jeudi 24 octobre 2013

La culture du commentaire, ou comment relativiser

Bonjour ! :)

Y'a pas très longtemps je suis tombée sur le message d'une blogueuse qui se plaignait gentiment de ne pas avoir beaucoup de coeurs sur ses articles malgré ses visites et de ne pas recevoir beaucoup de commentaires. Je ne critiquerai personne parce que j'étais comme ça aussi avant : personne n'aime mon article, horreur, drame, ma vie est fichue, et puis aussi : s'ils se sont abonnés c'est qu'ils aiment mes articles donc qu'ils le montrent ! Ils pourraient dire ce qu'ils pensent quand même. Je pensais comme ça et puis j'ai relativisé quand, un jour, je suis allée voir pour la première fois le blog d'une youtubeuse Française très connue, qui reçoit des centaines de visites par jour, et que j'ai vu que sur son blog elle n'avait qu'une trentaine de commentaires par article. Si elle en a trente pour trois cents visites, moi si j'en ai trois pour trente visites c'est pas si mal en fait...

C'est juste qu'on n'a pas la culture du commentaire. Moi non plus je ne commente pas énormément les articles que je lis, pourtant je lis pas mal d'article, mais je laisse à peu près... allez on va dire que pour vingt articles que je lis je laisse un commentaire, environ. Avant je me forçais, j'essayais de trouver un truc à dire, mais si c'est pas intéressant autant rien dire. Et voilà une des raisons qui fait qu'on ne laisse pas tellement de commentaires sur les blogs : c'est pas intéressant. Ou alors : on va me juger et me critiquer pour ce que je pense. C'est clair que si la blogueuse dit un truc, que tous ceux qui ont commentés sont d'accord avec elle, et que toi tu penses autre chose tout le monde risque de te tomber dessus. Vaut mieux passer son chemin. Et puis se faire insulter parce qu'on a dit qu'on pensait autre chose ça va un moment, hein ! Du coup on ne laisse plus vraiment de commentaires parce que soit c'est sans intérêt soit ça va vexer les gens, donc on ne commente que si on a un témoignage ou un exemple à apporter.

Mais c'est un peu comme dans la vie, en fait. Quand quelqu'un sort une phrase un peu raciste, par exemple, mais que personne relève, parfois tu préfères ne pas relever non plus, parce qu'on sait jamais, ça sent le débat basé sur des sentiments et des ressentis, qui va tourner en rond parce que personne ne va se remettre en question, et qui va te faire avoir tout le monde à dos. Alors on se tait, on laisse couler, on ne commente pas. Et même si on pourrait se dire que c'est plus facile de commenter un propos via internet c'est aussi plus dur parce que si tu te fais mal comprendre ça peut poser de gros soucis parce que chacun, en attendant la réponse de l'autre, va se monter la tête et ne pas vraiment faire attention à ce que dis la réponse et on ne s'en sort plus au final.

Alors c'est clair que recevoir des commentaires, je ne vais pas vous mentir, ça fait plaisir, ça ouvre des discussions, ça prouve aussi qu'on est lu, quelque part, parce que voir que l'article a reçu cinquante visites c'est bien mais on peut ouvrir une page sans la lire (non, je ne suis pas paranoïaque xD). Mais je crois aussi qu'il faut relativiser sur les chiffres. Certes, t'as plus de cent abonnées sur Hellocoton et trois cents sur Facebook, et mille sur Twitter mais qui te dit que, d'une part, un certain pourcentage de personne ne s'est pas abonné chez toi partout et donc ne compte que pour une visite au lieu de trois ? Et, d'autre part, ce n'est pas parce qu'une personne s'est abonnée qu'elle vous suit réellement. Exemple concret (comme disait ma prof de math de 6ème, 5ème, et 4ème) : avant d'avoir ce blog et ce compte Hellocoton j'avais un autre blog et un autre compte. 192 abonnées. Aujourd'hui, au troisième mois, je n'en ai récupéré que 75. Donc seulement 75 personnes me suivaient réellement. Combien de personnes sur les 192 ne s'étaient abonnées que pour avoir un abonnement de plus (on sait tous qu'il y a des gens qui s'abonnent à 200 000 personnes pour gagner des abonnées en retour) ? Combien s'étaient abonnées sur la base d'un seul article et ne s'étaient pas désabonnées en se rendant compte qu'elles ne m'aimaient pas moi, ma façon de penser, ma manière d'écrire, ou tout ça à la fois ? Combien ne s'étaient pas connectées depuis plusieurs mois voire plus d'un an ? Je sais pas, mais au final je n'ai récupéré que 75 abonnées (et encore y'en a qui me suivaient pas sur mon autre compte). Donc tout ça pour dire que les chiffres ne représentent pas la réalité, on fait dire ce qu'on veut aux chiffres.

