubitative sur l'intérêt d'avoir un agent pour un pro de la com...
    Pour moi les articles monétisés sont ni plus ni moins de gros panneaux sur des femmes sandwich virtuelles :-) comme si on ne subissait pas déjà trop la publicité... ça ne m'empêche pas de suivre qqs blogs mode, mais je suis peu de blogueuses qui font des articles sponsorisés.
    En tout cas j'ai trouvé tes propos très justes, je file lire d'autres articles de ta plume!

    RépondreSupprimer
  5. Perso, je tiens un tout petit blog et je tiens à ce que cela demeure un loisir, j'ai déjà une vie pro très prenante, je ne veux pas me créer d'obligations supplémentaires. Mais publier 3 articles par semaine me prend déjà au moins 15 heures de boulot.
    Une de mes amies est blogueuse pro et elle a pris un agent. Je comprends ton étonnement, mais lorsque tu peux recevoir jusqu'à 500 propositions de partenariat par semaine, tu ne fais plus que ça si tu dois y répondre seule, donc tu as besoin de déléguer un peu pour justement avoir encore le temps de communiquer avec tes lecteurs. Rédiger un article mode peut prendre plus de 5 heures (préparation, shooting, retouches, rédaction). Une blogueuse pro publie au moins 1 billet par jour. Si tu rajoutes à cela les rdvs pros, la réponse aux mails, les voyages pros, les tournages TV, interview presse, la gestion des publications twitter, fb, G+, instagram... les journées deviennent interminables. Donc je comprends que les blogueuses qui ont fait de leur passion un métier aient parfois besoin d'aide.
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je n'avais pas vu ça comme ça mais dans ce cas il ne faut vraiment pas que ça dépasse le fait de juste répondre aux marques. Parce que je trouve que si c'est l'agent qui publie sur Twitter et Facebook c'est un petit peu abusé parce qu'il n'y a plus de contact réel avec les lecteurs donc "la bonne copine" devient "une star qui se fait passer pour une bonne copine" et ça de manière beaucoup plus "flagrante" (parce que j'imagine bien que "la bonne copine" c'est juste une image qu'elles se donnent, du moins pour certaines, c'est comme à la télé).

      Supprimer
  6. Du coup, c'est pareil pour les chanteurs et les acteurs, il n'y a pas de grande différence... A eux aussi on leur dit "si tu orientes ton album vers tel style/si tu refuses ce scénario, tu tomberas aux oubliettes", après ils ont le choix d'écouter ou non leurs agents, comme les blogueuses qui ne sont pas que des poupées sans cervelle qui acceptent tous les partenariats.
    Je rejoins entièrement le commentaire précédent : je pense que ce n'est pas donné à tout le monde de savoir gérer son temps et son image quand les partenariats tombent du ciel et que tu ne sais plus où donner de la tête.
    Voilà, voilà :)
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais les acteurs et les chanteurs ne sont pas des communicants, je veux dire... ce n'est pas vraiment leur métier, leur métier c'est de chanter et de jouer. Après je ne pense pas que les blogueuses n'ont pas de cervelle, hein ^^', je trouve ça juste... pas "bizarre" mais... comment dire... les chanteurs et les acteurs ils doivent savoir gérer leur image, savoir communiquer parfaitement sans faire trop d'erreurs. Alors que, pour moi, une blogueuse (et là je passe pour la fille naïve du monde des bisounours xD) c'est "la bonne copine" une femme lambda comme toutes les autres et qui partage ce qu'elle aime et n'aime pas. Et si elle fait une erreur de communication ce n'est pas grave parce qu'elle est comme tout le monde et que tout le monde fait des erreurs. Alors que, je trouve, d'une manière générale, les chanteurs et acteurs ce n'est pas leur buts de passer pour les bons copains. Ce que je veux dire c'est que... si une blogueuse ne communique pas elle-même, au final comment on sait si tel ou tel article c'est du marketing ou du vrai partage ? Alors que pour musique et film il n'y a pas ce problème : c'est du marketing, et les acteurs/chanteurs ne passent pas pour des bons copains.

      Supprimer
  7. Elle parle gérer leur carrière mais je crois que les agents de blogueurs mettent surtout en place les partenariats avec les marques. En gros, elles prospectent le marché ou réceptionnent la demande et prennent 20% pour mettre en place l'opé marque/ blogueur. Agent, ça fait artistique comme mot et c'est bien pour ça qu'il est employé mais la finalité de la fonction est purement commerciale.

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)