lundi 21 octobre 2013

Le choix de l'icône

Bonjour !

Les lycéens manifestent. Ca m'agace (beaucoup de choses m'agacent xD). Au début je pensais comme eux : oui, d'où qu'on la vire de l'école, d'abord ? Et puis après quand j'ai appris que le père avait menti et tout ça je me suis dis : oui, mais c'est pas la faute de la gamine. Et après quand j'ai appris que la gamine avait plus de soixante-dix demie-journées d'absence ("200 jours d'absence pour mendicité et autres petits larcins" qu'il dit le monsieur à la radio) l'année dernière et déjà plus de vingt depuis le début de l'année je me suis dis qu'elle était vachement scolarisée... Alors les lycéens qui manifestent vont peut-être me répondre un truc du genre : mais oui mais c'est pas simple de s'intégrer et tout ça. Oui mais justement. Quand tu veux t'intégrer tu vas à l'école. La fille elle travaille pas aux champs et doit pas faire cinquante kilomètres à pied tous les matins que je sache. Alors quand j'ai appris qu'elle avait des absences je me suis dis que les lycéens avaient mal choisi leur icône.

Je ne veux même pas savoir si l'Etat a eu raison oui on non de la virer... je veux dire objectivement il y a une loi et la famille n'était pas vraiment exemplaire, le père ne travaillait pas... y'en a qui sont vraiment dans la merde s'ils retournent dans leur pays (en Syrie par exemple) et d'autres qui viennent vraiment en France pour travailler, pour réussir, et je pense que dans la mesure du possible il faudrait faire du cas par cas... mais en tout cas la famille de Léonarda n'est pas vraiment exemplaire donc pour moi elle ne "mérite" pas de rester. Je sais qu'il y a des Français qui eux aussi profitent des allocations et tout ça, eux on peut pas les dé-franciser mais on peut éviter de perdre de l'argent en faisant partir les étrangers qui profitent du système. Dis comme ça j'avoue que ça fait très FN et je vous assure que je n'aime pas Marine le Pen, d'ailleurs je ne sais même pas si elle a dit quelque chose sur l'affaire. Bref. Ce paragraphe était plus une parenthèse pour donner rapidement mon avis.

"Il faut pas sacraliser Léonarda" dit le monsieur de la radio dans Le Grand Direct des Médias dont je n'ai pas entendu le nom mais que je vais essayer de retrouver en tendant l'oreille. Je crois qu'il a raison ce monsieur. Les jeunes lycéens, en manifestant, se sont trompés d'icône. Si elle avait été une fille exemplaire, pas une délinquante mais une jeune fille avec des amis et une bonne moyenne je pense que ça serait mieux passé. De même si la famille entière avait été honnête. Maintenant je pense aussi que, s'il ne faut pas la sacraliser, il ne faut pas non plus en faire une généralité : il y a d'autres jeunes immigrés qui réussissent très bien et ont de la bonne volonté : c'est ceux-là qu'il faut défendre et c'est pour ceux-là qu'il faut se battre. "Est-ce qu'on se trompe pas en prenant Léonarda pour symbole ?" demande Jean-Marc Morandini. Si. Je pense que si. On se trompe. Tous. Les médias, les lycéens, tous.

Cher lycéen : donner son avis politique c'est bien, ça montre que tu en veux, que tu t'intéresses, bravo, félicitation, t'as le droit à un paquet de bonbons. Mais tu t'es trompé d'icône ! Le message que tu veux faire passer, bien qu'un peu naïf, est très gentil, très mignon, très honorable, clap clap clap, bravo, super, génial, mais l'icône que t'as choisi elle craint. Et les auditeurs adultes qui interviennent à la radio ils disent la même chose que moi... "En l’occurrence" ce n'est pas un exemple d'exemplarité d'intégration. Mais ce n'est pas de ta faute lycéen. On t'as monté la tête, t'es allé dans la rue t'avais même pas toutes les informations, et une fois que tu les a toutes tu es piégé parce que revenir en arrière en public c'est trop la honte, ça fait pas très sérieux, ça fait le jeune qui sait pas ce qu'il pense, ce qui est quand même ballot quand on se prend pour un petit adulte et qu'on demande le droit de vote à 16 ans (je sais, je mélange tout, mais c'est pas grave, j'ai envie, c'est mon article, et si je veux faire une soupe j'ai le droit xD).

"Qu'est-ce qu'on fait quand on a un enfant qui réussi à l'école, qui s'intègre, et qui a le seul tord de ne pas être Français". Mais... ! Je suis d'accord avec le premier bonhomme que j'ai cité : ce n'est pas la question. Léonarda et sa famille ne sont pas exemplaires ! Sur le fond OK, sur le choix de l'icône par contre non. Vouloir élargir le débat à la généralité c'est super mais ça aurait marché si Léonarda avait été exemplaire ! Ce qui n'est pas le cas. (Oui, maintenant au lieu de répondre à ma radio je répond dans un article, ça s'arrange pas chez moi xD). Les jeunes ont fait des manif' démesurées, les médias leur ont accordé beaucoup trop d'importance, et puis comme dit l'auditrice : "les handicapés ont du mal à accéder aux études et là par contre les étudiants on les voit pas se bouger" alors le message "les études c'est chouette" qu'ils veulent faire passer c'est pas terrible... Et une autre auditrice qui dit "ils auraient dû se renseigner avant" : je suis d'accord et "si les journalistes avaient fait leur travail on en serait pas là" oui c'est vrai que dans une certaine mesure les journalistes ont mis du temps à donner les informations... ils se sont fait dépasser par les jeunes qui ont le sang chaud et qui ont bondi.

J'espère pour tous les jeunes lycéens qui sont sortis dans la rue qu'ils se rendent compte qu'ils ont fait une connerie et auraient mieux fait de réfléchir avant d'agir et d'attendre d'avoir toutes les informations*. Les gens ont besoin d'icônes pour porter leur message mais pas d'une icône comme Léonarda. Les jeunes se sont trompés d'icône (et moi je suis bien contente de ne pas avoir fait d'article pour soutenir Léonarda et de ne pas avoir laissé de message xD).

Je crois que mon article est un peu décousu, mais le débat a commencé pendant que j'écrivais, du coup je me suis dis que j'allais en profiter...

*Eh ben non. Ils vont devant l'Assemblée Nationale pour demander à ce qu'aucun des immigrés scolarisés ne soit viré. Du coup ça empêche aussi de virer les parents (ben oui, on va pas séparer des familles), du coup ça revient à accepter tout le monde... Sont vraiment cons les jeunes de mon âge... Allez les gars ! Acceptez d'avoir choisi un mauvais symbole et de vous être trompé de combat... réfléchissez un peu... et après on s'étonne qu'on dise que les jeunes sont bêtes... Reconnaître ses tords c'est être intelligent alors faites-le.


