mercredi 21 août 2013

Compulsions alimentaires

Bonjour :)

C'est en lisant cet article hier soir que je me suis dis que j'avais enfin trouvé un nom à mon comportement alimentaire. Au début de l'article je me disais : "non, c'est pas vrai, je fais pas ça, moi c'est moins pire". Oui sauf qu'en fait _ et je suis désolée pour moi-même _ mais je me mentais. Parce que si : je fais ça. Je mange pour "calmer un inconfort émotionnel". Je mange. Je mange du chocolat (enfin quand mon père en a acheté et je préfère quand il n'en achète pas, en fait :P), je mange de la confiture, du miel, etc. Quand ma "pulsion" vient alors que je suis sur l'ordi j'essaye de me raisonner. Mais non, t'as mangé y'a une heure, t'as pas faim, c'est pas vrai. Et là j'ouvre un jeu et j'essaye de me concentrer sur ma partie ou le chapitre du roman que j'ai décidé d'avancer. Mais comme généralement ça survient quand je suis devant la télé et que, configuration de la maison oblige, je suis en face de la cuisine, j'ai beaucoup de mal à me contrôler et je finis toujours par me lever tout en me disant "putain j'suis trop conne, Melgane va te rassoir, allez déconne pas" et évidemment je ne me rassois pas, ben non, ça serait tellement simple. Je ne me rassois pas mais j'essaye de tricher. Je prends un fruit que je me force à manger lentement, un fruit bien sucré, puis j'essaye de boire un peu pour remplir un peu l'estomac et tenter de m'autoconvaincre que mon estomac est plein et que, non, je n'ai pas besoin de manger. Sauf que mon cerveau il le sait que j'ai pas besoin de manger. Mais il me fait manger quand même. Parce que le "faut que je mange" prends largement le pas sur le "j'ai pas faim, va te rassoir".

Par contre je ne mange pas de grandes quantités d'un même aliment, je pioche. Deux petit suisses et de la confiture, une ou deux barre de chocolat, plus du miel, plus un fruit, plus du, quand y'en a, un Mars ou un Twix glacé, parfois... Mais jamais une glace ou deux tablettes de chocolat. Toujours en petites quantités. Je crois que ça me permet de moins culpabiliser parce que je me dis que je ne mange pas beaucoup (on n'est plus à un paradoxe prêt avec le cerveau, hein). Mais je culpabilise toujours. Parce que quand je me dis "allez, j'ai mangé, c'est bon, je suis contente, alors maintenant je retourne dans le salon" je finis toujours par chiper un dernier truc dans le placard pour la route que je mange sur la banquette. Et tout en mangeant je culpabilise parce que quand je fais le compte je me rends compte que j'ai beaucoup mangé, que ça craint... et que je n'ai ni plus ni moins faim, donc que ça n'a rien changé.

Dans l'article dont je parle en début d'article y'a un lien vers un autre article. J'ai eu le temps de lire cet article avant qu'on me dise que "la page n'existe plus". La fille disait qu'il fallait boire : faux. Moi je le fais pour essayer de me tromper, de moins culpabiliser, mais, objectivement, ça sert à rien de le faire. On boit quand on a faim, pour remplir l'estomac. Ca d'accord. Mais quand j'ai une crise je n'ai pas faim ! J'ai juste envie de manger, que dis-je ! le besoin vital et instinctif de manger, comme si manger me permettrai de sauver le monde (bon, j'exagère mais vous voyez l'idée). Boire ça sert à rien ! Manger quelque chose de sain non plus ça sert à rien ! A moins de le manger très très trèèèès lentement le temps que la crise ce calme, qu'on se concentre sur ce qu'on mange, et que le cerveau décrète tout seul qu'on va mieux. Mais honnêtement j'ai beaucoup de mal à manger lentement mon brunion même si ma façon de le manger m'aide (oui parce que comme les pommes je ne peux pas crocher dedans parce que mon appareil dentaire me gêne, du coup je tranche en huitième et je découpe chaque huitième en carré et je détache progressivement les carrées du noyau, enfin bref, tout le monde s'en fout, c'est inintéressant xD). Mais dire que quand on veut des bonbons c'est que le corps veut du sucre et qu'un fruit suffit c'est pas vrai. Quand on veut des bonbons on veut des bonbons parce que le cerveau décrète que seuls les bonbons lui iront. Point barre. Dire que quand on veut des chips on a soif c'est faux. Ce qui est vrai, en revanche, là-dedans, c'est que le cerveau ne sait pas nous dire qu'on a soif donc il trouve un autre moyen. Une spécialiste a dit à la radio l'autre jour (bon, en vrai c'était y'a plusieurs semaines :P) que ce moyen c'était nous dire qu'on avait faim. Donc en gros si t'as mangé y'a une heure et que t'as une sensation de faim en fait t'as soif. Mais quand on a envie de chips on n'a pas faim ! On a juste envie de chips ! Mais le ventre lui il gargouille pas. On n'a pas faim ! C'est notre cerveau qui nous dit qu'on doit manger pas qu'on a besoin de manger.