Autre exemple : un jour je suis allée sur le blog d'une youtubeuse (pas la même que tout à l'heure), j'ai vu qu'elle avait un compte Hellocoton : je suis allée voir. Tout plein d'abonnées. Genre 500 ou un truc du genre. Mais beaucoup n'avaient pas de photo de profil, j'ai trouvé ça bizarre alors j'ai cliqué pour avoir la liste complète et aller voir profil par profil (oui, je suis tordue en plus d'être parano, que voulez-vous, on est enquêteuse ou on l'est pas xD). Résultat ? A peine surprenant : 70% des abonnées au moins étaient des comptes vierges, des comptes fantômes. Pas de photo, pas de description, pas de blog, pas d'abonnées et un ou deux abonnements, pas de messages, pas d'articles. Juste des pseudos. Pourtant cette fille (d'une vingtaine d'année, à la fac je crois, je donnerai pas le nom parce que je ne veux pas me faire attaquer pour diffamation par des fans xD) (bon, en vrai c'est plus gentil que ça comme raison mais bon, voyez le genre, pourtant j'aime pas du tout cette youtubeuse, je trouve qu'elle se la pète et ça m'agace. D'ailleurs beaucoup de jeunes youtubeuses de 14-20 ans se la pète alors qu'elles n'arrivent pas à la cheville des grandes et ça m'agace) euh... oui pardon je disais : pourtant cette fille elle devait dire aux marques : "j'ai 500 abonnées sur Hellocoton" entre autres arguments pour décrocher des partenariats. Donc on peut faire dire ce qu'on veut aux chiffres.

Je crois qu'il faut vraiment relativiser :) C'est pas grave de n'avoir que trois commentaires par jour pour cinquante visites ou une dizaine quand on arrive en sélection Hellocoton ou que plein de gens ont partagé la page Facebook. C'est pas grave de ne pas avoir dix petits coeurs et petit like a chaque article. Et puis si au pire vous voulez vraiment faire réagir faites un article à polémique, dites qu'on est toutes des putes, que vous avez fumé et/ou bus pendant votre grossesse, dites que vous avez tué le chat de votre voisine et que vous ne le regrettez même pas, dites que tous les gens qui se suicident sont des lâches et des faibles, que ce sont toujours les mêmes dans la sélection Hellocoton, et là c'est sûr que des gens vont venir vous laisser tout plein de commentaires ;) Ou alors faites les sujets qui reviennent tout le temps : pourquoi j'ai arrêté Facebook, ce que m'a apporté mon blog, etc, etc, etc. Faut savoir ce qu'on veut dans la vie, hein :P

lundi 21 octobre 2013

Le choix de l'icône

Bonjour !

Les lycéens manifestent. Ca m'agace (beaucoup de choses m'agacent xD). Au début je pensais comme eux : oui, d'où qu'on la vire de l'école, d'abord ? Et puis après quand j'ai appris que le père avait menti et tout ça je me suis dis : oui, mais c'est pas la faute de la gamine. Et après quand j'ai appris que la gamine avait plus de soixante-dix demie-journées d'absence ("200 jours d'absence pour mendicité et autres petits larcins" qu'il dit le monsieur à la radio) l'année dernière et déjà plus de vingt depuis le début de l'année je me suis dis qu'elle était vachement scolarisée... Alors les lycéens qui manifestent vont peut-être me répondre un truc du genre : mais oui mais c'est pas simple de s'intégrer et tout ça. Oui mais justement. Quand tu veux t'intégrer tu vas à l'école. La fille elle travaille pas aux champs et doit pas faire cinquante kilomètres à pied tous les matins que je sache. Alors quand j'ai appris qu'elle avait des absences je me suis dis que les lycéens avaient mal choisi leur icône.