Rendez-vous sur Hellocoton !

29 commentaires:

  1. On est entièrement d'accord ! Mon dieu que j'aime ton article xD. C'est bête à dire comme ça mais tu as résumé clairement ce que je pensais et en plus tu as pris des exemples clairs, nets, précis. Et moi je veux bien descendre dans la rue pour les handicapés, pour des gens qui en valent la peine mais pas pour cette fille-là ni sa famille.

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue que j'ai beaucoup de mal à être d'accord avec toi sur cet article, ça arrive hein ^^ Je ne vois pas en quoi quiconque devrait "mériter" d'être en France ou d'être français. Au nom de quoi on décide de qui peut vivre ici ou non ? Le père ne travaillait pas et ? Bah oui et quoi ? Etant donné que cette famille n'est pas parfaite, on peut cracher dessus en disant que les lycéens sont des gros cons qui se trompent d'icône ? Je ne pense pas que Leonarda soit spécialement une icône mais que simplement à travers elle, on commence à découvrir la sale mentalité qui peut régner en France, celle du "toi tu mérites pas donc tu retournes dans ton pays où tu vivras dans la misère, bien fait pour ta gueule". Il ne faut pas oublier que tout ça n'est rien qu'une loterie, on est né ici, on a eu énormément de chance, on aurait pu naître en Syrie, en Chine ? Et peut-être qu'on serait venu en France et peut-être qu'on nous aurait craché à la gueule car on nous aurait jugé pas assez "méritants" pour la France. Si un jour, quelqu'un a le pouvoir de virer quiconque ne correspond pas au standards de notre pays, peut-être que toi, moi, ton voisin, on devra dégager. Si on prend un peu de recul ça fait peur finalement... Quant à l'intégration, il est plus facile de s'intégrer quand autrui l'accepte, et c'est rarement le cas. Bon voilà je ne suis pas d'accord mais ce n'est pas un message pour te déclarer la guerre, loin de là, je partage mon avis sur la question, c'est tout :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas la peine de mettre de la guimauve à la fin de ton commentaire, t'inquiète j'avais rien pris mal ;) :D

      Oui mais ils ne viennent pas en France pour sortir honnêtement de la misère, en tout cas pour cette famille, ils viennent pour profiter du RSA ou RMI ou truc comme ça et pour les allocations que tu touches quand t'as des enfants (sachant qu'ils en ont sept...). Si au moins ils travaillaient (bon là on viendrait dire qu'ils piquent notre travail, en même temps si nous on acceptait de travailler le dimanche _ mon père a eu dans sa station des jeunes qui voulaient pas prendre le poste parce que ne voulant pas travailler le dimanche et jour férié et de nuit et tout ça _ les émigrés ne prendraient pas les places, faut savoir ce qu'on veut aussi, bref) les gens n'auraient pas l'impression de payer pour rien. Parce que toi tu travailles, c'est toi qui a payé pour eux, ça ne te gêne pas de savoir que ton argent va à des gens qui lèvent pas le petit doigt pour gagner leur propre argent, qui mentent en disant qu'ils sont Kosovares et qui ne parlent même pas italien (c'est ballot pour des gens qui viennent d'Italie quand même). Moi je veux bien qu'on accueille les gens, qu'on les aide, qu'on les sauve de la mort et tout ça... qu'on leur évite la misère et compagnie, mais ça doit être gagnant-gagnant, un renvoie d'ascenseur. L'Etat aide mais la personne cherche sérieusement du travail et ne refuse pas tout ce qu'on lui propose. Mais ça marche comme ça pour tout. Dans une classe si je suis face à 20 élèves j'ai pas envie de me donner à fond pour ceux qui foutent rien, en revanche j'ai envie de bien faire mon travail si l'élève écoute et est sérieux, de le tirer encore plus vers le haut. Evidemment que je vais aider les élèves qui s'en sortent moins bien, parce que c'est mon travail et que laisser les élèves dans la merde c'est pas cool. Mais je ne vais pas faire leurs devoirs et leur travail à leur place. Ben là c'est pareil. Y'a des enfants immigrés qui s'en sortent très bien ! Qui sont de très bons élèves et décrochent des bourses ! Qui réussissent ! Et il y a ceux qui lèvent pas le petit doigt et attend que la maîtresse écrive leur cours...

      Supprimer
    2. Je ne sais pas trop qui m'a répondu parce que ça affiche ton nom mais à la fin de ton commentaire, ça donne l'impression que c'est une instit qui parle. Les mystères du net ^^ Je n'ai pas mis de "guimauve" à la fin de mon commentaire, je précisais simplement que ce n'est pas parce que je suis en total désaccord avec ton article que j'ai envie de te faire la guerre, nuance.
      Bref, pour répondre à ta question : "Parce que toi tu travailles, c'est toi qui a payé pour eux, ça ne te gêne pas de savoir que ton argent va à des gens qui lèvent pas le petit doigt pour gagner leur propre argent, qui mentent en disant qu'ils sont Kosovares et qui ne parlent même pas italien"
      Non, ça ne me gêne absolument pas. Je suis dans une situation certainement meilleure que la leur, moi je n'ai pas peur qu'on me vire du pays dans lequel je vis (pour le moment, ça pourrait changer), je n'ai pas peur de devoir retourner dans un pays dont je ne connais pas la langue (là je parle pour les plus jeunes qu'on expulse). J'accepte totalement que mon argent aille à ces personnes, j'accepte que mon argent aille à des personnes qui bénéficient du RSA ou encore de la CMU ou des deux.
      Ce que je n'accepte pas mais qui par contre est véridique, c'est que mon argent aille dans les parachutes dorés des grands patrons qui prennent leurs employés pour des esclaves. Là, j'ai déjà beaucoup plus de mal mais la société est ainsi faite.
      En bref, je suis pour aider ceux qui ont besoin d'aide, même s'ils ne correspondent pas au "standard" de ceux qui "méritent". Qui a établi ce standard d'ailleurs ? Qui sommes-nous pour décréter que tel individu ne mérite pas ? Dire ça, ça revient à dire : il peut crever dans la rue, c'est pas grave, il méritait rien de toute façon.
      Voilà pourquoi ça m'effraie.
      Quant aux enfants d'immigrés qui s'en sortent très bien et décrochent des bourses, ce sont leurs grands-parents ou leurs parents qu'on voulait expulser il y a une vingtaine ou trentaine d'années... (parce que après tout ce n'était que de la racaille d'arabes).
      Enfin (j'ai déjà été longue), j'espère très sincèrement que les professeurs ne se disent pas qu'il ne faut pas aider ou même aider plus que leur métier ne l'exige, les élèves qui ne foutent rien. Un élève qui ne fait rien à l'école est un élève qui se sent mal, si on l'abandonne au bord du chemin dès sa scolarité, il est clair qu'il a plus de chances de mal tourner par la suite.
      Fin du laïus.