Au début de l'article que je suis la fille "interdit" aux personnes qui n'ont pas ces troubles de commenter. Quand j'ai lu ça je me suis demandé pourquoi. Et quand j'ai lu l'article auquel elle a mis un lien j'ai compris : c'est parce que cet article c'était n'importe quoi. A la fin de l'article elle précise quand même qu'elle parlait des envies irrésistibles physiologique et pas psychologiques/émotionnelles. Mais je pense honnêtement que les envies irrésistibles physiologique ça n'existent pas. Notre corps nous dit qu'on a faim, ça c'est un fait. On peut avoir envie de manger une salade composé parce que ça fait longtemps qu'on n'en a pas mangé, que c'est frai, que c'est bon, etc. Mais l'envie irrésistible elle dépasse ça. L'envie irrésistible ce n'est pas la simple faim, c'est un besoin "instinctif". On va pas bien émotionnellement _ stress, solitude, ennui _ et on comble par la nourriture. L'envie irrésistible elle est psychologique, pas physiologique je pense ou en tout cas qu'elles sont très différentes des envies psychologiques. Après si ça se trouve j'ai tords et les deux existent. Je n'ai pas LA vérité pour moi, je donne juste mon avis et mon expérience. Honnêtement avant de lire l'article hier soir je ne savais pas qu'il y avait un nom dessus et que d'autres gens avaient le même comportement. Je m'étais juste rendue compte que je mangeai par émotion mais c'est tout, je n'avais pas tout compris, je n'avais jamais vraiment pensé à la chose, mis des mots dessus. Maintenant c'est fait, voilà ^^'

Source photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Je pense que ça t'aiderai de lire l'expérience qu'a fait Caroline du blog "Pensées by Caro", ça se passe ici et il faut les lire dans l'ordre chronologique : http://www.penseesbycaro.fr/category/zermati-et-moi/
    Je te donne ce lien car ce que tu décris ressemble énormément à ce qu'elle vivait elle aussi. Alors si ça peut t'aider à mieux comprendre et mieux vivre, tant mieux :-)
    Moi j'ai un problème différent, je mange très peu, et on me fait des réflexions, parfois méchantes, je devrais faire un post là-dessus, pour expliquer...
    En tout cas, je vois qu'on est pas mal à avoir quelques troubles alimentaires.

    RépondreSupprimer
  2. Comme beaucoup de pulsions, elles sont presentes parce qu'il y a quelque chose dans notre tete ou notre vie qui va de travers. Cela peut souvent etre aussi un mal etre inconscient.
    On bouche les trous en mangeant, en achetant, en remplissant son appartement de choses qui ne servent a rien et j'en passe.

    Je crois que dans ce cas le mieux est d'en parler, de se faire aider.

    RépondreSupprimer
  3. L'important est que tu ne te fasses pas vomir après...

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ton commentaire.

    Anyway, tes articles sont vraiment bien, certains me font rire mais bonh, j'aime pas entrer dans les débats donc c'est pas mon style de commenter des articles >.> J'aime rester dans mon monde enfermé avec mon nutela O^O (okay, la dernière fois que j'en ai mangé du nutela c'était la semaine derniere, m'enfin ça fait depuis toutes petites que je me sens mal ou que je rêve des pire atrocités après avoir mangé un truc délicieux comme ça QnQ < j'ai déjà écris mon prénom en vomissant après avoir mangé tous les sucres du tiroir dans un rêve, c'était horrible comme cauchemar, j'ai plus jamais touché au sucre xD en plus les couleurs sont tjs saturées à mort dans mes cauchemars)

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)