Je ne veux même pas savoir si l'Etat a eu raison oui on non de la virer... je veux dire objectivement il y a une loi et la famille n'était pas vraiment exemplaire, le père ne travaillait pas... y'en a qui sont vraiment dans la merde s'ils retournent dans leur pays (en Syrie par exemple) et d'autres qui viennent vraiment en France pour travailler, pour réussir, et je pense que dans la mesure du possible il faudrait faire du cas par cas... mais en tout cas la famille de Léonarda n'est pas vraiment exemplaire donc pour moi elle ne "mérite" pas de rester. Je sais qu'il y a des Français qui eux aussi profitent des allocations et tout ça, eux on peut pas les dé-franciser mais on peut éviter de perdre de l'argent en faisant partir les étrangers qui profitent du système. Dis comme ça j'avoue que ça fait très FN et je vous assure que je n'aime pas Marine le Pen, d'ailleurs je ne sais même pas si elle a dit quelque chose sur l'affaire. Bref. Ce paragraphe était plus une parenthèse pour donner rapidement mon avis.

"Il faut pas sacraliser Léonarda" dit le monsieur de la radio dans Le Grand Direct des Médias dont je n'ai pas entendu le nom mais que je vais essayer de retrouver en tendant l'oreille. Je crois qu'il a raison ce monsieur. Les jeunes lycéens, en manifestant, se sont trompés d'icône. Si elle avait été une fille exemplaire, pas une délinquante mais une jeune fille avec des amis et une bonne moyenne je pense que ça serait mieux passé. De même si la famille entière avait été honnête. Maintenant je pense aussi que, s'il ne faut pas la sacraliser, il ne faut pas non plus en faire une généralité : il y a d'autres jeunes immigrés qui réussissent très bien et ont de la bonne volonté : c'est ceux-là qu'il faut défendre et c'est pour ceux-là qu'il faut se battre. "Est-ce qu'on se trompe pas en prenant Léonarda pour symbole ?" demande Jean-Marc Morandini. Si. Je pense que si. On se trompe. Tous. Les médias, les lycéens, tous.

Cher lycéen : donner son avis politique c'est bien, ça montre que tu en veux, que tu t'intéresses, bravo, félicitation, t'as le droit à un paquet de bonbons. Mais tu t'es trompé d'icône ! Le message que tu veux faire passer, bien qu'un peu naïf, est très gentil, très mignon, très honorable, clap clap clap, bravo, super, génial, mais l'icône que t'as choisi elle craint. Et les auditeurs adultes qui interviennent à la radio ils disent la même chose que moi... "En l’occurrence" ce n'est pas un exemple d'exemplarité d'intégration. Mais ce n'est pas de ta faute lycéen. On t'as monté la tête, t'es allé dans la rue t'avais même pas toutes les informations, et une fois que tu les a toutes tu es piégé parce que revenir en arrière en public c'est trop la honte, ça fait pas très sérieux, ça fait le jeune qui sait pas ce qu'il pense, ce qui est quand même ballot quand on se prend pour un petit adulte et qu'on demande le droit de vote à 16 ans (je sais, je mélange tout, mais c'est pas grave, j'ai envie, c'est mon article, et si je veux faire une soupe j'ai le droit xD).

"Qu'est-ce qu'on fait quand on a un enfant qui réussi à l'école, qui s'intègre, et qui a le seul tord de ne pas être Français". Mais... ! Je suis d'accord avec le premier bonhomme que j'ai cité : ce n'est pas la question. Léonarda et sa famille ne sont pas exemplaires ! Sur le fond OK, sur le choix de l'icône par contre non. Vouloir élargir le débat à la généralité c'est super mais ça aurait marché si Léonarda avait été exemplaire ! Ce qui n'est pas le cas. (Oui, maintenant au lieu de répondre à ma radio je répond dans un article, ça s'arrange pas chez moi xD). Les jeunes ont fait des manif' démesurées, les médias leur ont accordé beaucoup trop d'importance, et puis comme dit l'auditrice : "les handicapés ont du mal à accéder aux études et là par contre les étudiants on les voit pas se bouger" alors le message "les études c'est chouette" qu'ils veulent faire passer c'est pas terrible... Et une autre auditrice qui dit "ils auraient dû se renseigner avant" : je suis d'accord et "si les journalistes avaient fait leur travail on en serait pas là" oui c'est vrai que dans une certaine mesure les journalistes ont mis du temps à donner les informations... ils se sont fait dépasser par les jeunes qui ont le sang chaud et qui ont bondi.

J'espère pour tous les jeunes lycéens qui sont sortis dans la rue qu'ils se rendent compte qu'ils ont fait une connerie et auraient mieux fait de réfléchir avant d'agir et d'attendre d'avoir toutes les informations*. Les gens ont besoin d'icônes pour porter leur message mais pas d'une icône comme Léonarda. Les jeunes se sont trompés d'icône (et moi je suis bien contente de ne pas avoir fait d'article pour soutenir Léonarda et de ne pas avoir laissé de message xD).