      Supprimer
    3. @vaesolianna je ne suis pas d'accord avec toi... Peut être que comme tu dis ils sont pas nés où il faut, mais c'est comme ça... Pose de la question de savoir comment fonctionne pays, et tu vas voir on ne peut pas laisser entrer tout le monde! Ce n'est pas possible... Je ne vais pas entrer dans le débat, trop d'arguments et de contre arguments... Mais honnêtement quand j'étais Jeun's j'aurais certainement été dans la rue avec les autres, Injustice, pauvres gens, mysère... Mais maintenant que je bosse, que je galère, que je paye, (avec un pov 3% au dessus du SMIC) que je fonde une famille, et que je vois autour de moi comment ça se passe, je suis écoeurée! Et j'ai des exemples et preuves à l'appuie! Mais pas de chance, ça tombe toujours sur les mêmes personnes! Logement HLM, CAF, BOURSE SCOLAIRE AUX MAX, la dernière Audi, les comptes blindés dans leur pays d'origine, en france on paye rien, mais nous on leurs payent tous...ça fait mal au cul au bout d'un moment! Je n'ai jamais voté FN, je ne voterai jamais FN, si tu observes ma vie et mon entourage je ne suis pas raciste! Il ne faut pas confondre les choses et les termes, c'est facile de traîter une personne de raciste, dés qu'il s'agit de parler de personne étrangère! je constate seulement!

      Supprimer
    4. @vaesolianna : l'histoire de l'école était plus une métaphore pour me faire comprendre :)
      Et concernant le mérite on est dans une société de travail où TOUT se mérite. Une bonne note à l'école : travaille et tu l'auras... si j'ai eu 9/20 à ma dissert' de philo c'est que je méritais cette note. Sur internet j'ai trouvé : "Ce qui rend quelque chose ou quelqu'un digne d'estime." eh bien oui, je suis désolée de dire ça mais moi un mec qui ment sur son origine juste pour avoir l'asile politique et qui en plus ne fait rien pour gagner par lui-même de l'argent je l'estime moins qu'un gars qui va aller se tuer à la tâche et j'ai plus envie de donner une bourse à un gamin qui bosse qu'à une fille comme Léonarda. Ce mec a certainement voulu protéger sa famille, mais comment on peut le savoir puisqu'on sait même pas d'où ils viennent et quelle langue ils parlent ? Protéger sa famille, vouloir le meilleur pour elle, ça c'est honorable, je ne dis pas le contraire, mais mentir et pas lever le petit doigt pour bosser ça l'est beaucoup moins. Surtout que tout cet argent qu'on leur a donné d'autres en avait besoin ! On a proposé du travail au père de Léonarda et il a TOUT refusé là où d'autres acceptent pour montrer qu'ils sont de bonne volonté... je préfère savoir que l'argent public va à ces familles qui travaillent qu'à des gens qui en foutent pas une...
      Mais le "tel ou tel est méritant" on le fait depuis longtemps et encore une fois dans tout : enfant si tu fais pas de bêtises t'as le droit à des bonbons mais si tu tapes ta soeur ta punition sera de ne pas en avoir, par exemple. On dit aux enfants que s'ils ne sont pas gentils le Père Noël ne passera pas... le mérite est une valeur dont on se sert tout le temps et dès l'enfance ! Si à ton taf t'as une augmentation c'est que tu la mérites, que t'as bien travaillé ! Le mec qui arrive en retard, dort toute la journée sur son bureau, et part en avance, n'aura jamais une augmentation ! Tout est dirigé par le mérite et la valeur. Le père de Léonarda a voulu offrir le meilleur à sa famille, ça c'est valeureux et estimable, mais la fin ne justifie pas les moyens, je pense, et pour moi sa valeur se perd quand on apprend qu'il a menti.
      On peut aider les autres, les réfugiés, ceux qui ont des problèmes, mais on ne peux pas accueillir tous les étrangers, comme dit Lilith, du coup il faut choisir et ce choix passe par le mérite.

      Supprimer
    5. Vous m'en voyez désolée les filles mais je ne suis encore une fois pas d'accord avec vous. Vos arguments ne me touchent pas, je ne les "comprends" pas, probablement parce que je n'ai pas la même philosophie de vie que vous (ça arrive) ou le même vécu tout simplement. Encore une fois, ça ne me dérange nullement que mon argent aille à des personnes en difficulté, si on prend seulement l'exemple de cette jeune fille, OUI ils sont en difficulté et ce même si le père a menti sur ceci ou cela, OUI ils sont bien plus à plaindre que nous qui sommes le cul sur notre chaise à en débattre ici.
      Lorsque j'étais plus jeune, j'ai fait pas mal de manifs, je n'en regrette aucune ; je suis moins jeune, je travaille et je suis prête à refaire des manifs si j'estime que ça en vaut la peine, mes convictions n'ont pas changé. Par ailleurs, je n'ai traité personne de "raciste" ici. Concernant les exemples "concrets", moi je trouve facile justement de toujours taper sur les mêmes personnes, en l'occurrence celles qui n'ont rien ou ceux qui soit-disant ne veulent rien foutre, je ne nie pas que ça existe mais pour moi ce n'est pas un critère qui justifie une vendetta ou pire une exclusion de la société voire du pays. La France ne vous appartient pas, le Monde ne vous appartient pas, encore une fois je me demande de quel droit vous vous posez en juges concernant ces gens, et comment vous pouvez dire "lui il mérite", "lui il mérite pas". Petite question : est-ce que vous, vous êtes méritantes ? Est-ce que vous êtes dignes de ce que l'on peut vous offrir ?
      Tout ça, fait très "chacun pour sa gueule", ce n'est pas quelque chose que je peux cautionner.
      Ensuite, concernant le mérite, on ne vit pas dans un monde de Bisounours, non on obtient pas toujours une augmentation parce qu'on bosse plus dur que son collègue, tout cela est extrêmement aléatoire et est bien plus souvent une histoire de copinage, où est le mérite alors ? (moi aussi je peux vous donner des tas et des tas d'exemples concrets mais on en finirait plus).
      Je n'arrive pas à comprendre comment vous pouvez vous insurger devant cette histoire alors qu'il y a des faits bien plus dégueulasses et qui vous portent réellement préjudice contrairement à ce pauvre fait divers qui ne vous touche pas directement. Ou alors c'est que vous ne voulez voir que ça ? Que c'est plus pratique ? Plus simple ? Bref, comme vous le voyez, j'ai du mal avec cette histoire de mérite, et je trouve que l'on verse de plus en plus dans la haine, c'est effrayant.
      Je vais finir là-dessus : quand je vois les photos de leur retour au Kosovo, je pense à ma meilleure amie, dont le fiancé a été renvoyé au Kenya, il vivait en France depuis 10 ans, il n'a jamais pu revenir, mais je suppose qu'il ne faisait pas partie des personnes "méritantes".
      Combien de vies détruites à cause de ça ?

