mardi 1 octobre 2013

Les amis se comptent sur les doigts d'une main

Bonjour :)

J'étais partie pour écrire un article plaintif et dépressif et même pour vous dire que vous n'étiez pas obligé de le lire (ce qui, entre nous, n'est pas très vendeur) et finalement comme je n'ai pas envie de me plaindre parce que "souris à la vie et la vie te sourira" comme dit une amie, et que être positif c'est bien, je vais essayer de le prendre autrement, de ne pas me plaindre, de juste faire des remarques objectives. A la réflexion je ne suis pas sûre que ça sera plus intéressant pour vous mais ça sera peut-être moins chiant... ou peut-être pas, je sais pas, mais je pars du principe que personne n'aime lire les articles des gens qui se plaignent (pouce vert si t'es d'accord) (pardon, c'est les Youtubeuse qui font tout le temps ça, ça déteint sur moi, s'cuzez-moi).

Non, mon titre n'est pas original, oui, le sujet de l'amitié a déjà était fait plein de fois, autant de fois que celui du célibat, voir peut-être plus... tant pis, ça m'apprendra, si y'a beaucoup d'articles sur un sujet c'est qu'il y a une raison, voilà, nah (^^' :P), j'ajoute ma pierre à l'édifice déjà trop grand. Bref. Je vais réussir à vraiment commencer mon article, un jour ^^'.

En fait depuis plusieurs jours (presque autant de jours que le nombre de jours pendant lequel je ne poste pas) je me fais relativement régulièrement la réflexion que je n'ai pas vraiment de vrais amis (c'est là que le fait que j'ai dis que je ne me plaindrai pas prend de son importance :P). En fait je me dis plutôt que j'ai de bons camarades de classes, des gens avec qui rester pour manger, dans la classe, faire les travaux à deux, rentrer en métro, rigoler, etc... mais je sais pas... en fait avec tout ça, sachant que c'est quand même une meilleure situation que l'année dernière, je devrais plutôt être contente mais... je sais pas, je trouve qu'il y a un truc bizarre enfin... je me dis que... pas que je suis "bouche-trou" mais que je suis la ""cinquième roue du carrosse"" enfin... je sais pas, un truc dans ce genre là... alors qu'objectivement rien ne peut me faire penser ça. Je veux dire, oui, une des filles avec qui je reste (et que je n'ose pas appeler "amie" vu le sujet de l'article alors que je l'ai appelé "amie", il me semble, dans d'autres articles xD) est venue me voir tout à l'heure alors que j'étais entrain de lire un bouquin toute seule sur un banc, elle est venue avec une de ses amies, moi je me disais qu'elle allait me demander comment j'allais ou même pas forcément mais enfin un truc du genre quoi. Ben même pas. Elle m'a demandé de pas dire qu'elle séchait la première heure de littérature étrangère. En fait a m'a presque vexé et déçue qu'elle pense que j'allais cafter. Mais je veux dire... objectivement c'est pas grave, même pas grave du tout... puis c'est aussi un peu ma faute... Des fois le matin j'arrive en même temps que certaines amies mais au lieu de les attendre, de me manifester, j'accélère ou ralenti pour rentrer toute seule dans le lycée... c'est un peu paradoxal quand même quand on y pense. Paradoxal et complètement con. Mais je sais pas... j'y arrive pas. Des fois je me dis "allez, j'attends" et la seconde d'après j'accélère parce que je me sens incapable d'attendre ou de me manifester alors que franchement c'est pas la chose la plus dure du monde... Je sais, je suis bizarre, stressée de la vie pour pas grand chose... L'est triste ma vie, hein ? xD

Z'avez vu ? (faut que j'arrête de mettre des apostrophe partout, ça fait bébé xD) Je me suis pas plainte ! :D Mais en fait je crois que j'avais besoin de faire cet article parce que y'a quelques jours, la première fois que je me suis dis "tiens, je le ferai en article" je me suis aussi dis juste après "nan, je peux pas leur imposer ça, les pauvre" sauf que c'est depuis ce moment-là que je poste plus xD Alors voilà ^^'


Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Ça n'est pas facile d'aller vers quelqu'un qui fuit systématiquement ! Un petit effort à faire pour une chouette année scolaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas qu'elles fuient vraiment mais parfois elles parlent de truc dont je ne sais rien parce qu'à moi on m'a rien dit, par exemple... et ça me fait un peu bizarre, parce qu'à côté de ça on se met à côté en cours et tout ça...

      Supprimer
  2. L'amitié c'est d'abord des moments complices et heureux ;) Les amis sont ceux avec qui on les partage. Je ne crois plus à l'amitié à la vie à la mort, çà fait trop mal...
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Melgane ! Quand j'étais à la fac, c'était totalement l'inverse ! je n'avais personne avec qui rester, j'étais très seule en cours, quelque part cela me plaisait, c'était en quelque sorte un choix, mais également le fruit de ma timidité ... Par contre, en dehors de ma fac, j'avais mes amis, mes "vrais amis", une vie sociale bien remplie, et un chéri aussi alors je mangeais souvent avec lui le midi, quitte parfois à sécher un cours quand nos horaires ne correspondaient pas ... Et le reste du temps, je mangeais seule ... Je me rappelle d'une fois (plusieurs, même ...) où j'ai mangé une boite de raviolis assise dans les toilettes ... Bref !! Pour te faire des amis, peut-être pourrais-tu t'inscrire à une activité, sportive, culturelle, ou autre ! qu'en penses-tu ? :-) Bises ! Angélique

    RépondreSupprimer
  4. Se faire des amies au lycee, ce n'est jamais facile, surtout quand elles sont plus branchees interet qu'amitie....

    RépondreSupprimer
  5. Ca vaut ce que ça vaut mais j'ai passé des années lycées géniale, on se marrait vraiment bien et tout et tout. Mais n'empêche qu'il y avait une distance entre moi et mes copines. Et depuis qu'on a finit le lycée bah, la distance est restée. Et elle augmente. On a jamais vraiment eu les mêmes centres d'intérêts de toute façon et puis, j'admet facilement être un peu déroutante.

    Bref, ce que je voulais dire c'est que ma première amie, je l'ai rencontrée 2 ans après le lycée, via nos blogs respectifs. Et depuis c'est le grand amour. (Heureusement qu'elle habite relativement près de chez moi ...)
    Donc, tout ça pour dire, profite des moments de rigolade et ne réfléchit pas trop. Tu peux pas forcer l'amitié de toute façon alors autant ne pas s'en faire :)

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)