Je crois que mon article est un peu décousu, mais le débat a commencé pendant que j'écrivais, du coup je me suis dis que j'allais en profiter...

*Eh ben non. Ils vont devant l'Assemblée Nationale pour demander à ce qu'aucun des immigrés scolarisés ne soit viré. Du coup ça empêche aussi de virer les parents (ben oui, on va pas séparer des familles), du coup ça revient à accepter tout le monde... Sont vraiment cons les jeunes de mon âge... Allez les gars ! Acceptez d'avoir choisi un mauvais symbole et de vous être trompé de combat... réfléchissez un peu... et après on s'étonne qu'on dise que les jeunes sont bêtes... Reconnaître ses tords c'est être intelligent alors faites-le.

lundi 14 octobre 2013

"C'est du gâchis que tu sois gay."

Bonjour ! :)

Enfin ! Enfin ! Hallelujah ! Enfin quelqu'un de mon entourage sort une phrase sur laquelle je peux réagir, j'ai cru que ça n'arriverait jamais, j'ai cru dépérir (au moins). Bon. Alors. On était à la cantine. Quatre filles que je connais, deux que je connais pas, un gars de ma classe que je ne connais pas vraiment mais avec qui j'ai eu une discussion trèèèès intéressante sur a-t-on oui ou non besoin d'un chef (si si, rappelez-vous ^^'). Et là l'une des filles que je connais, dans ma classe l'année dernière, sort avec toute l'honnêteté et toute la gentillesse du monde : "t'es beau, c'est du gâchis que tu sois gay".

Cette phrase ne me choque pas vraiment dans le sens où je ne bondi pas sur mon siège, ma tête ne touche pas le plafond, et ma mâchoire ne tombe pas d'elle-même, mes sourcils ne se froncent pas, et mon moi intérieur n'est pas en ébullition. Cela dit elle ne me laisse pas non plus indifférente, elle me fait même un peu bizarre en fait. Sous quel prétexte c'est "du gâchis" ? Parce qu'elle pourra pas essayer de le draguer ? C'est du gâchis pour les filles hétéro ? Ouais, peut-être, et alors ? Est-ce qu'on dit des beaux hétéros que "c'est du gâchis" pour les gays ? Non. Ben voilà. En fait je trouve presque que cette phrase sous-entend que les beaux ne peuvent pas être homosexuels, que les homosexuel(le)s sont la poubelle où les hétéros voudraient pouvoir jeter tous les gens "objectivement" moches, que ça revient à dire d'un beau gay que c'est une pomme pas pourrie qu'on jette directement dans un sac direction la benne et que, en ça, c'est du gâchis, du gaspillage. Bon c'est clair que ma comparaison est un peu violente xD Mais c'est un peu l'effet que ça me fait quand j'entend cette phrase-là. Alors bon, c'est clair que du coup, les beaux et belles homosexuel(le)s ne pourront pas transmettre leurs gênes de beauté (bon avec les dons de sperm et insémination en Belgique c'est moins vrai, mais bon) et alors ? C'est pas bien grave, la "race des beaux" n'est pas en voie de disparition... et puis le temps que ça arrive ont aura de nouveaux critères.

Cela dit je ne trouve pas que ça soit réellement une phrase homophobe, c'est juste une phrase qui me gêne un peu... qui m'interpelle. "C'est du gâchis"... c'est clair que c'est sympa pour celui qui entend ça, quoi, ça doit lui faire plaisir, tiens ! J'aime pas trop entendre cette phrase... heureusement je n'y ai eu droit que deux fois (la première c'était quand j'ai appris à ma mère que Matt Bomer est gay). Donc je ne la considère pas vraiment comme une phrase homophobe mais bon...

Source photo

dimanche 13 octobre 2013

Moi je l'aime bien cette Equipe de France

Bonjour ! :)

Après Miley, l'Equipe de France de foot. J'aime bien jouer l'avocat du Diable en fait (puis personne dans mon entourage sort des petites phrases qui m'agacent et qui pausent questions donc je n'ai pas d'article donc je fais avec ce que les médias me donnent xD). Et les médias me donnent du foot alors on va parler foot. Bon en toute honnêteté je n'y connais pas grand chose en technique donc je me contenterais de répéter ce que disent les experts que j'entends mais de toute façon comme je ne vais pas vraiment parler technique ce n'est pas bien grave puis si un sondage est sorti et dit que 82% des Français ont une mauvaise opinion de l'Equipe de France c'est que tout le monde peut parler foot. Donc je vais parler foot. Parce qu'en fait j'aime bien le foot (oui nan alors attends, ligue 1, ligue 2, coupe des champions et tout le bordel là, je regarde pas, hein ; je me contente des matchs internationaux, faut pas déconner quand même xD).