      Supprimer
    6. Oui, je sais qu'ils sont plus en difficulté que nous, je ne nie absolument pas ça ! Ce n'est pas mon propos !
      Quant à savoir si je suis digne de ce qu'on peut m'offrir je ne sais pas, j'essaye en tout cas... peut-être que je ne le suis pas, c'est difficile de se juger soi-même sur ce genre de question.
      Bien sûr qu'on n'a pas toujours une augmentation si on travaille bien, mais on a plus de chance de l'avoir que le collègue qui en fout pas une quand même...
      Je ne m'insurge pas, je me pose la question de savoir si les jeunes de mon âge ne se sont pas trompé de combat. On les voit pas bouger pour, comme disait l'auditrice, les handicapés qui ont du mal à accéder aux études. Je me pose la question : est-ce que les jeunes ne se sont pas trompé de symbole ? Je sais qu'il y a des choses plus terribles, évidemment qu'il y a pire, il y a toujours pire ! Mais à ce moment là je ne dois pas m'inquiéter pour mon voisin qui a la grippe parce que quelque part en Afrique ou même quelque part dans la ville quelqu'un a la peste et que c'est pire ? Si ton copain chope un cancer tu vas ""t'en foutre"" parce que quelque part dans le monde quelqu'un a une maladie plus grave ? On ne doit pas parler de l'affaire Léonarda parce que d'autres immigrés sont dans des situations pires ? Mais on trouve toujours pire !
      Le fiancé de ton ami a été renvoyé parce que la loi le prévoie. Et là on en revient à mon histoire de cas par cas dont je parle dans l'article. Quand t'es là depuis 10 ans, que t'es fiancé, que tu connais la langue, que tu travailles (je suppose qu'en 10 ans il a trouvé un travail) que t'es intégré, la question de le faire partir ou pas doit vraiment se poser... Mais on ne travaille pas encore avec le cas par cas.
      Je ne dis pas qu'on ne doit accepter aucun étranger parce que de toute façon ils sont venus illégalement donc doivent repartir, je dis que si j'étais Ministre de l'Intérieur, ce qui est loin d'être le cas xD, je ferai du cas par cas, je mettrais en place une liste de critères pour déterminer le plus précisément possible si la personne s'est bien intégrée et si... oui si elle mérite de rester, si elle veut être là pour le travail ou pour se tourner les pouces en touchant les alloc'. Parce que je pense que pour ce genre de sujet on ne peut pas faire de généralité mais seulement du cas par cas et c'est ça que l'Etat devrait mettre en place.

      Supprimer
    7. Je pense que tu as mal interprété mon propos, je ne fais pas de hiérarchie par rapport à la misère des gens. Je répondais à ce qui s'était dit dans ton commentaire et dans celui de Lilith. Le fait est que tu parles de cette histoire, ça ne me dérange pas mais je ne suis pas d'accord avec la façon dont tu traites le sujet, c'est différent. Ces fameux médias dont tu parles, est-ce que parfois ils parlent des handicapés justement ? Ce serait très étonnant ! Par contre, sur Leonarda, là ils se sont lâchés et après ils viennent critiquer les jeunes qui ont repris ce combat même dont ils ont tant parlé, trop facile... Lorsque je dis qu'il y a des choses sur lesquelles il serait de bon ton de s'insurger au lieu de se focaliser là-dessus, c'est en rapport avec le fait que vous dites que "votre" argent va dans les poches des "non-méritants". Sais-tu où va l'argent de tes impôts ou des diverses taxes ? Sais-tu combien nous coûtent les immigrés par rapport aux grandes entreprises, aux grands patrons ? C'est une goutte d'eau dans les finances de notre pays. Alors pourquoi se focaliser là-dessus ? Quitte à s'insurger, autant le faire pour quelque chose qui te porte réellement préjudice au lieu de penser que ce sont ces personnes qui sont un fléau. Les médias (radio, TV) nous disent ce qu'on veut entendre, ce qui est le plus confortable pour nous, car il est bien plus simple de taper toujours sur les mêmes personnes qui n'ont a priori aucun moyen de se défendre plutôt que de s'atteler à de vrais problèmes.
      Enfin, pour l'ex-fiancé de mon amie, il parlait difficilement le français (l'anglais était plus simple), il était au chômage (quel salaud). Crois-tu que tu ne l'aurais pas mis dans le premier avion direction Nairobi ? Parce qu'il correspond pas du tout à tes critères là.
      Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de continuer le débat, nous ne pouvons pas être d'accord, c'est ainsi. J'ai le malheur de croire encore à la bonté de l'humain, au fait qu'il ne va pas laisser son prochain crever sous divers prétextes foireux, je me plante probablement sur toute la ligne.
      Bon sinon, j'ai lu un article qui résume très bien ma pensée (mieux que je ne parviens à le faire en tout cas), il t'intéressera peut-être, je te donne donc le lien : http://lanouvelleeloise.blogspot.fr/2013/10/a-toi-qui-le-cul-colles-au-canape.html?spref=fb

      Supprimer
    8. Mais alors parce que nous perdons moins d'argent avec les immigrés que les patrons on devrait accepter tous les immigrés ? Je suis désolée mais je ne suis pas d'accord, on doit taper autant sur les immigrés qui foutent rien que sur les patrons qui se prennent des millions dans ce cas : question de principe pas de chiffres.
      Pour l'ex-fiancé de ton amie je ne sais pas ce que j'aurai fait, les seuls critères ne sont pas que la langue et le travail, il y a les attaches et toutes les autres choses que je ne cite pas faute de les connaître.
      Je ne suis pas pour qu'on laisse crever tous ceux qui sont dans le besoin, mais on ne peut pas tous les aider non plus. Ces gens (et là je ne parle pas des gens de Syrie ou d'Etats en guerre ou de dictature ou des trucs dans le genre) ils ont des pays avec des gouvernements censés les aider. Nous nous avons nos propres problèmes et "charité bien ordonnée commence par soi-même". Je sais, ça fait très égoïste dit comme ça, j'en suis parfaitement consciente, mais je ne dis pas que nous devons complètement fermer les frontières, je dis seulement qu'on ne peut pas se permettre de recueillir tout le monde parce que premièrement ça coûte de l'argent, à toi, à tous ceux qui payent des impôts, mais aussi parce qu'on arrive déjà pas à loger tous les Français alors si en plus on accueille tous les étrangers on va clairement manquer de place. Mais aussi parce que ces gens ont des Etats censé s'occuper d'eux (et là encore je ne parle pas des dictatures et des Etats en guerre et tout ça) et que ce n'est pas à nous de prendre complètement en charge ces gens. Bien sûr, on peut les aider, personnellement je suis pour qu'on accueil les réfugiés de Syrie et j'étais plutôt pour qu'on s'engage au Mali, mais on ne peut pas non plus tout faire, sinon c'est trop facile ! Les gens se diront "tiens, on va pas se faire chier, on va aller en France, on pourra se tourner les pouces et toucher du fric à rien faire, trop facile !". Terre d'accueil et d'aide d'accord mais il ne faut pas que l'on devienne un carrefour pour tous les étrangers non plus. Aucun des deux extrêmes (ouvrir complètement les frontières ou les fermer complètement) n'est une solution.

      Si j'étais étrangère, que je galérai dans mon pays, que je me tuai à la tâche pour gagner 5€ par mois et que j'apprenais qu'en France on me donne de l'argent même si j'ai pas de papiers évidemment que la tentation serait d'y aller : la vie est tellement plus simple quand on fait rien. Et c'est ça qu'il faut éviter : de foutre de l'argent dans les poches de gens, certes en difficulté, mais qui ne veulent rien faire pour s'en sortir. C'est comme euh... est-ce que t'as regardé En Famille cet été sur M6 ? Bon, si oui mon exemple va te dire un truc : Roxane et Kader hébergent parfois le cousin de Roxane et Marjorie, lui payent la bouffe, lui ne fait rien dans la maison, pas le ménage, rien du tout... du coup il ne cherche pas de travail, Roxane et Kader perdent de l'argent et au final le cousin devient une espèce de parasite qui profite de la gentillesse de sa cousine et de son mari. Eh ben en gros, pour moi, les immigrés qui en foutent pas une c'est ça. Des profiteurs. Je sais que c'est dur de dire ça, que ça fait très égoïste, mais en même temps je pense que on ne peut PAS aider TOUT LE MONDE, ce n'est pas possible, c'est physiquement impossible, il faut trouver des barrières, des critères, pour que le choix soit un peu moins arbitraire que "toi j'aime bien ta tête, toi je t'aime pas t'es con tu dégages" et ces critères peuvent prendre en compte, entre autre, le mérite. Encore ce mot. Mais encore une fois on est élevé dans le mérite.

      Supprimer
    9. Je pense que le gros probleme, c'est ca. On generalise toujours. Et pourtant chaque situation est differente, chaque situation demanderait une etude de dossier particuliere. Par contre c'est vrai que si la France ne nous appartient pas, il est quand meme du devoir de la France d'aider dans un premier temps ses ressortissants et comme deja ca elle n'est pas capable de le faire, comment pourrait elle venir en aide aux autres?

      Renvoyer quelqu'un dans son pays, c'est degueulasse. Mais laisser quelqu'un entrer dans le notre et ne pas lui offrir un minimum de confort, dans le respect de la dignite humaine, je trouve ca encore pire.

      Enfin, c'etait juste pour donner mon avis sur vos echanges. Je suis tres utopiste mais doucement la realite me rattrape. Quand je vois qu'un homme comme mon ex-mari peut avoir des papiers sans parler un mot de francais, peut toucher des aides sans travailler, peut avoir droit a la securite sociale (alors que moi quand je suis rentree en France, je n'ai eu le droit a rien) et meme me demander une pension, je reste sur ma fin.

      Mais encore une fois c'est un cas parmi tant d'autres. Et je pense qu'on devrait plus mettre l'accent sur les bonnes actions, sur les personnes qui vivent bien, sur les gens qui vivent ensemble harmonieusement.

      Supprimer
    10. Mais encore une fois je ne suis pas pour qu'on ferme toutes les frontières : je suis allée voir l'article que tu m'as laissé : évidemment que Youssef aurait dû rester en France et là encore il faudrait instaurer un cas par cas, connaître l'histoire des gens qu'on arrête, et bien évidemment qu'il fallait aider Youssef, je ne dis pas le contraire, et bien évidemment que le message que la blogueuse dénonce comme quoi il faut d'abord aider les Français n'est pas un bon message mais d'un autre côté (parce que là je sens que je contredis mon commentaire précédent xD) enfin... ce que je voulais dire dans mon commentaire précédent en parlant des appartements et tout ça c'était pour appuyer le fait qu'on ne peut pas accueillir tout le monde parce qu'on a déjà des gens dans la difficulté chez nous et qu'ils méritent autant l'aide que Youssef.

      Il ne faut pas refuser tous les étrangers parce qu'on a des SDF dans la difficulté mais il ne faut pas non plus ne pas aider les SDF parce qu'il y a des étrangers comme Youssef, il ne faut tomber dans aucun extrême, il faut aider les deux "genre" de personnes, évidemment.

      Supprimer
    11. Bon, a priori ce sera mon dernier commentaire, non pas parce que je suis en colère ou que sais-je encore mais parce que ce débat ne nous mènera à rien. Je vais rebondir sur ce que dit Marie, je suis sûrement très utopiste. Je vais vite fait parler de mon cas : avec mon copain on est dans la merde, on ne sait pas de quoi demain sera fait, si on va encore avoir de quoi manger et un toit. On bosse, on paie des impôts, on a droit à aucune aide, etc. Bref, malgré tout ça, on ne va pas aller critiquer ces personnes, on pense qu'ici en France on a les moyens d'aider sauf que les moyens qui seraient mis en place pour que tout le monde ait le minimum vital nous dépassent largement. Il y a tout à refaire, et je crois sincèrement que si on le voulait réellement (si ceux qui nous gouvernent en tout cas le souhaitaient), ce serait possible. D'aider à la fois ceux qui ont gagné le gros lot à loterie comme nous (français avec des papiers) et les autres, qui n'ont pas eu cette chance. Tout ça sans discriminer qui que ce soit parce que : "et bah moi j'ai fais ci et ça et puis j'ai rien et lui il a rien fait et il a tout" (je ne vise absolument personne, je ne veux pas qu'il y ait de confusion, attention !). Très souvent, j'ai l'impression qu'on critique tout bonnement par jalousie, en fait ce n'est pas qu'une impression, lorsque je vois des gens baver sur tout et n'importe quoi, c'est clairement de la jalousie. Mais bon, pour finir sur une note plus positive, je terminerais un peu comme Marie : concentrons nous sur les bonnes actions que certains ont le courage d'effectuer.
      (et non je ne connais pas ton émission, je n'ai plus de télévision depuis plusieurs années...)