Donc voilà. C'est dit. Quatre-vingt-deux pour cents des Français n'aiment pas l'Equipe de France de football. Hier dans Europe1 Sport ils parlaient de ça : une partie de la conclusion : le spectre de l'affaire de l'Afrique du Sud plane sur ces pauvres joueurs alors que ça date de 2010. Oui, sauf que : le public n'oublie pas et puis on revoit certains joueurs. Puis y'a Nasri et l'affaire avec les journalistes. Je vais rien lui reprocher parce que je l'aime bien en fait. Et ce n'est basé sur rien, c'est complètement arbitraire, je n'ai aucune raison de le préférer lui à un autre mais lui je l'aime bien. Il en faut bien un, hein, parce que les autres... c'est pas que je les aime pas, mais je les aime pas bien non plus. Sauf Valbuena peut-être... parce que contre l'Australie il s'est fait sifflé juste parce qu'il est de l'OM et ce genre de réactions ça m'agace (beaucoup de choses m'agacent donc une de plus une de moins ça change pas grand chose xD) donc Valbuena je l'aime bien, voilà, c'est complètement arbitraire également, si ça se trouve le gars c'est un imbécile dans la "vraie vie" mais voilà, lui aussi je l'aime bien. Ça tient à pas grand chose avec moi, hein xD En fait je m'attache facilement aux gens que je vois à la télé... Genre les cyclistes, sur le Tour de France, je les ai très vite appréciés... voilà... Bref. Alors pour revenir à Nasri je pense que quand il s'est excusé il l'a fait sincèrement, déjà, et puis à écouter les experts que j'ai entendu hier soir il s'est plutôt racheté une conduite et à bien joué contre l'Australie, donc bon... P'tit bonhomme il nous fait la même contre la Finlande et puis ça sera bon, hein.


Pourquoi on les aime pas ? Pour un truc d'il y a trois ans ? Je veux bien croire que le public n'oublie pas mais bon faut peut-être se réveiller, là. L'équipe n'est pas exactement la même, si monsieur Deschamps a rappelé Nasri c'est qu'il joue bien et peut apporter quelque chose à la France, et puis voilà... Trois ans ça fait beaucoup quand même comme délais pour pardonner et passer à autre chose... surtout pour ça, quoi... Oui, les footeux sont des gamins, ont certainement un problème avec leur égo, se croient tout permis et tout ce que vous voudrez d'autres, oui y'en a qui sont certainement cons, mais y'a des cons partout, même dans votre immeuble y'a des cons, même sur votre lieu de travail y'a des cons, même chez les politiques y'a des cons, y'a des cons parmi les profs, les femmes de ménages, les caissières, les ados, les écrivains, oui, y'a des cons partout, y compris dans le foot, c'est pas nouveau, y'a toujours eu des cons partout. Bon. Mais là on a des joueurs qui, apparemment, veulent se racheter une conduite, bien faire, Benzema a remercié le public alors qu'il a été sifflé quand il est entré sur le terrain, et Valbuena, à ma connaissance, n'a pas fait de commentaires alors qu'il s'est fait sifflé à chacune de ses touches de balle, pourtant ça aurait été tellement facile de sortir une petite phrase qui aurait fait la Une de tous les journaux... J'étais devant ma télé, tranquillou, et là il se fait siffler une, deux, trois fois, et ça continue, et le commentateur qui explique rapidement que c'est certainement parce qu'il est de l'OM... On en parle ou pas ? Le même public qui critique les joueurs parce qu'ils se comportent comme des gamins ne vaut pas mieux qu'eux au final... C'est vraiment n'importe quoi, hein...

Pourquoi on les aime pas ? Parce que Benzema marque pas ? Et alors ? Les autres le font pour lui, puis peut-être que se faire siffler et casser par les médias ça ne l'aide peut-être pas à se détendre, relativiser, et trouver ce qui va pas, ça doit le stresser encore plus même s'il a déclaré qu'il était "serein". Tu parles. Si t'étais serein t'aurais marqué depuis longtemps je pense, t'aurais pas attendu 1222 minutes. Bon il marque pas, et alors ? C'est sûr que pour un attaquant ça la fout mal mais bon... y'a Giroud puis au pire du pire Ribéry et Nasri sont là, hein...