      Supprimer
    12. Oui je pense aussi qu'il y a pas mal de réformes à faire, malheureusement ça n'a pas l'air d'être le cas des gouvernements qui se succèdent donc faudra attendre encore un peu (oh juste quelques années le temps que j'ai l'âge de devenir Présidente xDDD). Je pense aussi qu'on pourrait réussir à aider tout le monde si on gérait mieux l'argent mais là où je ne te rejoins pas c'est que dans mon "mieux gérer l'argent" en plus de réduire dépenses publiques et compagnie, je pense aussi qu'on devrait pas donner autant d'argent aux immigrés qui ne le mérite pas parce que ne travaillant pas. Ou alors on crée un RSA spécial pour les immigrés, fixe, pour deux à quatre ans, on met aussi en place un centre pour les aider à apprendre le Français, et si après deux ou quatre ans ils n'ont toujours pas de travail, on leur coupe les vivres et ils se démerdes. Ils n'auront pas l'excuse "je ne trouve pas de travail parce que je ne parle pas Français" puisqu'on aura proposer de les aider à apprendre. Mais je me doute que c'est un peu utopiste parce que bon... les traducteurs faut bien leur donner un salaire ou alors on prend que des bénévoles...

      Supprimer
    13. "on leur coupe les vivres et ils se démerdes" : je trouve ça extrêmement choquant comme phrase et très grave. Ensuite, pour l'intégration, imagine toi débarquer dans un pays que tu ne connaissais même pas auparavant, sans rien, sans repères, sans avoir pu recevoir d'éducation ; crois tu que en deux ans (même trois) tu auras intégré tous les codes ? Il faut bien autre chose qu'apprendre la langue pour réussir à vivre comme les autres l'exigent. J'avais dans le projet de faire une formation pour aider les immigrés à apprendre le français, on m'a très vite dit qu'il n'y avait aucun débouché, non pas parce qu'il n'y avait pas de demandes mais parce que personne ne veut mettre la main à la poche pour financer ça ; ça ne coûterait pas bien cher pourtant...
      Puis, tu parles beaucoup de mérite, connais-tu le concept de méritocratie ? Sais-tu que tout ça a des limites ? Tiens je vais te c/c un petit truc concernant le sociologue Bourdieu : "Les travaux du sociologue Pierre Bourdieu soulignent les limites de la méritocratie en apportant les notions de capital économique, capital social, capital culturel et capital symbolique dont sont inégalement dotés les individus et qui avantagent ainsi les mieux dotés."
      En gros, ce système de mérite fonctionne pour ceux qui sont déjà "chanceux" à la base, pour les autres c'est "démerde toi" comme tu le dis justement dans ton commentaire, parce que eux ne peuvent parfois même pas prétendre à ce système de méritocratie étant donné qu'ils n'ont pas eu les mêmes chances que toi. Tu trouves ça équitable ? Tout ça rejoint le déterminisme social, tu nais dans une famille pauvre, tu as plus de risques d'être pauvre également : tu nais dans une famille aisée, tu as infiniment plus de chances d'avoir une situation aisée par la suite. Le concept est simple à comprendre et on ne peut plus logique. Alors voilà, ces gens qui viennent en France, à mon humble avis, ils auraient préféré rester dans leur pays, leur culture, leur famille, leurs racines, il serait extrêmement étonnant qu'ils viennent ici pour le fun (en risquant parfois leur peau) parce que soit-disant en France on vit très bien sans rien foutre, d'ailleurs c'est faux ça aussi. Les gens qui sont au RSA ne vivent PAS bien, faut arrêter de croire tout et n'importe quoi. T'es pas riche au RSA, tu survis, point barre. Et je me dis que tous ceux qui crachent sur les bénéficiaires devraient tester le RSA pour voir ô combien c'est confortable, ils déchanterait très vite ! (j'ai déjà touché le RSA, pour rien au monde je ne voudrais encore être à ce stade là, bouffer des patates tous les jours, ça lasse, avoir des semelles trouées c'est lassant également).
      Je sais que j'avais dit que mon dernier commentaire était justement le dernier mais tant pis ^^
      Je voulais te poser une question en fait. Pourquoi est-ce que moi, qui a priori est dans une bien plus sale situation que toi et qui paie des impôts (je suppose que tu n'en paies pas étant donné que tu es au lycée, c'est pas une critique hein, on a pas choisi nos âges :D), je suis plus tolérante que toi à l'égard de ces personnes alors que concrètement je paie plus pour eux que toi et que je suis réellement dans la merde ?

      Supprimer
    14. J'ai mis 2 à 4 ans parce que j'ai parlé d'un centre d'aide pour apprendre la langue et les fameux codes dont tu parles. Mais si on ne met pas ça en place il est bien évident qu'il faut élargir la durée des aides. Mais après un certain nombre d'années, si la personne ne fait rien pour trouver du travail (entre autres, et j'insiste sur le "entre autre") il est clair pour moi qu'on leur a donné leur chance et qu'ils ne 'ont pas saisie. Après je fais aussi une différence entre ceux qui cherchent et ne trouvent pas et ceux qui ne cherchent même pas et vont jusqu'à refuser ce qu'on leur propose (comme le père de Léonarda qui a refusé ce qu'on lui a proposé).
      Evidemment que le système de méritocratie a ses limites, mais tous les systèmes ont leurs limites, la démocratie a ses limites, la monarchie a ses limites, TOUS les systèmes ont leurs limites. Ensuite je ne dis pas qu'on vit bien RSA, je me doute bien que ce n'est pas le cas, je ne suis pas naïve et idiote à ce point là quand même.
      Comme tu l'as dit dans un commentaire précédent je crois : c'est une question de vécu mais je crois aussi que c'est une question de "convictions" politiques. Moi mes convictions politiques c'est qu'aucun extrême n'est bon. On ne peut pas ouvrir totalement les frontières et on ne peut pas les fermer totalement. Si on ne peut pas les ouvrir totalement il faut choisir des critères pour que le choix ne soit pas arbitraire au point d'en arriver à "toi t'es beau et jeune, t'as fait des études dans ton pays, tu restes" et "toi t'es moche, tu sers à rien, y'a la guerre chez toi mais on s'en fout, barre toi" parce qu'à ce moment là ça serait clairement injuste comme façon de choisir. Et donc parmi ces critères je pense au mérite, mais évidemment, bien évidemment, que ça ne doit ABSOLUMENT PAS être le SEUL critère, bien évidemment !
      Je ne suis pas pour qu'on n'aide pas les gens, faut pas non plus déconner hein, en témoigne mon commentaire précédent. Et évidemment que si un jour je croise dans un rue un immigré comme la dame qui a aidé Youssef dans le lien que tu m'as laissé je vais essayer de l'aider comme je peux et je vais pas le laisser crever dehors. Je dis seulement que, dans le cas où il est avéré qu'une famille, ou qu'une personne, est là SEULEMENT pour gagner de l'argent sans rien foutre cette personne n'a rien a faire là. Parce qu'encore une fois il y a des gens qui viennent pour travailler, qui s'en sortent très bien, et bien évidemment que ces gens-là qui se donnent à font pour montrer qu'ils sont de bonne volonté on va pas les virer. Mais tu vas quand même pas me dire que la famille de Léonarda est un exemple de bonne volonté... je veux dire... y'a des gens en France qui sont obligés d'accepter un travail de merde payer une misère, de vivre dans des locals de deux mètres sur deux, y'a des chômeurs avec des diplômes qui finissent pas accepter un travail miteux pour essayer de ne pas être à la rue, y'a des gens qui travaillent mais qui dorment quand même sur un banc... je crois que quand t'es vraiment dans la merde tu prends le travail qu'on te donne... et le père de Léonarda se permettait de refuser du travail ! C'est ça qui me parait complètement aberrant ! Ne serait-ce que par respect pour ceux qui acceptent parce qu'ils n'ont pas le choix, parce qu'ils sont arrivés au bout de leur allocation chômage et que même s'ils ont fait des études d'ingénieurs ils doivent faire agent de surface ! On avouera que ça correspond pas trop au diplôme quand même... Je crois que si le père de Léonarda était vraiment de bonne volonté il aurait accepter le taf qu'on lui proposait. Il ne l'a pas fait, pour moi c'est une preuve qu'il était pas là pour s'intégrer.