Puis 54% des Français pensent qu'ils vont perdre en 2014. Bon, les mecs ils ont un peu moins d'un an pour s'améliorer encore. Ca va, hein... C'est clair que c'est pas gagné mais un peu d'optimisme ! (et c'est moi qui dit ça, on croit rêver ! xD). Tout n'est pas perdu (bon euh... je dis ça mais moi je parie tout sur l'Espagne parce que je les aime bien en fait et euh... même moi qui n'y connait rien en foot je trouve qu'ils jouent mieux que les autres, c'est plus fluide, en tout cas c'est l'impression que j'ai eu la dernière fois que j'ai regardé un de leur match). Mais tout n'est pas perdu, faut avoir un peu confiance en eux et en Didier Deschamps... bon... ils ont tous du talent en principe, il faut juste qu'ils jouent bien ensemble, vite, et qu'ils retrouvent un bon état d'esprit et une bonne mentalité et paf ! Ils gagnent.

lundi 7 octobre 2013

La tolérance ce n'est pas juste ne pas être raciste

Bonjour :)

Un jour j'ai gueulé (c'est étonnant une phrase qui commence comme ça, hein ? :P) contre un article moralisateur sur la tolérance. J'ai gueulé dans un article. J'ai supprimé l'article. Mais je n'aime quand même pas les articles moralisateurs sur la tolérance. Déjà la tolérance à deux sens : le sens des associations = aimons tout le monde, et le vrai sens étymologique : tolérer, ex : tu es raciste, un Noir entre dans le même ascenseur que toi mais tu ne sort pas de l'ascenseur pour autant : tu tolères. Bref. Aujourd'hui c'est mon tour de faire un article moralisateur sur la tolérance (enfin, moralisateur faut le dire vite, juste une petite remarque ^^').

En fait il se trouve que j'ai une amie (oui, j'ai des amis xD) qui, un jour, dans le métro, grognait (on aurait dit moi !), grommelait, contre deux SDF qui "tapaient la discut'" à des gens et qu'elle trouvait chiant (genre ils respectent rien, ils pourraient se taire, etc). Et à moi de lui dire : "ouais, mais peut-être qu'ils ont pas trop de gens à qui parler, alors quand ils peuvent ils le font. Puis qu'est-ce t'en sais qu'avant de se faire virer ils avaient pas un bon métier". Ben ouais. Je me souviens d'une histoire que j'avais lu en CM2 je crois qui racontait qu'un gamin au collège, un jour, s'assoit sur un banc pour terminer ses devoirs de math. A côté de lui une SDF, Nadine il me semble, se propose de l'aider. Lui se moque : elle est SDF donc elle sait rien. Haha ! Sauf qu'en vrai la fille, avant de se faire virer, elle était genre comptable ou je-sais-pas-quoi, en tout cas forte en math, et donc elle peut l'aider. Elle l'aide. Il remonte sa moyenne, devient fort en math (bon, à la fin de l'histoire la dame se suicide en retournant dans les anciens locaux de son ancienne entreprise que les démolisseurs vont faire sauter). Cette histoire je l'ai sorti à mon amie. Elle a dit : "ah... ouais." Ouais. Si ça se trouve ceux deux personnes elles te sortent leur CV et là t’hallucine.

Et, l'impression que j'ai eu pendant que mon amie grommelait, c'est l'impression d'une fille pas très très tolérante. Un peu genre : c'est quoi ces ordures qui osent prendre le métro. C'est pas très agréable comme impression, en fait. Surtout que je suis sûre que mon amie n'est pas raciste. Seulement voilà, la tolérance ce n'est pas que ça. Et ça rejoint ce que disait je sais plus qui (je sais plus si je l'ai entendu de mon prof de philo ou à la radio) : c'est rare que quelqu'un soit tolérant avec tout le monde. Je crois que mon article est moins un article moralisateur qu'un article qui raconte une "leçon de vie" enfin... "leçon" avec au moins deux paires de guillemets. Je crois que le fameux "les apparences sont parfois trompeuses" est vrai : qu'est-ce qu'on en sait que ce monsieur et cette madame n'ont pas la tête pleine de mathématiques ou d'années d'études dans un truc un peu pointu ?

Voilà, c'est tout ^^'