      Supprimer
    15. [Je mets la suite de mon commentaire : il dépassait 4096 caractères donc j'ai été obligé de le couper.]

      Non, je ne suis pas très tolérante avec ce genre de familles, parce que quand on a la possibilité d'aller à l'école, qu'on nous offre un travail, et qu'on fait pas ça sérieusement ça me saoul. Mais pas que pour les étrangers hein... quand l'année dernière je faisais mes TPE avec une fille qui s'en foutait complètement et qui oubliait ce qu'on avait fait d'une semaine sur l'autre ça me mettait en rogne aussi hein, t'inquiète pas, et pourtant la fille elle était Blanche et Française... C'est pas une question d'immigrés ou pas immigrés, c'est plus large que ça, c'est une question de bonne volonté et d'investissement... Léonarda elle pouvait aller à l'école, enfin au collège, et elle accumulait les absences... Y'a pas longtemps j'ai entendu parler d'un reportage qui va sortir au ciné il me semble et que j'irai voir, et qui parlent d'enfants qui vont à l'école de part le monde. Un des petits est en fauteuil roulant et est poussé par ses frères. A la fin du reportage les journalistes ont recruté des dons pour lui acheter un nouveau fauteuil parce que le sien c'était un fauteuil bricolé... Eh ben le gamin il a démonté le fauteuil pour consolider le sien... d'autres enfants devaient traverser la cambrousse à pied au risque de se faire piétiner par des éléphants ou choper par des lions, ils amenaient du bois pour faire chauffer l'eau à l'école pour le repas, ils marchent des kilomètres par jour, et ils y vont TOUS LES JOURS, jamais ils ne sont absent. Alors quand je pense à des histoires comme ça, d'enfants qui marchent des kilomètres et des kilomètres "juste" pour aller à l'école, et que j'apprends que Léonarda se permettait d'accumuler les journées d'absence oui, oui, oui, OUI, ça me fait chier et j'aurai plus envie qu'on aide les gens comme ces enfants (d'ailleurs il me semble qu'ils ont pût mettre l'un d'entre eux en pensionnat pour qu'il ait plus à marcher) plutôt que Léonarda qui avait des notes médiocre et son père qui se permettait de refuser du travail. Oui. Et si comparer les gosses de se reportage à Léonarda, si dire que je préfèrerai les aider eux plutôt qu'elle, si déclarer que les gens qui en foutent pas une alors qu'ils ont la possibilité de bosser (et là je parle en général avec l'exemple de mes TPE) ça fait de moi une intolérante eh bien d'accord. Soit. Je suis intolérante.

      Supprimer
    16. Me concernant, je ne te considère pas comme intolérante, ça m'intéressait seulement de savoir (et de creuser donc) pour comprendre comment tu en arrivais à ce cheminement de pensée; c'est toujours intéressant d'avoir les avis des autres. Désormais je comprends un peu mieux ta démarche. Après je ne partage pas toutes tes idées (difficile d'être d'accord toujours sur tout) mais je suis contente d'avoir pu en parler avec toi sans qu'on en vienne aux noms d'oiseaux ! Ce que je retiens de tout ça c'est que ça me conforte dans mon envie de terminer mes études et de tenter d'intégrer un centre (si tant est qu'il en existe encore suffisamment) pour aider ces adultes ne parlant pas la langue, afin qu'il y ait moins de personnes en détresse. Je pense que ce serait chouette (et utile) d'ajouter ainsi sa petite pierre à l'édifice. Bref, bon débat même si nous n'avons pas exactement les mêmes convictions ;-)

      Supprimer
    17. Mais en fait si, je suis intolérante, c'est vrai, mais pas envers les immigrés clandestins ou les étrangers mais simplement envers les gens qui en foutent pas une. Si je fais un exposé en équipe avec un Noir qui travaille, qui trouve des idées et tout ça, et de l'autre côté un Blanc qui en fout pas une et qui attend qu'on fasse tout à sa place c'est le Blanc qui va me faire chier et contre lequel je vais finir par sérieusement m'énerver ^^'

      Moi aussi je suis contente qu'on ait pût discuter sans s'insulter et échanger des idées :)

      Supprimer
  3. Comme je partage ton avis, j'ai hésité a écrire un article là dessus et j'ai pensé à un pari risqué... Mais tu l'as très bien fait! Et je partage vraiement ton avis!

    RépondreSupprimer
  4. Bonne ou mauvaise icone, je ne sais pas. J'ai juste l'impression qu'une fois de plus on utilise des personnes pour se faire la guerre. Une fois de plus on mediatise quelque chose qui fait debat, divise la population et attise les haines.
    Je pense que la France, terre d'accueil, ne met pas assez de moyens et d'actions en oeuvre pour integrer les immigrants. Je pense aussi qu'elle cree lentement une societe d'assistes, payes a ne rien faire.

    Peut-etre que cette famille n'est pas exemplaire, qu'elle n'est la que pour l'argent facile et les aides. Mais c'est ce que la France lui offre, pourquoi s'en priver, pourquoi bosser quand les aides t'apportent plus d'argent que de te lever a 5h tous les matins?

    Venir chercher cette fille a l'ecole pour la renvoyer, elle et sa famille dans leur pays, c'est une provocation de la part de la famille et une provocation de la part de l'etat. Mettre le feu aux poudres, ca semble tres tendance. Et apres on se demande pourquoi Marine Le Pen a la cote!

    Je crois que le probleme vient de la France.
    On met l'accent sur tout ce qui ne va pas, sans voir que des millions d'immigrants sont integres et ne font pas parler d'eux. Ils vivent normalement. Ils travaillent, ils eduquent leurs enfants, ils payent leurs impots.

    En fait j'aurai tant de choses a dire que je vais m'arreter la. Sinon pour l'icone, je crois que les jeunes n'ont pas forcement conscience des enjeux de ce debat. Ils militent pour une cause qu'ils croient juste. Ils militent et quand on est jeune, rejeter les decisions d'une autorite telle que l'etat, c'est jouissif (paroles d'une ex-rebelle!)





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que s'ils choisissent la France et pas l'Allemagne c'est parce que la France leur donne de l'argent avant de les faire travailler alors qu'il me semble qu'en Allemagne c'est plutôt "travailles et on verra après" et quelque part c'est plus logique. Après je m'y connais pas plus que ça dans le système Allemand donc bon... Mais si la France ne donnait pas tant d'aides aux immigrants ils ne viendraient plus... Et puis pas qu'aux immigrants, comme tu dis c'est tellement plus facile de rien foutre quand on est mieux payés qu'avec un salaire... Mon père a entendu une employée qui disait qu'elle allait peut-être se déclarer en femme isolée parce qu'elle gagnerait plus que son salaire.
      C'est clair aussi qu'on devrait mettre le projecteur sur tous ceux qui ont réussi leur intégration et sur les associations (je suppose qu'il y en a) qui se sont créées pour aider les immigrants...

      Supprimer
    2. Effectivement, en Allemagne, ils n'ont rien; c'est pour ça qu'ils n'y restent pas, aucun intérêt. Ils ne se font pas chassés, ils partent d'eux mêmes parce qu'ils n'y ont pas de rente.
      Béh moi j'en ai marre, encore hier à Strasbourg où il y a des roms à tous les feux rouges (j'exagère à peine), comme j'ai rien donné, je me suis pris un énorme coup de pieds dans la voiture. L'allemand arrété derrière moi, idem, et lui s'en ai pris plusieurs, suivi d'un 'barrage' pour l'empécher d'avancer avec sa voiture. Il a du fliiper. C'est ça aussi qui me gêne. Bon, encore me faire insulter parce que je donne rien, ça passe; mes la violence physique (même sur ma voiture), je trouve que ce sont des méthodes un peu expéditives.

      Supprimer
    3. Oui c'est un peu expéditif puis en plus ça donne vraiment pas envie aux gens qui sont dans les voitures suivantes de donner.

      Supprimer
  5. Bon et bien moi, je ne ferai pas de pavé, mais je suis parfaitement d'accord avec toi :-). Après, je ne suis pas d'accord avec le fait de profiter d'une sortie scolaire pour l'expulser, c'est assez humiliant. Mais en effet, la loi est la loi , cette famille ne s'intégrait pas vraiment et le Kosova n'est pas un pays en guerre donc bon... Belle soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est clair que la prendre en pleine sortie scolaire c'était franchement pas terrible pour elle vis à vis des autres de la classe et puis c'était aussi le meilleur moyen pour que les journalistes s'intéressent à l'affaire.

      Bonne soirée à toi aussi :)

      Supprimer
  6. Juste pour dire que je suis entièrement d'accord avec ton article ! Vu la longueur des commentaires précédent j'éviterais de faire plus long ;)

    RépondreSupprimer
  7. A la lecture de l'article, j'étais d'accord avec toi. Finalement, les commentaires de Vaesolianna m'ont fait réfléchir. Pourquoi les immigrés devraient-ils prouver qu'ils méritent de ne pas être laissés à leur misère? Et finalement qu'avons-nous fait, nous, pour "mériter" l'assistance de l'Etat, hormis naître en France? Humainement, je suis parfaitement d'accord avec elle.
    Mais pragmatiquement, je ne peux m'empêcher de reprendre ce que tu as dit plus haut. On ne pas peut pas, là tout de suite en une fois, ouvrir les frontières à tout le monde. Il faut donc nécessairement des critères, aussi injustes soient-ils.
    D'autre part, je suis d'accord sur un autre point: le choix de l'icône est une erreur. Médiatiser cette affaire, et cette famille "d'anti-héros", c'est porter préjudice à la cause de l'immigration (qui certes, dans un monde idéal, n'aurait pas à se justifier où à "mériter", mais l'argument est loin d'être admis dans la société actuelle), et donner du pain béni au Front National notamment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis aussi d'accord, évidemment qu'on devrait aider les gens, et peut-être aussi qu'ils ne cherchent pas de travail parce qu'ils ont l'impression qu'on ne leur en donnera pas et qu'on ne les acceptera pas, du coup c'est un peu la faute de tout le monde, mais je crois vraiment que quand on veut quelque chose... je vais pas dire "quand on veut on peut" mais quand on veut on s'investit un maximum pour essayer d'obtenir ce qu'on veut. Pour moi le père de Léonarda ne s'est pas investi, et pour cause il a même refusé du travail. C'est ça qui m'énerve en fait. Y'a plein de gens dans la galère, qui accepteraient n'importe quoi, et lui il se permet d'en refuser ! Ca m'agace profondément et pour moi l'Etat a plus perdu d'argent avec lui qu'avec un clandestin qui cherche réellement du travail. Mais ça fonctionne aussi avec les Français. Encore une fois je fais une différence entre ceux qui cherchent mais ne trouvent pas et ceux qui ne prennent même pas le temps de chercher. C'est en cela que je parle de mérite. C'est pas : il a pas trouvé de travail, qu'il s'en aille ; c'est plutôt : il n'en a pas cherché et a même refusé du travail ! Pourquoi est-il là si ce n'est pas pour travailler ? S'il est là pour de mauvaises raisons qu'il s'en aille ! Mais, en opposition, pour reprendre l'exemple de Youssef, lui était venue en France pour de bonnes raisons, pour échapper à un embrigadement religieux à l'extrême et dangereux. Je fais aussi une différence entre les raisons qui poussent les gens à venir.

      Supprimer

Un petit mot ? :)